Le pacte de confiance ne passe pas

Publié le 29/06/2018

Ruralite > Collectivités >

Politique. Particulièrement dense, la dernière assemblée plénière du Conseil départemental a mis en évidence la tension des relations avec l’État central.

Lors de la dernière assemblée plénière du Conseil départemental, la politique du gouvernement et ses répercussions en Haute-Vienne ont fait l’objet de vives critiques, pas seulement dans les rangs de la majorité départementale. Contractualisation du budget avec la préfecture, problèmes de sécurité non résolus dans les quartiers défavorisés de Limoges, travaux retardés sur la RN 147, menaces sur le rectorat, fermetures de trésoreries en ruralité... Les motifs de mécontement étaient nombreux lors de cette séance qui recevait la visite annuelle du préfet de la Haute-Vienne. Ce dernier a tenté, sans succès, de rassurer les élus départementaux.

ESTELLE DUESO  ,  Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental et Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, le 21 juin. (Ph. E. Dueso)

Lire la suite

Des entreprises et bientôt le haut débit

Publié le 29/06/2018

Ruralite > Collectivités >

Ruralité. Le 15 juin, Bénédicte Martin, sous-préfète de Bellac, s’est rendue sur la commune des Grands-Chézeaux, aux confins de la Haute-Vienne, de l’Indre et de la Creuse.

La venue de Bénédicte Martin, sous-préfète de Bellac, sur la commune des Grands-Chézeaux devait lui permettre de prendre connaissance des dossiers portés par la commune et surtout de rassurer les élus qui doivent trouver leurs repères dans la nouvelle communauté de communes qu’est le Haut-Limousin en Marche.

Le maire, des membres du conseil municipal et employés de la mairie ont accueilli Bénédicte Martin. De g. à dr. : Jean-Pierre Philippon, André Hérault, Sylvie Bennab, Karine Fillaud, Mireille Personne, Nathalie Paturaud, Bénédicte Martin, Louis Dauny et le maire Jacques Dufourd. (Ph. NP)

Lire la suite

« Ils n’ont pas touché aux tilleuls »

Publié le 22/06/2018

Ruralite > Collectivités >

Aureil. Des plots en bois, des piliers en granit, des places de stationnement matérialisées, le centre-bourg se rénove sans toucher à l’alignement de tilleuls qui agrémentent le cœur de la plus petite commune de l’agglo.

Le nouveau visage de la rue des Écoles. (Ph. Stéphane Monnet)

Le centre-bourg rénové de la plus petite commune de Limoges Métropole vient d’être inauguré. Pour rappeler l’existence d’anciennes mines d’or, comme l’évoque son nom, Aureil, les tons ocre ont été privilégiés. Et l’alignement de tilleuls qui jouxte la façade nord de l’église a été conservé. « Nous avions adressé un questionnaire à tous les habitants d’Aureil, a indiqué le maire, Bernard Thalamy, sur 420-430 questionnaires distribués, il en est revenu 79. En soi, ce n’est pas mal. Il en est ressorti qu’il nous fallait garder le caractère du bourg et ne pas abattre de tilleuls. Cela nous allait bien. »

Lire la suite

Chronique ovine : Plantes à tanins, des espoirs à concrétiser

Publié le 19/06/2018

Agriculture > Ovins >

Plantin, lotier ou bien chicorée sont des plantes riches en composés naturels bioactifs, dont les tanins. Elles auraient une action sur les vers de strongles gastro-intestinaux et réduiraient leurs effets sur la santé des animaux à l’herbe.

 Des essais sont en cours pour mesurer les effets des tanins sur le parasitisme des agneaux. (Ph. Ciirpo)

Lire la suite

Wohlfahrtia magnifica : Signalez les attaques !

Publié le 19/06/2018

Agriculture > Sanitaire >

Sanitaire. Afin de mieux cibler les actions de lutte, un observatoire de la myiase à Wohlfahrtia magnifica est en place.

Les premières attaques de Wohlfahrtia magnifica ont été signalées dès la première semaine de juin dans le nord-ouest de la Haute-Vienne.

CONTACT CDAAS : 05 55 04 64 00

D’après les informations du terrain recueillies par la CDAAS, les premiers foyers sont pour le moment localisés au cœur de la zone qui a été fortement impactée l’an dernier. La zone d’infestation de la mouche ne se serait pas encore étendue. Afin de suivre l’évolution de cet insecte au cours de la saison 2018, les éleveurs sont invités à signaler les foyers observés sur les ovins, notamment dans le sud et dans l’est du département, sur d’autres animaux domestiques et sur la faune sauvage.

Protégez les troupeaux

Afin de réduire la pression de la mouche au sein des troupeaux, un plan collectif de lutte a été mis en place. Il est conseillé de traiter préventivement les ovins. La liste des médicaments vétérinaires disposant d’une AMM pour la prévention des mouches et des myiases est disponible dans les documents transmis par la CDAAS dans le cadre de ce plan de lutte. Il ne faut pas hésiter à se rapprocher de son vétérinaire pour demander conseil. Enfin, il est recommandé de noter les traitements effectués dans le carnet sanitaire et de conserver les factures.

Une aide financière 
de GDS France

Suite aux sollicitations de la CDAAS et des GDS 86 et 16, GDS France a prévu de débloquer une aide financière pour soutenir les éleveurs adhérents engagés dans le protocole collectif de lutte contre Wohlfahrtia. D’autre part, une demande de subvention auprès de la Région Nouvelle-Aquitaine est à l’étude.

CONTACT CDAAS : 05 55 04 64 00

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

20°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -