Les éleveurs de porcs à la recherche de main-d’œuvre

Publié le 26/06/2016

Agriculture >

Depuis de nombreuses années, le porc a mauvaise presse. Si la filière éprouve des difficultés bien réelles, elle a aussi su évoluer dans ses pratiques et aujourd’hui de nombreux éleveurs cherchent de la main-d’œuvre qualifiée sans la trouver. C’est ce qu’a pu constater la coopérative Cirhyo sur le terrain. « Les élevages porcins ont grossi et aujourd’hui les exploitants ont besoin d’embaucher des gens formés mais ils n’en trouvent pas, confie Edgar Basset, responsable technique à Cirhyo. Avant, il existait des formations en élevage porcin mais elles sont tombées en désuétude au profit d’autres formations plus dans l’air du temps… » 

Lire la suite

50e congrès des Jeunes Agriculteurs : Une secrétaire générale adjointe en Haute-Vienne

Publié le 17/06/2016

Agriculture >

Le 50e congrès, qui s’est déroulé les 31 mai, 1er et 2 juin à Mâcon, en Saône-et-Loire, a été riche en échanges, montrant une fois encore la capacité de JA à débattre et construire pour avancer. Les congressistes, dont une délégation importante venue de Haute-Vienne, ont voté le rapport d’orientation sur la structuration des filières et le rapport moral visant à renforcer la construction et la valorisation de nos positions.

La délégation Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes

La table ronde « 50 rendez-vous de débats et de propositions » a permis de revenir sur les grands moments JA et les défis à relever à l’avenir, avec des intervenants aux regards complémentaires.

Lire la suite

Tous mobilisés le 7 juin

Publié le 06/06/2016

Agriculture >

La moitié de l’année 2016 est bientôt écoulée et les services du ministère de l’Agriculture ne nous ont pas encore notifié les soutiens de la Pac 2015. En théorie, nous aurions dû en percevoir une grande partie en décembre 2015. Le constat est qu’aujourd’hui nous ne connaissons ni le nombre ni la valeur de nos DPB (droit au paiement de base) qui ont remplacé au 1er janvier 2015 les DPU (droit au paiement unique). À ce jour, seules les aides ovines et caprines 2015 ont été soldées. Les autres soutiens auraient dû nous être versés il y a plus de six mois. Pire, les délais de versement différé qui nous sont annoncés ne sont pas respectés. Ces retards se cumulent avec une baisse importante et durable des cours en viande bovine et en production laitière.

La FCO et la grippe aviaire, qui ont particulièrement frappé notre région, sont venues aggraver la situation. Lors de chaque rencontre avec les élus ou les représentants des pouvoirs publics nous n’avons pas cessé de tirer la sonnette d’alarme. Hélas ! nous sommes toujours étranglés par des prix non rémunérateurs et maintenus sous respiration artifi cielle par le versement de soutiens européens qui s’éternisent. Cette situation plonge les trésoreries dans des situations inextricables et certaines de nos entreprises ne sortent plus de la précarité et de l’incertitude. Parce que nous sommes à bout de patience, mercredi dernier, à la CDOA plénière, vos représentants de la FDSEA, des JA et de la Chambre d’agriculture ont refusé de siéger avec les représentants de l’administration et les élus. Les agriculteurs ne peuvent plus attendre, les pouvoirs publics et les élus doivent se donner les moyens pour que les aides Pac 2015 soient versées maintenant. Sans doute, un ministre de l’Agriculture qui se consacre à sa mission à plein temps et laisse la casquette de porte-parole du gouvernement à un(e) autre nous permettrait-il d’avancer plus vite et mieux.
Retards de paiement de la Pac, lourdeur administrative des dossiers PCAE, incapacité de l’ASP à les instruire, grille des 200 points du Conseil régional... Aujourd’hui, la coupe est pleine. Nous avons décidé d’organiser le mardi 7 juin une action syndicale forte pour rappeler à nos interlocuteurs leurs responsabilités. Nous comptons sur tous les agriculteurs du département pour être présents et faire passer le message : nous ne ménageons pas nos efforts pour remplir nos devoirs, toujours plus contraignants, il est temps que nos droits soient respectés.

Les pouvoirs publics et les élus doivent faire leur travail pour donner les moyens aux agriculteurs de ce département de continuer à faire le leur.

Emmanuel Rabaud, président de la FDSEA 87.

Lire la suite

La profession claque la porte de la CDOA

Publié le 06/06/2016

Agriculture >

Mercredi 1er juin, les représentants de la profession agricole, bientôt suivis par ceux des banques, ont quitté la Commission départementale d’orientation de l’agriculture (CDOA). Les agriculteurs dénoncent la désorganisation ambiante.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

16°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -