Assemblée générale du GLBV : Organiser l’aval et se baser sur la qualité pour conserver des parts de marché

Publié le 05/07/2015

Agriculture > Bovins >

« On est en phase de croissance externe, souligne Jean-Pierre Bonnet, le président du GLBV. On a donc besoin d’avoir des fonds mais on a quand même redistribué plus de 300 000 euros aux adhérents sur la dernière campagne sous forme de complément de prix et de services rendus aux éleveurs. »

G. Lecourt est en cours d’intervention à la tribune. Assis de g. à dr., il y a J.-M. Delage, J.-P. Bonnet, C. Leyssenne et A. Passerieux.

L’année 2014, bien que dotée d’une bonne activité pour la coopérative et ses filiales Sobevil et Sofrelim (voir encadré), a été « difficile car il a fallu digérer toutes les évolutions entreprises tout au long de l’année avec la part d’inconnu et de risques que cela comportait », indique Gilles Lecourt, le directeur. Plutôt satisfait puisqu’il considère que « les greffes ont bien pris, l’activité et les résultats sont là », il avoue ne pas être aussi optimiste pour 2015. En effet, « la baisse de la consommation se prolonge et la reprise de la de la production avec un marché peu dynamique sur les pays tiers ne peut représenter un facteur de soutien des cours », dit-il.

Lire la suite

LGV Poitiers-Limoges : L’Europe ne retient pas le projet, les collectivités votent pour 3 millions « d’initialisation des études »

Publié le 02/07/2015

Ruralite > Transports >

Lors de sa venue pour la signature du Contrat de plan État-Région, le président de la République avait déclaré : « Les crédits du contrat de plan permettront de poursuivre les études pour que le projet de LGV, dont j’ai signé moi-même la déclaration d’utilité publique le 14 janvier 2015, puisse être mis en œuvre et financé par l’Union européenne. C’est la condition. La commission européenne se prononcera en juillet et tout doit être fait pour qu’elle puisse approuver cette infrastructure. »

En début de semaine, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et Violeta Bulc, commissaire aux Transports, ont dévoilé les propositions du Mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE). Si la France sera le premier bénéficiaire de ces crédits européens, avec un montant de subvention de 1,76 milliard d’euros sur la période 2016-2020, le projet de LGV Poitiers-Limoges n’a pas été retenu et n’en profitera pas.

Jean-Paul Denanot, député européen, ancien président de la région Limousin, et fervent défenseur de cette ligne grande vitesse, attendait avec impatience la décision européenne et espérait. « Si l’Europe finance, la LGV se fera », disait-il encore quelques jours auparavant.

En l’état, les études dites d’avant-projet détaillé (APD), qui comportent un « volet foncier d’urgence agricole », sont évaluées à 42 millions d’euros. Elles seront suivies des études d’avant-projet définitif. Aucuns travaux ne sont prévus d’ici-là. La demande faite au titre du MIE devait venir en déduction des contributions des collectivités arrêtées en octobre 2014.
Pour l’heure, une première convention d’études d’un montant de 3 millions d’euros doit être conclue avec SNCF Réseau. L’État ne disposant pas de crédits, les collectivités locales qui supportent le projet feront l’avance. Le Conseil départemental a déjà voté le principe de sa partition à l’ADP, soit 5,25 millions d’euros. La Région a fait de même et s’est engagée à financer 25 % de l’ADP, soit 10,5 millions et 50 % de la convention « d’initialisation des études », soit 1,5 million d’euros. Le conseil municipal de Limoges et Limoges Métropole viennent d’entériner leur participation financière à cette même convention.

Lire la suite

Interview de Stéphane Le Foll : « Il y a des comportements qui posent des problèmes majeurs pour une répartition équitable de la valeur ajoutée »

Publié le 02/07/2015

Agriculture >

Les opérateurs français du marché de la viande doivent « se responsabiliser », lance le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, évoquant notamment des insuffisances à l’exportation. Dans une interview à Agra Presse, une semaine après l’accord du 17 juin destiné à faire remonter les prix des viandes bovines ou porcines, il reproche aux entreprises ou coopératives de ne pas suffisamment profiter des marchés d’exportation. Il cite des exemples de pays qui sont demandeurs de viandes ou d’animaux français, devant lesquels « il n’y a pas toujours, en face, une offre française ». Quant à l’accord du 17 juin, le ministre reste prudent : « C’est un accord qu’on a obtenu à l’arraché, qui reste fragile, sur l’application duquel on est d’une vigilance totale. »

Lire la suite

Chronique ovine : Le constat de gestation 45 jours après la fin de la lutte

Publié le 27/06/2015

Agriculture > Ovins >

Plusieurs conditions sont nécessaires afin que le diagnostic de gestation soit fiable. Le stade de gestation des brebis est sans doute le plus important. Pour que le technicien distingue correctement le ou les fœtus, 40 à 45 jours minimum doivent séparer le début de la gestation (retrait du bélier en lutte naturelle ou date d’insémination animale) du diagnostic.

Compter entre 0,50 et 1,20 € par brebis.

Lire la suite

Conseil régional du Limousin : la campagne électorale pour la grande région a commencé

Publié le 26/06/2015

Ruralite > Collectivités >

La fusion prochaine des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes était au cœur des débats de l’avant-dernière séance plénière du Conseil régional du Limousin. Perdant parfois la mesure, les élus se sont déchirés sur neuf rapports proposés par la majorité socialiste et présentés comme communs aux trois régions. Le président Gérard Vandenbroucke s’est défendu assurant que « Limoges et le Limousin seront siphonnés, aspirés, si on ne fait rien ».

Pour la dernière séance plénière du Conseil régional du Limousin, Gérard Vandenbroucke a eu fort à faire. Les débats ont plusieurs fois dérapé. Les critiques les plus virulentes ne sont pas venues de la droite mais de Limousin Terre de Gauche et du groupe Europe Écologie / Les Verts. La tension est tellement montée que le président du Conseil régional s’est lancé dans un long plaidoyer : « Ce que je voudrais, c’est qu’on donne à nos concitoyens qui, peut-être pour un certain nombre, nous regardent, l’image d’une assemblée qui travaille, qui débat, qui a des idées qui peuvent être contradictoires, mais dans laquelle les échanges se font sur le mode de la courtoisie. » S’adressant plus directement à Marc Horvat, il lui a demandé : « Ne donnez pas une image déplorable de vous... Ne donnez pas une image déplorable de nous. » Il était tard, les discussions portaient sur le rapport n° SP15-06-0020. Un rapport qui se voulait commun aux régions Aquitaine et Poitou-Charentes et qui doit permettre d’avancer vers la grande Région, même si la loi Notre (Nouvelle organisation territoriale de la République) n’est toujours pas adoptée. Le texte vient de franchir l’étape de la seconde lecture au Sénat.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -