51e foire nationale de reproducteurs ovins de Bellac

51e foire nationale de reproducteurs ovins de Bellac

Publié le 05/09/2014

Agriculture > Ovins >

La 51e foire nationale de reproducteurs ovins de Bellac a connu un franc succès jeudi. Soixante cinq éleveurs venus de toute la France et plus de 800 animaux étaient présents à la vente au parc Charles Silvestre de Bellac.

En haut des larges escaliers qui mènent au parc Charles-Silvestre, le promeneur croise, le jour de la foire nationale de reproducteurs ovins de Bellac, un acheteur tenant un bélier en laisse, un autre forçant un texel à monter dans son véhicule. Sous les arbres apportant une ombre bienvenue en ce jour ensoleillé, les parcs de contention et les allées bruissent des conversations, des tractations entre sélectionneurs et acheteurs.

« La foire de septembre a été une bonne réussite, mais cela fait déjà plusieurs années que les foires de septembre sont des réussites à Bellac », se réjouit Michel Maisonnier, président du Carrefour génétique ovin. Après avoir participé pendant des années à l’organisation, l’éleveur a pris depuis quelques mois la relève de Jean Joly. « Même si cette année il y a eu un peu moins de béliers présents sur le foirail, quand on fait le tour des sélectionneurs descendus ce matin, ils nous disent qu’ils ont très bien vendu, et en plus ils nous disent qu’ils ont très bien vendu durant toute l’année. C’est pour ça que ce matin il y avait aussi un peu moins de béliers présents sur la foire. »

Incontournable

Rendez-vous incontournable de la rentrée, la foire est un passage prisé par les personnalités politiques. Corine Hourcade-Hatte, nouveau maire de Bellac, en a rappelé lors de son discours d’inauguration toute l’importance : « Cette foire est une très importante réunion, car elle permet de rassembler des béliers de grande qualité génétique. Elle est aussi le symbole d’un monde de personnes qui ne baissent pas les bras même en période difficile. Aujourd’hui, je crois que l’on peut dire que la reconquête ovine est en marche. » Pour sa part, Gérard Vandenbroucke, vice-président du Conseil régional, invitait les éleveurs à poursuivre leurs efforts : « Il faut absolument que le Limousin s’affirme en disant que nous sommes une région de productions et de qualité. Les consommateurs aujourd’hui n’hésitent pas à aller vers la qualité. C’est un point important, c’est je crois l’avenir de nos producteurs aussi. »

Claude Souchaud, prenant brièvement la parole, rappelait que la nouvelle Pac invitait les éleveurs ovins à l’optimisme : « Je crois que l’on peut dire que le message des éleveurs ovins a bien été entendu par le ministre de l’Agriculture. »

Hommage au président Joly

L’État était représenté par la sous-préfète de Bellac et Rochechouart, Nathalie Valleix, qui, après avoir souligné que « la Haute-Vienne est le premier département français pour son cheptel d’ovins viande », s’est bien gardée d’évoquer les sujets qui fâchent comme l’extension des zones vulnérables.

Enfin, la présidente du Conseil général de la Haute-Vienne, Marie-Françoise Pérol-Dumont, a tenu à rendre un vibrant hommage aux organisateurs : « C’est toujours un grand moment la foire de septembre à Bellac, mais c’est aussi un grand moment, puisque c’est le passage de relais entre le président Joly, à qui cette manifestation doit beaucoup et que je tiens à saluer tout particulièrement, et le président Maisonnier qui prend la relève. »

Stéphane Monnet.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -