Arboriculture : les pratiques de conduite du verger ont évolué

Publié le 21/10/2015

Agriculture > Cultures >

Depuis plusieurs années, des méthodes alternatives aux produits phytosanitaires se mettent en place en agriculture et en arboriculture fruitière. En Creuse, le Gaec de la Salle a depuis longtemps adopté ces pratiques sur son verger conventionnel. Avec des résultats probants.

Les brumisateurs peuvent servir pour limiter les effets du gel.

Lire la suite

Restauration collective : l’approvisionnement local soutenu par l’État et les collectivités territoriales

Publié le 20/10/2015

Ruralite > Collectivités >

Préoccupation récurrente, l’approvisionnement local pourrait devenir plus systématique et surtout plus accessible avec l’engagement croissant des élus locaux dans cette voie mais aussi l’appui des nouvelles technologies de communication.

Ici ou là, des agriculteurs locaux approvisionnent la ou les cantines de leur commune, souvent sur des productions de terroir ou en bio. Le Conseil départemental, pour les collèges, prend d’ailleurs en charge une part du surcoût que peut impliquer cet approvisionnement de proximité. Pour les établissements du premier degré, la décision appartient au conseil municipal. Ainsi, à Feytiat, depuis quelques années la cantine scolaire (qui sert 600 repas par jour) propose des menus comprenant des produits bio et locaux. Gaston Chassain, maire de la commune, met en avant la politique volontariste adoptée en la matière mais aussi les diffficultés pratiques générées. « Quand on est gestionnaire d’une collectivité, on a le souci de la traçabilité, sur ce point la proximité est facilitante ». D’où la volonté d’introduire des produits bio et locaux dans les menus. Pour autant, la collectivité qui adopte cette approche a des contraintes à lever : le respect du code des marchés publics reste un souci constant et la visibilité de l’orinige du produit n’est pas toujours évidente. « Pour la viande, nous demandons de la race limousine sous signe de qualité mais nous n’en connaissons pas l’origine », note Gaston Chassain. Car il n’a pas été possible à la commune de travailler en direct avec des producteurs sur ce marché.

 

Lire la suite

Grande région : Et si nous étions aquitains ?

Publié le 14/10/2015

Ruralite > Collectivités >

À quelques semaines de la fusion entre Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, des sociétés savantes limousines sont parvenues à la même conclusion : cette nouvelle région doit s’appeler Aquitaine, pour des raisons de cohérence historique tout d’abord et pour favoriser son développement économique ensuite.

La grande Aquitaine telle qu’organisée par le pouvoir romain. Limoges (Augustoritum à cette époque) se trouve au centre.

Lire la suite

Chronique ovine : Des index génétiques plus lisibles

Publié le 14/10/2015

Agriculture > Ovins >

À partir de ce mois d’octobre, les papiers des béliers et agnelles inscrits seront plus faciles à déchiffrer. 

Les papiers des béliers sont désormais plus faciles à lire.

Lire la suite

Smart Vel : « La nuit, je ne mets plus le réveil c’est ma vache qui me téléphone ! »

Publié le 14/10/2015

Agriculture > Bovins >

Le Smart Vel est un outil proposé par la CIAEL aux éleveurs laitiers et allaitants qui souhaitent améliorer le suivi des vêlages. Cet appareil comprend un récepteur et plusieurs capteurs. Il y en a quatre par mallette. Chaque capteur est fixé sur la queue de la vache, en face de la vulve, avec du scotch. Il enregistre les contractions de la vache et quand un certain seuil est atteint, un message est envoyé sur le ou les numéros de téléphone enregistrés au préalable. C’est un message vocal sur un téléphone fixe ; sur un portable, c’est un message vocal ou un SMS. Le récepteur doit être branché sur le réseau électrique. Si ce n’est pas possible, un modèle sur batterie existe. La CIAEL propose aux éleveurs intéressés de tester cet outil en leur louant une mallette pour 15 jours. Histoire de se faire la main et de se décider en connaissance de cause. Pour le moment, l’essai remporte un certain succès puisque la majorité des éleveurs qui ont tenté l’expérience se sont équipés. Trois utilisateurs témoignent.

Alain Marsaudon pose un capteur sur une vache.

Gaec Lepeytre

Gaec des Essarts

Thierry Arnaud

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -