Alexandre Mazeaud, vainqueur national

Alexandre Mazeaud, vainqueur national

Publié le 12/09/2019

Agriculture >

Labour. Le dimanche 8 septembre, Alexandre Mazeaud s’est distingué, parmi 12 participants, comme vainqueur au concours national de labour des Terres de Jim organisé par les Jeunes Agriculteurs sur la commune des Bains en Haute-Loire.

Alexandre Mazeaud, champion de France en labour en planche. (Ph. C. M.)

Le 6, 7 et 8 septembre se tenait le concours national de labour des Terres de Jim, organisé par les Jeunes Agriculteurs sur la commune de Bains, à proximité du Puy-en-Velay. Le dimanche, à 17 h 30, les résultats tombent : Alexandre Mazeaud de Haute-Vienne remporte le 1er prix dans la catégorie en planches. Une vraie surprise pour ce jeune homme d’à peine 18 ans. « J’étais assez content de moi, mais je ne m’attendais pas à être le premier. À ce niveau là, tous les labours sont beaux, ça se joue à quelques détails. On fait ce qu’on sait faire et puis voilà », déclare modestement le gagnant.

Son père, Christophe Mazeaud, exploitant à Saint-Germain-les-Belles, est plus assuré quant à la prestation de son fils : « Son labour était propre, dégagé ; ouvert on s’attendait à ce qu’il ait un très bon résultat », souligne-t-il fièrement. Les 19 points qui séparent Alexandre du second parlent d’eux-même. Christophe Mazeaud sait en effet de quoi il parle, il était lui-même un habitué des concours de labour, au même titre que son père. « Maintenant j’ai arrêté, je suis trop vieux », plaisante-t-il.

Une bonne préparation

Alexandre a donc baigné depuis le tout jeune âge dans une famille de laboureurs. C’est une passion qu’il a donc adopté tout naturellement. Son entourage l’épaule du mieux qu’il peut, « nous avons un bon noyau, avec la famille Etcheverry également, nous lui donnons un maximum de conseils », explique Christophe.

Depuis l’âge de dix ans environ, Alexandre pratique le labour. Pour les compétitions, cela fait deux ans qu’il s’entraîne et « vraiment à fond depuis un an », précise son père.

Sa participation l’an dernier à la finale nationale à Javené en Ille-et-Vilaine lui a certainement été un bon entraînement pour décrocher le premier prix cette année. Il avait à l’époque réalisé une très belle prestation qui lui avait valu la seconde place. Son deuxième coup d’essai lui a alors permis d’accéder au titre de champion de France, un exploit qui ravit toute sa famille.

Le jeune homme a maintenant repris le chemin de l’école. Il démarre un BTS Techniques et services en matériels agricoles au lycée Marcel-Barbanceys, à Neuvic en Corèze. Pour la suite il pense continuer les compétitions et se destine pour sûr à travailler dans le milieu agricole et, pourquoi pas, sur l’exploitation de son père.

SANDRA DRIOLLET

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

13°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -