L’enthousiasme est toujours au rendez-vous

Publié le 02/11/2019

Ruralite >

Insertion. La mission locale rurale de Haute-Vienne s’est engagée à faire découvrir des métiers aux jeunes d’une façon des plus originales : à travers la production de films via leur smartphone.
En blouse blanche : l’aide-soignante du Centre Hospitalier Jacques Boutard. Les jeunes réalisateurs sont : Flavie Ponsinet ; Marion Delatre ; Ophélie Pouffary ; Corentin Gaultier ; Steeve Jarry ; Océane Jovet ; Flavie Pinteaux ; Jérémy Buisson ; Clément Goubart ; Alix Leclair et  Edwige Jourdet. Les films sont disponibles sur https://mlr87-videos.blogspot.com (Ph. K. R.)

Après l’antenne de Saint-Junien et d’Aixe-sur-Vienne, les jeunes de Saint-Yrieix ont, eux aussi, joué aux enquêteurs-métiers. Comme nous vous l’expliquions dans le numéro du 27 septembre, ce projet s’intègre dans le cadre de l’appel à projets de la fondation Orange « Ensemble pour l’insertion des jeunes des missions locales », auquel la mission locale rurale de la Haute-Vienne a répondu. Elle a alors initié l’action « Report emploi  :  je filme un métier avec mon smartphone ». L’objectif est d’aider les jeunes à l’insertion professionnelle grâce à un outil simple et familier comme le smartphone. Pendant cinq semaines, les jeunes ont été acteurs de la démarche d’insertion et ont réalisé des reportages vidéos sous la forme d’enquête-métier.

Lire la suite

Deux problèmes, une solution

Publié le 01/11/2019

Ruralite >

Scolarité. Jeudi 24 octobre était inaugurée, en présence de la secrétaire d’État Agnès Pannier-Runacher, la première école de production de Nouvelle-Aquitaine. Une école destinée aux 15 ans et plus en « décrochage scolaire ».

Le projet est porté par la Fédération nationale des écoles de production, la fondation Total, la fondation La France s’engage, la fondation Legrand, la Direccte, France Active, Limoges Métropole, la Ville de Limoges, la Région Nouvelle-Aquitaine et le rectorat de Limoges. (Ph. S. D.)

Dans le cadre de la « Mobilisation générale et territoriale pour l’emploi et les transitions » et à la demande du Premier ministre, Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances était en Haute-Vienne jeudi 24 octobre afin de réaliser « Un tour de France des Solutions ». L’objectif de cette initiative est d’identifier 20 à 30 projets territoriaux exemplaires, qui pourraient être généralisés ou répliqués ailleurs en France, pour apporter des solutions concrètes aux « angles morts » des politiques publiques et aux blocages qui font obstacle aux projets individuels ou collectifs de reprise d’emploi. La secrétaire d’État a donc à ce titre visité la première école de production de Nouvelle-Aquitaine, basée à Limoges.

Lire la suite

Une bonne contention est indispensable

Publié le 31/10/2019

Agriculture >

Sanitaire. Pour réaliser la prophylaxie par intradermo-tuberculination comparative, une bonne organisation est nécessaire. Rappels des différentes étapes.

La gestion de la tuberculose bovine doit obéir à un arrêté préfectoral pris le 14 octobre. Il a été décidé de réaliser une prophylaxie par intradermo-tuberculination comparative dans les communes de la zone de protection renforcée et dans les communes concernées, cette année, par le rythme biennal (voir U&T du 18/10/2019 page 5). Cette décision a été motivée par la prévalence de cette maladie sur le département.

Lire la suite

Conseil régional : pas de soutien aux arrêtés anti-pesticides

Publié le 31/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Plénière. À la demande des élus écologistes, les élus régionaux ont examiné le 22 octobre une motion de soutien aux maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides. Elle n’a pas été adoptée.

Alors que Léonore Moncond’huy (EELV, Vienne) s’était, dans son discours introductif, le 21 octobre, à nouveau félicitée de l’adoption de la feuille de route Neo Terra, tout en rappelant que « la transition s’accompagne, lorsqu’une décision est prise de manière brutale, les effets peuvent être contre-productifs », elle a invité dans le même temps les élus du Conseil régional réunis en plénière à voter la motion portée par son groupe, motion de soutien aux maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides, à l’image de la mairie de Langouët ou, en Haute-Vienne, de Rilhac-Rancon.

Les élus écologistes de Nouvelle-Aquitaine ont apposé près du lac d’Arrémoulit une plaque « feu glacier Arriel » actant la disparition définitive du dernier glacier de la région. (Ph. EELV)

Lire la suite

Toujours mobilisés autour des retraites

Publié le 29/10/2019

Agriculture >

Assemblée générale. Les anciens exploitants étaient nombreux à participer à leur assemblée générale le 21 octobre. La question des retraites a, sans surprise, largement occupé les débats.
De g. à dr. : Daniel Chatard (secrétaire général SDAE), Yves Raymondaud (vice-président Conseil départemental), Daniel Deschamps (président SDAE), Boris Bulan (président FDSEA), Roger Treneule (président Anraf) et Jacques Bougnaud (président SNAE Nouvelle-Aquitaine). (Ph. N. P.)

Les adhérents de la section des Anciens exploitants étaient toujours aussi nombreux à s’être déplacés pour assister aux travaux de l’assemblée générale le lundi 21 octobre au lycée agricole des Vaseix.

Une réforme qui irait dans le bon sens
Le dossier des retraites a sans surprise occupé une large partie de la matinée. Daniel Deschamps, le président, a rapidement rappelé les éléments liés à la réforme des retraites, issus des préconisations de Jean-Paul Delevoye. Si ces préconisations ne concernent pas les agriculteurs aujourd’hui à la retraite (elles s’adressent aux actifs nés après 1963), certains points sont à prendre en considération. Ainsi, « l’harmonisation des régimes de retraites est demandée par les anciens depuis une dizaine d’années. L’objectif : remédier au faible niveau des pensions agricoles et au faible niveau des minimas (75 % du Smic contre 85 % du Smic pour les salariés) et revoir la base du calcul des retraites (les agriculteurs sont les seuls à avoir un calcul de pension réalisé sur une carrière complète) », indique le président. Le principe « un euro cotisé donne les mêmes droits à tous »  pourrait de plus aller vers un objectif de « mêmes droits et même minimas de pension pour tous », comme souhaité par les retraités agricoles.


Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -