Alain Rousset s’enflamme pour la RN147

Alain Rousset s’enflamme pour la RN147

Publié le 18/01/2019

Ruralite > Transports >

Transports. Exaspéré par un trajet Poitiers-Limoges, Alain Rousset a mis au cœur de ses vœux aux corps constitués du Limousin, mercredi 9 janvier à Limoges, la nécessité d’améliorer rapidement la RN147.

Arrivé avec quarante minutes de retard à Saint-Léonard-de-Noblat, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, n’a pas caché son exaspération mercredi 9 janvier au matin : il arrivait de Poitiers et avait peu goûté son trajet via la route nationale 147.

Alain Rousset dans les locaux de l’école d’ingénieurs de l’Ensil où il a présenté ses vœux aux corps constitués du Limousin. (Ph. Stéphane Monnet )

Ayant d’autre part appris la mort d’une jeune femme de 27 ans, la veille, entre la déviation de Fleuré et le village de Lhommaizé (86), il a décidé de placer sa journée sous le signe d’une amélioration rapide de cet axe routier. Il l’a dit le matin à Saint-Léonard-de-Noblat, où il rencontrait les premiers raccordés à la fibre optique sur le réseau public en territoire rural. Il l’a redit à midi, juste avant de signer un contrat de solidarité et d’attractivité avec Limoges Métropole et Élan. Il y est revenu dans son discours de vœux devant les corps constitués à Limoges : « On ne peut pas continuer comme ça, a-t-il commencé. Des lignes droites que l’on pourrait doubler, du foncier à disposition, il faut qu’on accélère, Monsieur le préfet, et je sais que là-dessus vous partagez mon sentiment. Il faut qu’on s’en sorte et la Région est prête à mettre les moyens sur la table, je l’ai dit à la Dreal tout à l’heure, pour qu’on change cette route. Ce n’est pas possible. »

Plus tôt dans la journée, il avait indiqué que la Région pourrait mettre deux, trois, quatre fois plus d’argent si nécessaire. Il a d’ailleurs rappelé que le problème des ressources se poserait forcément. « Comment fait-on pour avoir des ressources de telle sorte qu’on puisse régler ce problème. On a abandonné malheureusement la vignette poids-lourds. Moi je suis prêt à la reprendre à l’échelle de la Région. Neuf mille cinq cents camions qui passent à Biriatou (64) tous les jours et qui traversent notre région sans même prendre de l’essence. »

Premières réactions

Le message du président de Région a été clairement entendu. Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, s’est félicité le surlendemain en réunion de contrats territoriaux départementaux « qu’Alain Rousset ait trouvé cette route dangereuse » tout en remarquant : « Mais on ne l’a pas attendu pour s’en rendre compte. » Comparant les 11 Me budgétés par le Département pour la RN147 et les 10 M de la Région, il a ironisé : « Malgré tout, on prendra la Région au mot, si elle veut mettre plus, on mettra plus. Mais il faut bien remettre les choses dans l’ordre : c’est une route nationale. »

Le député Jean-Baptiste Djebbari, qui répète que l’État n’a pas d’argent pour aménager la RN147 et a affiché sa préférence pour une autoroute concédée, a réagi aux annonces d’Alain Rousset. Imitant le tweet de son collègue Sacha Houlié, député de la Vienne, il a posté sur les réseaux sociaux ce message :

 Un peu plus tard, il a assoupli son commentaire, publiant un nouveau tweet : 

STÉPHANE MONNET

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

16°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -