Moins de frontières pour les déchèteries

Publié le 31/08/2018

Ruralite > Collectivités >

Environnement. Jusqu’à fin décembre, plusieurs déchèteries de Limoges Métropole sont ouvertes aux habitants des communautés de communes voisines et vice versa.

Afin de faciliter les accès aux déchèteries, Limoges Métropole et les communautés de communes voisines d’Élan Avenir Nature, Val-de-Vienne et Porte Océane du Limousin ont décidé d’ouvrir leurs déchèteries sans tenir compte de l’adresse d’habitation. Un habitant d’Aixe-sur-Vienne peut ainsi, muni de sa carte de déchèterie habituelle, aller déposer ses déchets à la déchèterie d’Isle.

Télécharger la carte

Lire la suite

Les acteurs de l’alimentaire autour de la table

Publié le 14/08/2018

Ruralite >

Des rencontres régionales des acteurs de l’alimentaire ont rassemblé près de 200 personnes le 12 juillet à Bordeaux. Une série de rencontres étalées sur trois ans débutera à la rentrée.
De g. à dr. : F. Armand, médiateur des relations commerciales agricoles, ministère de l’Agriculture, L. Dulau, président Aria NA, S. Macheteau, trésorière adjointe FNSEA NA, et Y. Otschapovski, président FCD NA. (Ph. PD)

C’est sur fond de retoquage du projet de loi Alimentation* par la Commission mixte paritaire que se sont ouvertes les premières Rencontres régionales des acteurs de l’Alimentaire, à l’initiative de l’Association régionale des industries alimentaires de Nouvelle-Aquitaine (Aria NA) et sous l’égide de la Région. Le 12 juillet au matin, l’absence d’accord et le report du vote à la rentrée étaient dans toutes les têtes. Pourtant, les intervenants se voulaient positifs, à l’instar de Laurent Dulau, président de l’Aria NA. « Malgré tout, les égalim ont le mérite d’exister, a-t-il rappelé en introduction. Au niveau régional, nous pouvons renouer avec certaines valeurs et montrer la voie. » Revenant sur le contenu du projet et notamment sa première partie, Francis Armand, médiateur des relations commerciales agricoles au ministère de l’Agriculture, a, pour sa part, souligné que la Loi « […] créait les conditions d’un équilibre vertueux [mais que] si les gens ne s’emparent pas du sujet, cela ne sert à rien. »

Lire la suite

Conjoncture : « L’agriculture doit s’adapter très vite »

Publié le 13/08/2018

Agriculture >

Lors de la venue du préfet le 25 juillet sur la Ferme Darrigade à Soustons (40), les responsables syndicaux l’ont interpellé sur de nombreux dossiers : intempéries, gestion de l’eau, emploi, Égalim.

Philippe Moinard, président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine, au côté du préfet Didier Lallement. (Ph. P. Dumont)

«Depuis mon arrivée en Nouvelle-Aquitaine, je suis frappé par les caprices de la météo, a expliqué Didier Lallement. L’agriculture doit s’adapter très vite, faire preuve de pragmatisme et de souplesse ». Avant de rentrer dans le vif du sujet, c’est sur ce constat du préfet de région qu’a débuté la rencontre. « L’agriculture a déjà évolué et elle continuera, a souligné Philippe Moinard, président de la FNSEA Nouvelle-Aquitaine (FNSEA NA), mais aujourd’hui il n’y a pas assez de mesures prises pour qu’elle rentre dans le xxiie siècle. » Pour preuve, les sujets abordés ont été nombreux. 

 

Lire la suite

Chronique ovine : des astuces sans frontières

Publié le 10/08/2018

Agriculture > Ovins >

Les sept pays du réseau SheepNet partagent leurs trucs et astuces pour améliorer la productivité ovine. Le top 5 parmi les 76 propositions est le suivant :
N° 1 : Alimentation en eau des cases d’agnelage (Irlande) : un système de distribution d’eau pour plusieurs cases d’agnelage provenant d’une seule source pour réduire le travail.

Lire la suite

Agroforesterie : Des brebis au milieu des sapins de Noël en Haute-Vienne

Publié le 09/08/2018

Agriculture >

Le mouton shropshire est une alternative crédible à l’utilisation du désherbant chimique. Dans l’Oise, grâce à ces animaux, un arboriculteur a divisé par quatre ses traitements sur des pommiers. (Ph. SC)

Mélanie et Sylvain Lagriffoul produisent des sapins de Noël  à Fromental en Haute-Vienne. Ils utilisent une centaine de moutons shropshire pour l’entretien de leurs quatre hectares de production de nordmann. Cette race anglaise a la particularité de désherber sans pour autant abîmer les arbres. Une aptitude qui ne résiste pas à d’éventuels croisements. « Nous achetons donc nos béliers directement en Angleterre », précise Mélanie, qui élève parallèlement une troupe de 300 rouge de l’Ouest. Les brebis qui agnellent du 25 décembre au 15 janvier sortent autour du 15 mars. Les reproducteurs ainsi que les agneaux sont vendus au printemps. Le couple commercialisera ses premiers sapins en décembre 2019. Sylvain, le paysagiste devenu éleveur, a déjà fait les comptes. En coût de désherbage, le recours aux moutons lui permettra de gagner 4 000 euros en dix ans par hectare.

Sophie Chatenet

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

20°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -