Alain Rousset s’enflamme pour la RN147

Alain Rousset s’enflamme pour la RN147

Publié le 18/01/2019

Ruralite > Transports >

Transports. Exaspéré par un trajet Poitiers-Limoges, Alain Rousset a mis au cœur de ses vœux aux corps constitués du Limousin, mercredi 9 janvier à Limoges, la nécessité d’améliorer rapidement la RN147.

Arrivé avec quarante minutes de retard à Saint-Léonard-de-Noblat, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Alain Rousset, n’a pas caché son exaspération mercredi 9 janvier au matin : il arrivait de Poitiers et avait peu goûté son trajet via la route nationale 147.

Alain Rousset dans les locaux de l’école d’ingénieurs de l’Ensil où il a présenté ses vœux aux corps constitués du Limousin. (Ph. Stéphane Monnet )

Ayant d’autre part appris la mort d’une jeune femme de 27 ans, la veille, entre la déviation de Fleuré et le village de Lhommaizé (86), il a décidé de placer sa journée sous le signe d’une amélioration rapide de cet axe routier. Il l’a dit le matin à Saint-Léonard-de-Noblat, où il rencontrait les premiers raccordés à la fibre optique sur le réseau public en territoire rural. Il l’a redit à midi, juste avant de signer un contrat de solidarité et d’attractivité avec Limoges Métropole et Élan. Il y est revenu dans son discours de vœux devant les corps constitués à Limoges : « On ne peut pas continuer comme ça, a-t-il commencé. Des lignes droites que l’on pourrait doubler, du foncier à disposition, il faut qu’on accélère, Monsieur le préfet, et je sais que là-dessus vous partagez mon sentiment. Il faut qu’on s’en sorte et la Région est prête à mettre les moyens sur la table, je l’ai dit à la Dreal tout à l’heure, pour qu’on change cette route. Ce n’est pas possible. »

Plus tôt dans la journée, il avait indiqué que la Région pourrait mettre deux, trois, quatre fois plus d’argent si nécessaire. Il a d’ailleurs rappelé que le problème des ressources se poserait forcément. « Comment fait-on pour avoir des ressources de telle sorte qu’on puisse régler ce problème. On a abandonné malheureusement la vignette poids-lourds. Moi je suis prêt à la reprendre à l’échelle de la Région. Neuf mille cinq cents camions qui passent à Biriatou (64) tous les jours et qui traversent notre région sans même prendre de l’essence. »

Premières réactions

Le message du président de Région a été clairement entendu. Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, s’est félicité le surlendemain en réunion de contrats territoriaux départementaux « qu’Alain Rousset ait trouvé cette route dangereuse » tout en remarquant : « Mais on ne l’a pas attendu pour s’en rendre compte. » Comparant les 11 Me budgétés par le Département pour la RN147 et les 10 M de la Région, il a ironisé : « Malgré tout, on prendra la Région au mot, si elle veut mettre plus, on mettra plus. Mais il faut bien remettre les choses dans l’ordre : c’est une route nationale. »

Le député Jean-Baptiste Djebbari, qui répète que l’État n’a pas d’argent pour aménager la RN147 et a affiché sa préférence pour une autoroute concédée, a réagi aux annonces d’Alain Rousset. Imitant le tweet de son collègue Sacha Houlié, député de la Vienne, il a posté sur les réseaux sociaux ce message :

 Un peu plus tard, il a assoupli son commentaire, publiant un nouveau tweet : 

STÉPHANE MONNET

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
pluie modérée

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -