Le labo doit répondre à des attentes

Publié le 29/07/2019

Ruralite >

Les élus du Département se sont interrogés en séance plénière sur l’avenir du laboratoire départemental d’analyses, alors que la CDAAS a lancé un appel d’offres pour choisir son futur prestataire dans ce domaine.

L’automate de sérologie au laboratoire de la Haute-Vienne, avenue du Pr de Léobardy à Limoges. (Ph. Conseil départemental de la Haute-Vienne)

Lire la suite

Le CETA avive à nouveau les passions

Publié le 22/07/2019

Agriculture >

Économie. L’accord de libre échange entre l’Europe et le Canada, connu sous le nom de Ceta, était en débat à l’assemblée nationale. Les élus se sont notamment opposés sur la place de la filière bovine dans cet accord. Les députés sont appelés à se prononcer sur 0le Ceta mardi 23 juillet.

Mercredi 17 juillet, les députés avaient à l’ordre du jour l’adoption du projet de loi autorisant la ratification « de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre l’Union européenne et ses États membres, d’une part, et le Canada, d’autre part. » Cet accord de libre échange est plus connu sous son acronyme anglais : Ceta, Comprehensive economic and trade agreement. Pour ce texte, la procédure accélérée a été décidée le 3 juillet, ce qui signifie qu’il ne passera qu’une fois devant chacune des chambres du Parlement.

Lire la suite

Fortes chaleurs attendues

Publié le 19/07/2019

Agriculture > Sanitaire >

Les fortes chaleurs nuisent au confort des animaux d’élevage notamment quand ils sont en bâtiment. Des mesures peuvent être mises en place pour les aider à supporter ces conditions difficiles.

Une rampe équipée de gicleurs éjecte de la brume au-dessus de la mangeoire pour un meilleur confort. Ce dispositif ne génère pas d’humidité dans le bâtiment.

«Les ruminants quels qu’ils soient luttent contre la chaleur dès 20 °C », indique le docteur Christian Dauphin, vétérinaire à Bellac. Quand les températures sont supérieures, ils sortent très vite de leur zone de confort ce qui peut entraîner des problèmes plus ou moins graves, même si les pathologies sont difficiles à identifier.

Lire la suite

Trop de surfaces de toits sont inexploitées

Publié le 19/07/2019

Ruralite >

Énergie. Profitant de la construction d’un nouveau bâtiment, la SCI Br2 a installé sur Ester une centrale photovoltaïque de 36 kWc en s’appuyant sur le savoir-faire d’une jeune entreprise de Corrèze : Girerd-ENR.

Actionnaires de la SCI Br2, Frédéric Bordes et Gregory Charriéras exploitent des bâtiments industriels sur le parc technologique d’Ester. Récemment, ils ont eu à construire une extension pour l’un de leurs locataires. « On a tout de suite eu l’idée d’y intégrer une solution de production d’énergie solaire », s’est félicité Frédéric Bordes.

Sur le parc technologique d’Ester, à Limoges, un parc photovoltaïque de 250 m2 a été installé sur un bâtiment nouvellement construit. (Ph. Stéphane Monnet)

Sur le toit de ce nouveau bâtiment ont été installés 250 m2 de panneaux photovoltaïques. La puissance posée est de 36 kWc pour une production annuelle moyenne estimée de 40 000 kWh. Pour cette réalisation, le SCI BR2 s’est appuyée sur une start-up de Brive, Girerd-ENR. « L’électricité étant naturellement consommée au plus proche, a détaillé Tristan Girerd, fondateur de la société, si les panneaux sont en production, l’électricité consommée dans le bâtiment vient du toit. Sinon, on complète avec le réseau. Si l’électricité produite sur le toit dépasse la consommation du bâtiment, l’électricité supplémentaire est consommée par un voisin. » Comptablement, 100 % de l’électricité de cette centrale photovoltaïque est revendue à EDF.

Lire la suite

Un parc de loisirs ludique et pédagogique

Publié le 15/07/2019

Agriculture >

Race limousine. La saison estivale du Limousine Park a redémarré depuis le 6 juillet et continuera jusqu’au 1er septembre. Deux nouveautés sont à découvrir.

« Lorsque l’on demande aux enfants en Limousin de dessiner une limousine, on se retrouve soit avec une vache noire et blanche, soit avec une grosse voiture », déclare, avec humour mais pragmatisme, le directeur de la communication du Pôle de Lanaud, Émilien Rouet. Le Limousine Park est né en 2015 de cette volonté de recréer du lien entre l’urbain et le rural.

Le bar à vaches : un tête à tête avec les limousines pour les nourrir et les approcher. (Ph. S. D.)

L’objectif était de prendre en main la communication de la race limousine trop souvent laissée au gré de celle de la grande distribution. Année après année, le Pôle de Lanaud s’est efforcé d’analyser les attentes du public du Limousine Park. Aujourd’hui le côté ludique est omniprésent. L’équipe estivale composée de six personnes est d’ailleurs prête à accueillir les visiteurs avec deux nouveautés : la visite connectée et la structure gonflable.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

20°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -