Le prix de l’humour vache à Barrigue

Publié le 11/10/2019

Ruralite >

Humour. Le Salon international de la caricature, du dessin de presse et d’humour a réuni une nouvelle fois de nombreux dessinateurs du monde entier. Le prix Gérard Vandenbroucke a été décerné à Pierre Ballouhey.

Pierre Ballouhey (avec le micro) a reçu le tout premier prix Gérard Vandenbroucke des mains d’Alain Rousset, président du Conseil régional, en présence de (de g. à dr.) : Christelle Aupetit-Berthelemot, conseillère départementale, Philippe Henry, Sébastien Peaudecerf, co-présidents du Salon, Blanche Vandenbroucke, Joël Garestier, maire de Saint-Just-le-Martel, et Guy Hennequin, co-président du Salon. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Débattre des spécificités de la ruralité

Publié le 05/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Territoire. L’association des maires ruraux de la Haute-Vienne tenait son assemblée générale à Bellac. Autour de l’agenda rural présenté par le Gouvernement, de nombreux sujets ont été évoqués : PLU, DETR, écoles, pompiers...

Assemblée générale de l’association des maires ruraux de la Haute-Vienne, le 28 septembre à Bellac. (De g. à dr.) Bernard Deloménie, secrétaire adjoint, Jean-Pierre Romain, 2e vice-président, Corinne Hourcade-Hatte, maire de Bellac, Pascale Silbermann, sous-préfète, Daniel Boisserie, président de l’association, Christine De Neuville, 1ère vice-présidente, Guy Baudrier, secrétaire, Isabelle Barry, maire de La Meyze. (Ph. Stéphane Monnet)

La jeune association des maires ruraux de la Haute-Vienne, créée en juin  2016, tenait son assemblée générale à Bellac, samedi 28 septembre. Annonçant une cinquantaine d’adhérents à l’association, le président, Daniel Boisserie, par ailleurs maire de Saint-Yrieix-la-Perche, estimait que le chiffre encore non officiel tournait autour des quatre-vingt adhérents. « Notre association n’est pas incompatible avec l’association des maires de la Haute-Vienne, a-t-il précisé. L’association des maires ruraux aborde des sujets spécifiques. À l’association des maires, il y a bien une commission ‘‘ communes rurales ’’, mais elle n’était pas d’une efficacité extraordinaire. »

Pour appuyer son propos, le président a pris l’exemple des casernes de pompiers. Rappelant qu’en zone rurale, « c’est nous qui avons la charge des casernes, ce qui n’est pas le cas sur Limoges et l’agglo », le président s’est félicité des discussions parfois musclées avec le préfet, « qui refusait de donner de la DETR sur ce type de projets », et avec le président du Conseil départemental, pour qu’il augmente son taux de subventionnement. « Le préfet a accepté de donner de la DETR et le Conseil départemental double sa subvention. »

On reparle de la DETR

Au sujet de la Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) accordée par le préfet, Daniel Boisserie a dénoncé son utilisation par des communes de Limoges Métropole : « La DETR, c’est une subvention rurale. Que cette dotation rurale soit réservée aux communes rurales, ce serait sans doute une bonne chose. » La possibilité pour les communes de la communauté urbaine de percevoir de la DETR avait déjà été pointée en d’autres occasions par d’autres maires ruraux du département, comme le maire d’Eymoutiers.

Le sénateur Jean-Marc Gabouty, présent à l’assemblée générale, ne souhaite pas une application aussi stricte de l’affectation de la DETR : « C’est la dénomination qui n’est pas bonne, mais on ne peut pas enlever la dotation de l’État à des communes juste parce qu’elles sont dans Limoges Métropole. Peut-être faudrait-il fixer un seuil d’habitants ? Donner des subventions de DETR à Panazol ou Couzeix, je comprends que cela soit choquant. »

Lire la suite

L’état des terres ausculté par le Giec

Publié le 28/09/2019

Ruralite >

Environnement. Les ministres de l’agriculture de l’UE vont se pencher sur la question des terres, après la parution cet été d’un rapport du Giec mettant en évidence les interactions entre l’état des terres de la planète et le climat.

Le Conseil de l’Union européenne, instance qui réunit les ministres des différents pays, est présidé de façon tournante. Jusqu’au 31 décembre, la présidence est assurée par la Finlande. Six réunions informelles des ministres se tiendront donc à Helsinki durant cette présidence.

Le premier sujet retenu est un sujet qui concerne directement l’agriculture : du 22 au 24 septembre, les ministres de l’agriculture des États membres de l’UE se réuniront afin de discuter du rôle de la séquestration du carbone dans les sols dans les mesures climatiques. « La tâche centrale de l’agriculture est de produire des aliments nutritifs de manière durable. Toutefois, la politique agricole est également utilisée depuis longtemps pour lutter contre le changement climatique et relever les défis environnementaux. Les agriculteurs jouent un rôle actif dans la lutte contre les changements climatiques, c’est pourquoi nous voulons encourager le débat sur les opportunités créées par la séquestration du carbone », a déclaré Jari Leppä, ministre de l’Agriculture et des Forêts, qui présidera la réunion.

Infographie parue dans le fascicule Mieux comprendre le GIEC, édité par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Lire la suite

Mener de front sélection et engraissement

Publié le 23/09/2019

Agriculture > Bovins >

Portrait. Jean-Pierre Bonnet, très impliqué dans la filière aval bovin viande, est associé au sein du Gaec Bonnet-Boyer à Château-Chervix, qui met en avant la sélection mais aussi l’engraissement haute capacité.

Jean-Pierre Bonnet est bien connu du monde de la sélection et de l’élevage en Limousin. Ancien président de la section Haute-Vienne du Herd-Book limousin, il est président du GLBV depuis 2008 et, depuis plus récemment, président de Limousin Promotion.

Installé au Moulin de Gratoulet sur la commune de Château-Chervix depuis 1986, il est en Gaec avec Sylvain Boyer, son neveu, depuis fin 2014.

Jean-Pierre Bonnet est très engagé dans l’aval de la filière bovin viande. Président du GLBV (où il est très impliqué dans les filiales) et de Limousin Promotion, il est vice-président de Fil Rouge. Il est aussi président du Comité régional de filière (Corefi) bovin viande. Pour lui, il faut être présent dans l’aval pour défendre les intérêts des adhérents. (Ph. N. P.)

Lire la suite

Le skate-sheep récompensé et un object connecté médaille d'or de l'innovation

Publié le 18/09/2019

Agriculture > Ovins >

Les 20 ans de Tech-Ovin ont été l'occasion de remettre les prix du Berger futé et une médaille d'or de l'Innovation. 

Le skate-sheep récompensé

Berger futé. Une vingtaine d’éleveurs ont proposé leurs astuces. Une ingénieuse planche à roulettes l’a emporté.

Parmi les temps forts du salon Tech-Ovin, on compte les remises de prix et notamment celles du concours du Berger futé. Pour les 20 ans du salon, c’est un éleveur du Lot qui emporte le premier prix de ce concours axé sur des astuces faciles à mettre en œuvre et peu onéreuses, pour un gain de confort de travail. Guillaume Bouyssou a imaginé une planche à roulettes pour traiter plus confortablement les brebis aux cornadis.

Guillaume Bouyssou, du Gaec Cance Bas (46), remporte le premier prix avec son skate-sheep. (Ph. Pascale Dumont)

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

20°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -