"La chose n’est pas évidente"

"La chose n’est pas évidente"

Publié le 11/03/2019

Agriculture >

Vie consulaire. Bertrand Venteau, la tête de liste de la Coordination vainqueur du scrutin du premier collège, a été élu président de la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne.

Lors de son entretien à la presse, le nouveau président a souligné sa satisfaction a être élu au premier tour de scrutin à bulletin secret avec 17 voix sur 32.

Bertrand Venteau, mardi 5 mars au Safran, est le nouveau président de la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne. (Ph. Thierry Ganteil)

La session complète compte en principe 34 membres, mais ce mardi après-midi, deux membres étaient absents. L’élection des membres du bureau n’a pas pu être réalisée au premier tour. Le bureau est composé de 11 membres, dont 10 sont des élus du premier collège sur la liste de la Coordination. Ainsi, seuls deux membres élus de la Coordination rurale ne sont pas au bureau.

Le nouveau président a également souhaité la présence de quatre membres associés à son bureau qui ne sont pas des élus de la Chambre consulaire. À l’issue de cette session d’installation, certains membres ont fait la remarque que la composition du bureau n’était pas en adéquation avec le discours réalisé par Bertrand Venteau après son élection à la présidence. Il aurait souligné dans son intervention son souhait d’ouverture et de travailler avec tout le monde. Pour Frédéric Lascaux, la tête de liste de la Confédération paysanne, " la balle est maintenant dans le camp de Bertrand. Il a toutes les clefs en main. Je regrette qu’il ait gardé son costume de leader syndical avec un discours qui ne contenait aucun élément sur la politique qu’il envisageait de mener. Pourtant les élections ont eu lieu il y a déjà un mois. "  

Un audit financier

Pour Bertrand Venteau, la première action à mener est la réalisation d’un audit financier de la structure pour y voir plus clair car, selon lui, « on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres ». Ce sera en fonction des possibilités budgétaires validées par l’audit que le bureau déterminera les actions à mener en priorité. Tous les partenariats passés seront étudiés avant d’être renouvelés éventuellement.

Bertrand Venteau précise que, pour lui, la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne a oublié de créer un rapport de force avec les différentes administrations pour la défense des intérêts de tous les agriculteurs du département, quelque soit leur production. Il indique : « Une Chambre d’agriculture n’est pas là pour subir le tout réglementaire. Par exemple, le blocage des aides sur le bio par l’ASP, il n’y a personne de responsable ; par contre, quand un paysan fait une erreur, c’est toujours sa faute. Il faut changer ce raisonnement. »

Interrogé sur comment il concevait la gestion de l’établissement consulaire, il a indiqué : « La chose est compliquée mais pas impossible. Tout le monde pense que l’on va y arriver, cela nous motive, c’est un challenge, la chose n’est pas évidente. »

Le nouveau président a abordé cette journée avec sa casquette de président de syndicat ; il n’a pas encore endossé celle de président de Chambre d’agriculture. Certes, la fonction est récente et ce n’est pas une journée où le stress est absent.

THIERRY GANTEIL

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

17°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -