Transports : Améliorer la sonorisation des bus

Publié le 07/08/2018

Ruralite >


Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, et Jean-Paul Duret, président de la STCLM, ont effectué un trajet dans le bus en test sonorisé par la société de Benoît Texier, Life Design Sonore. (Ph. Stéphane Monnet)

L’expérimentation a duré douze semaines. Un bus articulé de type Iveco Urbanway affecté à la ligne 10 a été équipé d’un nouveau système de sonorisation proposé par l’entreprise Life Design Sonore (LDS) qui fait partie du réseau French Tech. « Cette phase d’expérimentation, si elle se conclut comme nous l’espérons, va nous permettre d’améliorer la qualité du son dans les bus », a indiqué Jean-Paul Duret, président de la STCLM (Société des transports en commun de Limoges Métropole).

Lire la suite

Économie : Conjoncture favorable dans les TP

Publié le 06/08/2018

Ruralite >

Travaux dans le bourg de Boisseuil en juillet 2017, pour un montant de 655 000 euros, financés par la Communauté d’agglomération Limoges Métropole à hauteur de 505 000 euros et la commune de Boisseuil à hauteur de 150 000 euros. (Ph. Stéphane Monnet)

Les entreprises de travaux publics ont toutes un point en commun : elles travaillent à plus de 70 % sur des commandes publiques. Elles apprécient donc d’avoir une visibilité des projets des collectivités. Telle était l’objet de la réunion conduite en juin par Limoges Métropole avec les professionnels des travaux publics du département.

Lire la suite

Apiculture : Une aide est mise en place

Publié le 04/08/2018

Agriculture >

Durant l’hiver dernier, les abeilles ont été exposées à une importante mortalité qui a pu entraîner de 60 à 80 % de pertes.
Face à cette situation exceptionnelle, et en concertation avec l’ensemble des structures professionnelles, la région Nouvelle-Aquitaine propose un plan destiné à venir en aide aux apiculteurs les plus sinistrés et à conduire des actions structurelles pour cette filière.
Le premier volet de ce plan est doté de 700 000 euros destinés aux apiculteurs les plus impactés. Une aide pourra ainsi être accordée pour reconstruire ou acheter de nouveaux essaims. Ce dispositif est ouvert jusqu’au 30 septembre.

Lire la suite

Maïs ensilage : Récoltez au bon moment

Publié le 03/08/2018

Agriculture >

Arvalis-Institut du végétal propose un suivi régulier de l’état de maturité des maïs fourrage au niveau national afin de sensibiliser éleveurs, Cuma et entreprises de travaux agricoles de l’avancement de leur maturité pour déclencher les chantiers de récolte à temps.
Sur https://www.arvalis-infos.fr, cliquez sur maïs/sorgho, puis sur Récolte et optez pour l’article intitulé « Récolte : les dates prévisionnelles mises à jour ».
En plus d’un article détaillé sur la situation, une carte mise à jour régulièrement fait état des premières dates à envisager, département par département. Au 20 juillet, la récolte du maïs ensilage de Haute-Vienne pouvait débuter entre le 31 août et le 3 septembre. Avec la vague de chaleur de cette fin de semaine, la situation pourrait encore évoluer. Aussi, si vous êtes concerné, vous êtes invité à consulter le site d’Arvalis pour vous organiser.

Comment est construite la carte ?
La plage optimale de récolte des fourrages se situe entre 31 et 35 % de matière sèche plante entière. La période à laquelle ce stade est atteint est fonction du groupe de précocité de l’hybride cultivé, de sa date de semis et des conditions climatiques. Le suivi des sommes de températures depuis le semis, ou depuis la floraison femelle (sortie des soies), permet de prédire la période optimale de récolte.

Pour chaque « région » présentée sur la carte, les experts d’ARVALIS ont défini le groupe de précocité dominant et la date médiane des semis en 2018. Avec les données météo de l’année en cours et les données météo fréquentielles sur les semaines à venir, il est possible de prévoir une période à laquelle le stade optimal de récolte sera atteint. Cette prévision est régulièrement mise à jour pour prendre en compte le climat de l’année. Afin d’étaler la période de chantier, et pour éviter les récoltes tardives à taux de matière sèche trop élevé, la carte propose une période de début de récolte par région.

Source : Arvalis - Institut du végétal

Lire la suite

Débat : 42 % des laitiers ont plus de 50 ans

Publié le 03/08/2018

Agriculture >

Héloïse Sellier, du Cniel, est intervenu devant les adhérents présents à l'AG du Contrôle laitier. (Ph. SM)

Héloïse Sellier, chargée de mission Économie et Territoire au Centre national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel), avait préparé son intervention devant les adhérents présents à l’assemblée générale du contrôle laitier en deux temps : présentation du plan mis en place par la filière suite aux Égalim, et panorama rapide des exploitations laitières françaises, sous l’angle « une diversité en mouvement ».

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

13°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -