La crise agricole et le parti républicain

Publié le 30/07/2015

Agriculture >

(De g. à dr.) Jérémy Sauty (élu en Creuse), Pascal Josse (FNB), Roland Pellenard (Opalim), Guillaume Guérin (les Républicains), Bernard Goupy (Chambre d’agriculture Haute-Vienne et Limousin), Joseph Dekkers (producteur laitier).

Le leader départemental des républicains (ex-UMP), Guillaume Guérin, avait convié la presse, vendredi 24 juillet, pour aborder la crise agricole. Il avait invité des responsables professionnels pour évoquer le sujet.

Lire la suite

Outil pour comparer ses stocks à ses besoins

Publié le 26/07/2015

Agriculture >

L’absence de précipitations qui se confirme de jour en jour va pénaliser de façon certaine la récolte maïs fourrage de même que les repousses des prairies. Les affouragements ont débuté depuis la première semaine de juillet sur la quasi-totalité du département. Le seul point positif reste pour l’heure des conditions favorables à la récolte des céréales, par ailleurs bonnes en qualité et en quantité. Globalement cette situation va donc générer une consommation accrue de fourrages grossiers. Cependant, avant de décider de votre stratégie d’adaptation, il est prioritaire de réaliser un bilan fourrager afin de bien vérifier l’état des stocks disponibles et des besoins prévisionnels…

Télécharger l'outil au format .pdf afin de pouvoir l'imprimer facilement.

Lire la suite

Crise de l'élevage : les agriculteurs ont bloqué l'A20

Publié le 24/07/2015

Agriculture >

À l'appel de plusieurs syndicats du Massif central (FDSEA 23, FDSEA 87, JA 23, JA87...), les agriculteurs ont installé des barrages filtrants sur l'A20, jeudi 23 juillet, à hauteur de l'échangeur de La Croisière.

Alors que le nombre de barrages organisés par les agriculteurs sur les routes de France était en augmentation, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, après avoir révélé les conclusions du rapport du médiateur des relations commerciales agricoles, a annoncé un plan de soutien à l’élévage français, 24 mesures pour un montant global estimé de 600 millions d’euros.

Lire la suite

Les hausses de prix tardent, les éleveurs s’impatientent

Publié le 19/07/2015

Agriculture >

Le 18 juin dernier, les acteurs de la filière s’engageaient à revaloriser les cours de la viande bovine. La semaine passée, les éleveurs du Limousin sont allés de visu constater l’application de l’accord sur le terrain. Et le compte n’y est pas…

Cinq centimes de plus par semaine et ce, jusqu’à ce que le prix payé au producteur soit équivalent aux coûts de production, tels étaient les termes de l’accord. Moins de trois semaines après, l’application sur le territoire de l’accord du 17 juin sur la viande bovine est inégale. Inégale selon les opérateurs et selon les catégories d’animaux, alors que toutes devaient bénéficier de la revalorisation. Inégale aussi selon les régions. En Limousin, les éleveurs des FDSEA de Corrèze, Creuse et Haute-Vienne ont rendu visite aux abattoirs de Limoges et d’Égletons et à leurs clients la semaine passée. À la sortie de l’abattoir de Limoges, Pascal Lerousseau, président de la FDSEA de la Creuse et coordonnateur du Berceau des races à viande s’interroge : « Aujourd’hui, tout le monde se renvoie la balle. En un an nous avons perdu entre 30 et 40 centimes du kilo de carcasse ! Où passe l’argent ? ».

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

15°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -