43 sélectionneurs à la vente de béliers de Bussière-Poitevine

43 sélectionneurs à la vente de béliers de Bussière-Poitevine

Publié le 31/07/2019

Agriculture >

Vente de béliers. La 27e foire aux béliers de Bussière-Poitevine s’est déroulée samedi 20 juillet. Malgré un nombre élevé de béliers qui confirme l’importance de ce rendez-vous, les ventes sont restées faibles.

La foire aux béliers de Bussière-Poitevine est un événement majeur du monde du mouton. Située entre le Carrefour génétique ovin de Bellac de printemps et celui d’automne, elle permet aux éleveurs de Haute-Vienne et des départements limitrophes de se pourvoir en animaux de qualité en cours d’été. Ce choix permet en outre d’anticiper des mises en lutte précoces.
Cette année, son succès ne s’est pas démenti puisque 458 agneaux et antenais, de huit races différentes,  étaient proposés, issus de 43 élevages d’éleveurs sélectionneurs venus de tous les coins de France, dont certains participaient pour la première fois.

Martine Durin, en Gaec avec son mari, est sélectionneuse en texel à Beaune-d’Allier. Fidèle aux foires aux béliers du secteur, elle venait pour la dernière fois à Bussière-Poitevine car elle va cesser son activité.  De g. à dr. Jean-François Maisonnier (président du comité de foire), Claude Souchaud (président de la  FDO 87) et Patrick Soury (président de l’Arona) posent avec elle. (Ph. N. P.)


Le niveau de vente s’est quant à lui avéré moyen. Seulement un tiers des animaux présentés ont trouvé preneur, annonce Jean-François Maisonnier, le président du comité de foire. Des trésoreries en berne, des cours d’agneaux impactés par la conjoncture, des départs à la retraite non remplacés et la baisse du nombre de brebis peuvent expliquer ce faible taux de participation. Le prix moyen reste néanmoins correct et s’établit aux alentours de 500 euros, avec une différence selon les races.  
Malgré ce contexte morose, une ambiance conviviale régnait  sur la foire. Elle devrait convaincre les sélectionneurs de faire à nouveau le déplacement.  
Nathalie Péneloux

Parmi les exposants, Émilien Kessler participait pour la première fois. Il proposait dix agneaux et malheureusement n’en a vendu aucun. Il a repris l’élevage de sa mère début 2017 et conserve une activité de tonte. Sa troupe de 300 brebis compte 75 brebis conduites en race pure pour la sélection. Les autres assurent la production de viande. Il conserve 70 agnelles par an qu’il croise avec de la charmoise. Il en est à ses débuts et il a vendu quelques agneaux inscrits sur sa ferme, dont un sorti de station de contrôle individuel. (Ph. N. P.)

Manuel Hebras, du Gaec de la Gordonnière (Lathus-Saint-Rémy) conduit un élevage de 1 100 brebis et 50 béliers. Il achète environ dix béliers par an en fonction des besoins. Samedi, son choix s’est arrêté sur un vendéen (acheté à Véronique Barc qui vient des Deux-Sèvres) et un charollais acheté au Gaec Rollin dans la Vienne (sur la photo).  (Ph. N. P.)

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

18°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -