Assemblée générale de la FDC 87 : La liste soutenue par le bureau en place remporte tous les sièges

Assemblée générale de la FDC 87 : La liste soutenue par le bureau en place remporte tous les sièges

Publié le 29/05/2016

Ruralite >

Les candidatures alternatives n’ont pas réussi à faire bouger les lignes. Les candidats sortants au conseil d’administration de la FDC87 ou soutenus par le bureau actuel ont remporté tous les sièges. Gilles Reynaud, nouvel élu, ancien président JA, a été présenté comme « l’interlocuteur privilégié pour dialoguer avec les syndicats agricoles. »

Ils distribuaient encore des tracts à l’entrée du Pavillon de Buxerolles à quelques minutes du début de l’assemblée générale de la fédération départementale de la chasse de la Haute-Vienne (FDC87). Présentée comme une liste venue « affronter l’ordre établi », elle aura finalement fait long feu. Les candidats sortants ou soutenus par les membres du bureau en place ont tous été élus.

Stéphanie Peignot a défendu sa candidature alternative à la tribune, mais comme ses colistiers, ses arguments n’ont pas été entendus.

À la tribune, lors de la présentation des candidats de la liste alternative, Jean-Claude Gavinet avait appelé à voter « pour que les choses bougent. Nous avons besoin de sang neuf et d’idées nouvelles. » Christian Jean souhaitait que « l’on cesse de nous imposer des personnes, des gens qui sont absents sur le terrain. » Stéphanie Peignot, sur le registre financier, déplorait que la fédération ne reverse pas plus d’argent aux territoires.

Aucun de ces arguments n’a été entendu. Le président sortant, Christian Groleau, n’a jamais paru inquiet ou inquiété. Il a présenté sa liste en insistant sur les nouveaux venus, comme Gilles Reynaud, « qui exerce le métier d’agriculteur. Il a été président des JA pendant 4 ans, il sera l’interlocuteur privilégié pour dialoguer avec les syndicats agricoles. »

Retrouver la confiance

Dans son rapport moral, Christian Groleau avait déjà évoqué cet « objectif qui me tient cœur : reserrer les liens avec les ruraux. Les tensions entre chasseurs, agriculteurs et forestiers ne sont pas normales. Les chasseurs ont besoin de territoires et les agriculteurs de chasseurs pour réguler. Nous devons retrouver confiance et sérénité dans notre monde rural. Nous aurons à surmonter ensemble les difficultés à venir. »

Le siège de Christian Groleau (notre photo), actuel président de la FDC87, était renouvelable. Il a été réélu sans problème ainsi qu’André Maury, Christian Dijoux, Gilles Reynaud, Pierre-Alain Narbonne, Jean-Claude Henno, Fabrice Marchais-Lagrange et Jean-Christophe Romand.

Le schéma départemental de gestion cynégétique (SDGC) pour le cerf et le chevreuil est en cours d’élaboration. Il devrait être présenté prochainement aux services de l’État mais le président a fait savoir que les agriculteurs et les forestiers avaient encore besoin de précisions.

Parmi les difficultés évoquées, le président Groleau a notamment pointé la pression exercée par les défenseurs du bien-être animal. Il a estimé que face à eux, agriculteurs et chasseurs devaient se serrer les coudes. « Les défenseurs des animaux nous amènent doucement vers la disparition de l’élevage et de ses filières, ainsi que de la pratique de la chasse. » Sur ce sujet et sur d’autres, il a remercié l’implication des élus locaux, notamment des députés et sénateurs du Département.

Enfin, il s’est félicité du succès de l’opération « permis de chasse à 0 € » qui a beaucoup fait parler d’elle au niveau national et qui a permis de stabiliser les effectifs des chasseurs de la Haute-Vienne. L’objectif est maintenant d’intégrer de nouveaux pratiquants et de repasser la barre des 10 000 chasseurs en 6 ans.

S. M.

 

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
pluie modérée

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -