20 et 21 août à Saint-Léonard-de-Noblat, médiévales et fête de la viande vous attendent

Publié le 01/01/1970

Agriculture >

Depuis 2014, les Médiévales de Saint-Léonard-de-Noblat sont organisées en même temps que la fête de la viande. Pendant deux jours, toute la ville s’anime. Au cœur du centre-ville, troubadours, ménestrels et artisans du Moyen Âge assurent l’animation tandis que les animaux d’élevage investissent la place de la Libération. Déambulations et autres spectacles s’entrecroisent, faisant de ces deux fêtes deux événements indissociables... 

De g. à dr., Christian Zanna, du comité d’animation de Saint-Léonard-de-Noblat, Aurélien Baurie, président du comice agricole, Coralie Domont et Yoann Roger, de la Guilde des joueurs associés, ont présenté ensemble les deux jours de fête organisés conjointement par plusieurs associations les 20 et 21 août.

Programme

Les deux jours

  • 10 h : Ouverture des deux manifestations.
  • 10 h 30 à 12 h 30 : Conférence-dégustation animée par Limousin Promotion et Interbev Limousin, place de la Libération.

Samedi 20 août

  • 10 h : Commémoration de l’anniversaire de la libération de Saint-Léonard au monument aux morts. 
  • 11 h : Présentation des bovins reproducteurs et de boucherie. Début des concours. Départ d’un défilé médiéval depuis la place de la République. 
  • 12 h : Inauguration de la fête de la viande place de la Libération.
  • 15 h : Classement des animaux reproducteurs et de boucherie. 
  • 17 h : Vente des animaux reproducteurs.
  • 19 h : Repas autour du bar à viande. 

Dimanche 21 août

  • 10 h : Vente aux enchères des animaux de boucherie.
  • 12 h : Déjeuner-dégustation, place de la Libération.
  • 16 h : Lâcher de ballons organisé par le Crédit Agricole, place de la Libération.
  • 17 h : Départ d’un défilé médiéval de la place de la République.
  • 17 h 30 : Remise des prix des deux concours de bovins, place de la Libération.
  • 19 h : Clôture de la foire artisanale, de la fête de la viande et de la fête médiévale.
Lire la suite

Tous mobilisés le 7 juin

Publié le 01/01/1970

Agriculture >

La moitié de l’année 2016 est bientôt écoulée et les services du ministère de l’Agriculture ne nous ont pas encore notifié les soutiens de la Pac 2015. En théorie, nous aurions dû en percevoir une grande partie en décembre 2015. Le constat est qu’aujourd’hui nous ne connaissons ni le nombre ni la valeur de nos DPB (droit au paiement de base) qui ont remplacé au 1er janvier 2015 les DPU (droit au paiement unique). À ce jour, seules les aides ovines et caprines 2015 ont été soldées. 

(cliquez sur Lire la suite pour continuer à lire l'édito d'Emmanuel Rabaud, président de la FDSEA 87)

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -