Une mutuelle santé départementale

Publié le 16/09/2018

Ruralite > Collectivités >

Accès aux soins. Une solution d’assurance complémentaire santé est proposée par le Conseil départemental à tous les Haut-Viennois. Elle se veut accessible, tant sur le plan des cotisations que de la relation clients.

Si elle a d’abord été négociée pour offrir une solution adaptée aux personnes en difficulté, l’assurance complémentaire « Haute-Vienne santé » est ouverte à tous les Haut-Viennois. Habiter dans le département est d’ailleurs la seule condition requise pour y adhérer.

Annick Morizio, Jean-Claude Leblois et Renaud Berezowski, président d’Actiom, ont annoncé le lancement de l’assurance complémentaire Haute-Vienne santé. (Ph. E. Dueso)

Lire la suite

Communauté urbaine : Les communes vont délibérer à leur tour

Publié le 15/09/2018

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole. Les conseillers communautaires ont adopté la modification des statuts et la demande officielle au préfet d’un passage en commaunauté urbaine au 1er janvier 2019.

Le chemin vers la communauté urbaine validé par les élus communautaires le 29 juin dernier les a conduits à se réunir à nouveau en conseil extraordinaire le 6 septembre. Il s’agissait cette fois d’adopter deux délibérations : la première précise les compétences qui passeront des communes à la communauté urbaine (modification de l’art. 5 des statuts de l’établissement public de coopération intercommunale ou EPCI) ; la seconde demande au préfet d’acter le passage de Limoges Métropole en communauté urbaine au 1er janvier 2019.

(De g. à dr.) Émile-Roger Lombertie, maire de Limoges, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, Guillaume Chalard, directeur du cabinet de Limoges Métropole, quelques instants avant l’adoption de deux délibérations préparant le passage en communauté urbaine au 1er janvier prochain. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Bio : Le versement des aides toujours à la peine

Publié le 14/09/2018

Agriculture >

Bio. À l’appel de la Frab, une centaine de manifestants s’est rendue à l’ASP puis à la préfecture pour dénoncer les retards dans le paiement des aides et le fossé entre les discours et les actes sur l’agriculture biologique.

Une petite centaine de personnes a répondu à l’appel de la Fédération régionale de l’agriculture biologique de la Nouvelle-Aquitaine (Frab). Après un rassemblement devant l’agence de services et de paiement (ASP), ils ont défilé jusqu’à la préfecture pour pique-niquer puis remettre au préfet le dépôt de bilan de la ferme bio Nouvelle-Aquitaine. (Ph. Stéphane Monnet)

Ils espéraient obtenir un calendrier précis et officiel, mais la délégation reçue par le directeur de l’agence de services et de paiement (ASP) et la DTT n’a pu que souligner la qualité des échanges. « On a été écouté, entendu, on verra », a résumé Sylvie Dulong, coprésidente de la Fédération régionale de l’agriculture biologique de la Nouvelle-Aquitaine (Frab) qui avait appelé à manifester.

Lire la suite

Moins de portables plus de sérénité

Publié le 07/09/2018

Ruralite > Collectivités >

Éducation. Dans les 34 collèges haut-viennois, 14 398 élèves étaient attendus pour la rentrée. Jean-Claude Leblois a redit aux personnels (hors Éducation nationale) qu’il n’y aurait plus de remplaçants, contrainte budgétaire oblige.

Lors de la rentrée des classes dans les collèges haut-viennois, ce 3 septembre, chacun avait ses préoccupations. Les professeurs principaux, bien sûr, avaient en charge d’accueillir les nouveaux, tout droit arrivés des écoles primaires.

(De g. à dr.) Fabrice Escure, conseiller départemental, Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental, Christine Gavini-Chevet, rectrice, Chérifa Tlemsani, conseillère départementale, et Rémy Viroulaud, conseiller départemental et élu de la ville de Limoges, devant une classe de 6e au collège Bernart-de-Ventadour (Limoges). (Ph. Stéphane Monnet)

Les élèves s’inquiétaient : les téléphones portables étaient-ils désormais interdits dans l’enceinte de l’établissement ? À Ventadour, la réponse est venue de la rectrice d’académie, Christine Gavini-Chevet, en visite de rentrée avec le président du Conseil départemental, Jean-Claude Leblois, et le préfet de la Haute-Vienne, Raphaël Le Méhauté. « L’usage du téléphone portable est effectivement interdit, a-t-elle confirmé. Quand un élève lui a demandé pour quelles raisons, elle a expliqué aux 6e présents devant elle : « Vous allez voir, c’est un grand bonheur de passer un certain temps dans la journée sans regarder son téléphone. Le téléphone portable ça devient un peu comme une addiction, on a tendance à le regarder de plus en plus et après on ne peut plus s’en passer, et après on est malheureux et on apprend moins bien. Alors que là vous allez avoir toute la journée de travail sans téléphone, sans sonnerie, sans préoccupations qui viennent de l’extérieur, vous allez pouvoir apprendre en toute sérénité. »

Lire la suite

Départ de la sous-préfète Bénédicte Martin

Publié le 06/09/2018

Ruralite >

Territoire. Bénédicte Martin, sous-préfète des arrondissements de Bellac et Rochechouart, vient de quitter le département après des hommages appuyés à ses compétences et ses qualités humaines.

Moment d’émotion dans les très solennels salons de la préfecture, vendredi dernier. Devant une salle comble où élus et fonctionnaires d’État étaient venus la saluer, Bénédicte Martin a, elle aussi, eu quelques tremblements dans la voix au moment de quitter le département. Elle aura connu en Haute-Vienne son premier poste en prise directe avec la ruralité, elle qui sert l’État depuis plus de trente ans.

Bénédicte Martin a reçu les vives félicitations du préfet de la Haute-Vienne. Elle sera remplacée dans ses fonctions de sous-préfète par Pascale Silbermann, à compter du 10 septembre. (Ph. E. Dueso)

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

20°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -