25 apprentis haut-viennois médaillés

25 apprentis haut-viennois médaillés

Publié le 20/06/2019

Ruralite >

Apprentissage. Vendredi 14 juin étaient récompensés tous les haut-viennois lauréats du concours « Un des meilleurs apprentis de France ».

Vendredi 14 juin, les lauréats haut-viennois du concours « Un des meilleurs apprentis de France » étaient tous réunis à la maison de la Région pour leur remise de médaille.
Le concours « Un des meilleurs apprentis de France » a été créé en 1985 à l’initiative de Paul Labourier, Meilleur ouvrier de France (Mof) enseignant du Morbihan, dans un premier temps au niveau départemental, puis régional et enfin national depuis 2001. Ce concours connaît une croissance assez exceptionnelle sur l’ensemble du territoire national puisque plus de 6 000 candidats s’inscrivent chaque année dans plus de 90 métiers. Il s’adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac pro) provenant d’établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d’apprentissage. Il est organisé par la Société nationale des Meilleurs ouvriers de France sous l’égide du ministère du Travail et de la formation professionnelle et du dialogue social, et du secrétariat d’état chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale. Accompagner les nouvelles générations tient à cœur aux Meilleurs ouvriers de France, ils assurent la transmission de savoir-faire et la promotion du travail manuel.
Un outil au service des jeunes
Ce concours permet de mettre en valeur les métiers artisanaux et surtout les compétences des jeunes. « Pour faire un monde, il faut que chacun passe par un apprentissage », déclare François Vincent, conseiller régional délégué à l’Université du futur. C’est cet apprentissage, et plus particulièrement les 40 000 apprentis de la Région (sur 180 000 étudiants), que la Région Nouvelle-Aquitaine accompagne. Un soutien qui se traduit par un investissement dans la construction ou la rénovation des CFA, l’acquisition et la modernisation des équipements pédagogiques mais également l’achat d’équipement...
 Le concours « Un des meilleurs apprentis de France » complète la formation des jeunes apprentis. Il leur permet de développer leur goût du travail bien fait, d’affirmer leur personnalité, leur passion, leur esprit d’initiative et bien sûr de progresser.
Un gage d’employabilité
70 % c’est le taux d’insertion professionnelle des diplômés par apprentissage en Nouvelle-Aquitaine en 2018, sept mois après la fin de leur formation. Des chiffres qui démontrent clairement l’employabilité des apprentis. Une attractivité renforcée par la participation au concours Maf. Ce dernier est un gage de qualification, une médaille d’or décrochée au niveau régional faisant forcément la différence sur le marché compétitif de l’emploi.
Comment ça marche ?
La participation se fait en trois étapes : une inscription et une mise à disposition des sujets sur Internet d’octobre à décembre ; la réalisation des œuvres de janvier à mars ; enfin, les œuvres sont remises en mars.
Sandra Driollet

Les médaillés d’or en Haute-Vienne
Spécialité « tournage en commandes manuelles » : médaille d’or départementale à Chabrol Romain (Ufai Turgot à Limoges) ; Spécialité « boulanger » : médaille d’or départementale à Bourre Timoté (CFA Moulin-Rabaud à Limoges) ; Spécialité « maçonnerie » : médaille d’or départementale à Hurbe Nathan (Fcmb limoges à Panazol) ; Spécialité « décor en céramique option faïence » : médaille d’or départementale à Tixier Laurine Marie (Lycée du Mas-Jambost à Limoges) / médaille d’or départementale à Barbier Justine (Lycée du Mas-Jambost à Limoges) ; Spécialité « décor en céramique option porcelaine » : médaille d’or départementale à Koza Marine Maryline Monique (Lycée du Mas-Jambost à Limoges) / médaille d’or départementale à Chabrot Romain Yves Gabriel (Lycée du Mas-Jambost à Limoges) ; Spécialité « cuisine froide » : médaille d’or départementale à Ince Éda (Lycée privé Saint-Jean à Limoges) ; Spécialité « tapissier - tapissière d’ameublement en siège »     médaille d’or départementale à Moreau Mathilde (Lycée des Métiers des arts et techniques à Limoges) / médaille d’or départementale à Brucy Lena (Lycée des métiers des arts et techniques à Limoges) ; Spécialité « fleuriste » : médaille d’or départementale à Faucher Mélanie Laura (Lycée Saint-Jean à Limoges ; Spécialité  « installateur thermique » : médaille d’or départementale à Faye Kilian (CFA bâtiment à Limoges).
Plus d’infos sur : www.meilleursouvriersdefrance.info

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

23°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -