Natéa construit une base logistique à Bessines

Publié le 19/11/2015

Agriculture >

Natéa, la coopérative d’approvisionnement du Limousin, vient de poser la première pierre d’une nouvelle base logistique. Elle se situera en face de la zone d’activités Occitania. Son objectif est multiple et des investissements sont prévus sur dix ans. La construction d’un silo n’est pas courante dans le département : le dernier investissement de ce type remonte à 1969. Il avait été réalisé par Copar, rue Auguste-Comte. Ce projet se fait en collaboration avec une coopérative d’approvisionnement (productions animales et végétales) et de collecte de la région Poitou-Charentes, Coréa.

Notre vidéo avec Hervé Forestier, président de la coopérative Natéa, et Pierre Bilbeau, directeur général du groupe Natéa.

Entretien avec Pierre Vallin, président de la communauté de communes Porte d'Occitanie

Gérer les retards imposés par les contraintes environnementales

Gérer la mauvaise volonté de l'Institut national de recherches archéologiques préventives

Lire la suite

L'agriculture concernée par la la Stratégie nationale bas carbone (SNBC)

Publié le 18/11/2015

Agriculture >

Lors du Conseil des Ministres du 18 novembre 2015, la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a présenté une communication relative à l’adoption de la stratégie nationale bas carbone (SNCB) pour le climat. "Dans le secteur de l’agriculture, la SNBC a pour objectif une baisse de 12 % des émissions, grâce à la mise en oeuvre du projet agro-écologique. Cela passe notamment par la méthanisation, la couverture des sols, le maintien des prairies, le développement de l’agroforesterie et l’optimisation de l’usage des intrants" a indiqué Ségolène Royal.

Lire la suite

Nous croyons à un avenir

Publié le 12/11/2015

Agriculture >

"C’est une équipe renouvelée du conseil d’administration et du bureau de la FDSEA qui a été élue le 4 novembre. En effet, nous sommes nombreux à avoir fait nos armes aux JA et à rejoindre aujourd’hui la FDSEA comme membres actifs.

Emmanuel Rabaud, nouveau président de la FDSEA 87

L’année 2015 que nous vivons a été le déclencheur. Les modalités d’application de la nouvelle Pac ne s’annoncent pas au mieux. Les prix de vente de nos produits ne couvrent pas les coûts de production (en raison du démantèlement des Organisations communes de marchés de cette nouvelle Pac). La sécheresse et la canicule ont fait des dégâts sur nos cultures et nos stocks. Le retour de la FCO a bloqué nos exportations de broutards et perturbe le marché. Et enfin l’OMS (Organisation mondiale de la santé) sort une étude reprise à longueur de journée par les médias où l’on nous dit que manger de la viande serait potentiellement cancérogène.

« L’agriculteur bashing », ce jeu à la mode où l’on s’acharne sur une personne ou une catégorie socioprofessionnelle, a de beaux jours devant lui.

Mais attention, le chaudron bout et beaucoup d’éleveurs se demandent s’il y a encore un avenir dans le métier. Quelle autre profession pourrait encaisser une telle enfilade de problèmes ?

Devant cette situation, les pouvoirs publics doivent proposer rapidement des solutions efficaces et cesser de faire des effets d’annonce sans lendemain.

La nouvelle équipe sera à l’écoute de tous les adhérents pour prendre en compte et porter leurs revendications légitimes.

Cette équipe aura pour mission de tout faire pour sortir notre agriculture du marasme actuel.

Nous avons tous à cœur de défendre notre métier, car nous croyons à un avenir, venez nous rejoindre."

Pour le bureau de la FDSEA, le président, Emmanuel Rabaud.

Lire la suite

Un guide pour comprendre et monter un projet de méthanisation

Publié le 06/11/2015

Agriculture >

État, Région Limousin et Ademe accompagnent le développement de la méthanisation en proposant un guide pratique destiné aux porteurs de projet. Complet et pratique, il est à télécharger sur les sites des trois partenaires.

www.limousin.developpement-durable.gouv.fr

www.regionlimousin.fr

www.limousin.ademe.fr

Lire la suite

Sécheresse : Si vous avez implanté prairies et dérobées Demandez l’aide régionale !

Publié le 06/11/2015

Agriculture >

L’année 2015 est une année de revendications de la part de la profession agricole, dénonçant la situation critique de l’élevage limousin, affaibli par une baisse des cours de la viande ainsi que par une sécheresse au printemps qui a duré jusqu’au début de l’été. C’est dans ce contexte difficile pour les exploitants agricoles limousins que le Conseil régional du Limousin a décidé, lors de sa Commission permanente du 22 octobre, la mise en place d’un dispositif d’aide d’urgence concernant la sécheresse 2015 appelé « Aide à l’implantation de prairies et de cultures fourragères dérobées ». Ce dispositif, s’appuyant sur le régime de minimis agricole, permet de proposer aux éleveurs une aide pour les superficies implantées en prairies ou en cultures dérobées pendant la période estivale afin de pallier les pertes de fourrages dues à la sécheresse qu’a connue notre région en ce début d’année. Les grandes lignes de ce dispositif sont exposées ci-dessous.

Par internet, consultez les sites http:/www.limousinentreprise.fr ou http:/www.regionlimousin.fr et téléchargez les formulaires.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -