Alain Rousset chez Smuggler

Publié le 26/05/2016

Ruralite > Collectivités >

Le président du Conseil régional ALPC a profité d'un déplacement à Limoges pour rencontrer des acteurs économiques. Il a notamment visité l'entreprise Smuggler.
Voix off : Alain Rousset.

Lire la suite

Le nouveau dispositif d’aide «Embauche PME» : Objectif 100 % des cotisations patronales remboursées

Publié le 12/03/2016

Ruralite > Emploi >

[Mise à jour] À l'issu du Conseil des ministres du 16 mars, le gouvernement a communiqué un premier bilan du dispositif "Embauche PME" :
"Cette mesure connaît d’ores et déjà un démarrage dynamique, avec 84 000 demandes à ce jour dans près de 40 000 entreprises, et avec une accélération du nombre de demandes reçues chaque jour. Un tel rythme devrait permettre au dispositif de bénéficier à environ 1 million d’embauches à la fin de l’année, en ligne avec les attentes du Gouvernement. L’aide remplit en outre ses objectifs : les trois quarts des demandes d’aide concernent des CDI, 35 % des bénéficiaires ont moins 26 ans et 80 % des demandes concernent des salariés employés dans des entreprises de moins de 50 salariés."
[/Mise à jour]

Il fait froid dans l’atelier de fabrication de palettes. Il y a du bruit. Le métier est dur, mais Christopher Cormon et Julien Chabenat affichent leur satisfaction : jusqu’ici intérimaires, leur patron vient de leur proposer un CDD de 18 mois. « Il est prévu, par la suite, de les passer en CDI », confie Didier Plaa, nouveau dirigeant de l’entreprise Faye SAS à Châteauneuf-la-Forêt. Il vient de succéder à Jacques Faye, dont le père avait, dans les années 60, une petite scierie implantée au cœur du village. L’entreprise qui emploie aujourd’hui 14 salariés s’est spécialisée dans la palette sur mesure, avec plus de 350 formats dans son catalogue et produit une moyenne de 1 500 palettes par jour. « Cela représente 98 % de l’activité, indique Jacques Faye. À l’époque, mon père produisait des traverses de chemin de fer, des poteaux pour les mines d’uranium. C’est mon tour d’arriver au bout de ma carrière, j’ai l’impression que ça s’est passé en un éclair ! »

Pour l’embauche en CDD 18 mois de Christopher Cormon (à gauche) et de Julien Chabenat, jusqu’ici intérimaires dans l’entreprise, l’entreprise Faye SAS a été la première du département à bénéficier du dispositif « Embauche PME ».

Le repreneur cherche un terrain pour s’agrandir. « Soit on garde l’activité telle qu’elle est, soit on cherche à la développer », constate Didier Plaa. Dans cette optique, il a décidé d’embaucher en CDD les deux jeunes qui faisaient de l’intérim chez lui et concède que le dispositif « Embauche PME » a « facilité les embauches. » Il est le premier bénéficiaire de ce nouveau dispositif sur le département.

Lire la suite

SARL Dubois : les éleveurs s’organisent collectivement

Publié le 22/02/2016

Agriculture > Bovins >

[mise à jour 19/02/2016]

Les éleveurs détenteurs de créances auprès de la SARL Dubois avaient tenté le dialogue avec les membres de la famille du gérant et du repreneur. Cette tentative a vite tourné au dialogue de sourds. Depuis, la procédure auprès du tribunal de commerce suit son cours. Afin de préparer l’examen par le tribunal de commerce de la liquidation de la SARL Dubois, le mercredi 17 février, un certain nombre d’éleveurs se sont regroupés pour demander l’assistance d’un avocat. En même temps, des représentants de ce groupe ont demandé le soutien du syndicalisme lors d’un conseil d’administration de la FDSEA. Celle-ci a ensuite sollicité la FNSEA qui s’est dotée de compétences en matière de recouvrement d’impayés face à la recrudescence de ce phénomène.

Une partie du collectif s’est rassemblée devant le tribunal de commerce.

Le nombre d’éleveurs créanciers de la SARL Dubois serait de plus d’une centaine avec des sommes plus ou moins importantes à recouvrer. Selon certaines sources, les problèmes financiers de la SARL Dubois ne seraient pas principalement dus à l’absence de paiement de certaines factures d’animaux expédiés dans le sud de l’Italie. Le plus inquiétant, c’est qu’aujourd’hui, une autre société de la famille Dubois la COBV (centre ouest bétail et viande) serait proche ou en instance d’être en procédure de redressement. Le plus injuste pour les éleveurs concernés, c’est que les biens propres de la famille Dubois sont exclus des procédures, sauf s’il est prouvé des fautes de gestion graves. Mais la répartition de leur patrimoine doit être sûrement cloisonnée pour éviter tout risque d’atteinte par une procédure quelconque.

Finalement mercredi, le tribunal de commerce a prononcé la liquidation de la SARL mais avec la mise en place d’une enquête financière. La procédure ne fait donc que démarrer.

T.G.

Lire la suite

L'échéance de paiement des impôts locaux fixée au 16 novembre est reculée au 23 novembre 2015

Publié le 17/11/2015

Ruralite >

La Direction générale des Finances publiques vous informe :
"L'échéance de paiement des impôts locaux fixée au 16 novembre est reculée au 23 novembre 2015. Les personnes qui envisageaient de se rendre aux guichets des finances publiques, par exemple pour demander des délais de paiement, n'ont donc pas à le faire dans l'immédiat. Elles peuvent aussi s'adresser à ces services par téléphone, par courriel ou en se connectant sur le site impots.gouv.fr. 

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
nuageux et orageux

15°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -