Fiscal : demander à titre individuel le dégrèvement de la Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFNB)

Publié le 11/10/2016

Agriculture >

Seuls les exploitants de 6 des 12 régions métropolitaines (Ile-de-France, Centre Val-de-Loire, Hauts-de-France, Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Normandie) bénéficieront d’un dégrèvement automatique de la TFNB ; c’est une terrible injustice et une importante désillusion pour notre département, en particulier les nombreux fermiers. Pour autant, et le Préfet nous l’avait annoncé le 19 septembre, les propriétaires exploitants peuvent demander à titre individuel le dégrèvement de la TFNB. Pour tous y compris les fermiers, il est possible de solliciter un dégrèvement de l’impôt sur le revenu qui fera également l’objet d’une décision à titre individuel. Nous vous engageons à faire très largement ces démarches auprès des services fiscaux départementaux au moyen des deux courriers types ci-dessous.

FDSEA 87.

Lire la suite

FCO : Délai d’acquisition de l’immunité du vaccin C.Z.V. finalement raccourci

Publié le 30/09/2016

Agriculture > Sanitaire >

Comme la C.D.A.A.S. vous l’indiquait dans le numéro de L’Union Agricole paru le 16 septembre 2016, les stocks du vaccin FCO produit par le laboratoire Mérial, notamment utilisé pour la vaccination des bovins destinés à l’export, sont quasiment épuisés et aucune dose supplémentaire de vaccin Mérial ne devait être livrée avant 2017.

Par conséquent, pour la vaccination des broutards, seul le vaccin distribué par le laboratoire C.Z.V., disponible en quantité suffisante, pourra désormais être utilisé.

Or, les délais nécessaires pour l’acquisition de l’immunité étaient, jusqu’alors, différents entre les 2 vaccins : 10 jours après la 2e injection de primo-vaccination pour le vaccin distribué par Mérial contre 30 jours pour le vaccin distribué par le laboratoire C.Z.V.

Une note de service, publiée par la DGAL le 23 septembre 2016, informe finalement d’un raccourcissement du délai nécessaire pour l’acquisition de l’immunité avec le vaccin C.Z.V. Il est désormais de 10 jours (valable pour la France, l’Espagne, l’Italie et le Luxembourg).

Par conséquent, les animaux vaccinés avec le vaccin distribué par C.Z.V. peuvent partir 10 jours après la 2e injection de primo-vaccination à destination de la France (zone non réglementée), l’Espagne, l’Italie ou le Luxembourg.

Depuis le 31 août 2016, 18 nouveaux foyers ont été confirmés dans le centre de la France (Allier, Loire, Haute-Loire, Puy-de-Dôme, Saône et Loire, et Drome). Ce résultat démontre une augmentation notable du nombre de foyers de FCO confirmés en France au cours du mois de septembre.

C.D.A.A.S.

Lire la suite

Collecte de textiles : Précision du Secours Populaire

Publié le 29/09/2016

Ruralite >

Suite à l’annonce de l’arrêt de l’exploitation des Box textiles NTA en Haute-Vienne, le Secours Populaire précise qu’il continue à collecter des vêtements dans toutes ses permanences. 

Tous les vêtements donnés au Secours Populaire sont triés par l’association elle-même, ils alimentent quinze vestiaires solidaires dans le département et permettent d’aider de très nombreuses familles.

Le Secours Populaire précise qu’il n’était pas destinataire des textiles déposés dans les box-textiles, à l’exception de ceux installés devant ses locaux. Après le tri, les vêtements inutilisables étaient revendus à des fins de recyclage à NTA. Cette entreprise ayant cessé son activité en Haute-Vienne, le Secours Populaire recherche un nouveau partenaire pour le recyclage.

La liste des points de collecte est sur le site : www.spf87.org.

  • Secours Populaire : tél. 05 55 04 20 00.
Lire la suite

Le Crépuscule des socialistes en Haute-Vienne, 1971-2016

Publié le 25/09/2016

Ruralite > Collectivités >

Robert Savy a été l’un des acteurs du renouveau du parti socialiste dès le début des années 1970 avec François Mitterrand. Il a ensuite été le témoin de son déclin progressif qui s’est soldé par la perte de la mairie de Limoges en 2014.

• Paru chez Geste éditions.

Avec son livre intitulé Le Crépuscule du parti socialiste en Haute-Vienne, Robert Savy fait entrer le lecteur dans les coulisses de la politique locale. Une réalité très contrastée y est dépeinte et à des moments de grand élan collectif désintéressé succèdent des périodes où la compétition pour le pouvoir passe avant les convictions.

À travers cette description historique et très concrète de la vie interne du parti socialiste en Haute-Vienne, il révèle quelques-uns des maux dont le parti souffre partout : des responsables dont la politique est devenue le métier, un parti dont la base populaire s’est éloignée… Pourtant, la gauche a besoin d’un grand parti socialiste immergé dans la réalité sociale de son temps, conclut l’auteur. En effet, « la fonction d’un parti politique n’est pas seulement de faire élire des candidats aux diverses fonctions politiques, de les soutenir les yeux fermés après leur élection ou de critiquer aveuglément ce que font les partis concurrents. Il devrait être l’inventeur et le promoteur d’un projet en accord avec les valeurs qu’il porte et les réalités du temps présent : à lui d’écouter les citoyens, d’analyser leurs attentes, d’en débattre avec eux pour élaborer le projet politique qu’il proposera et portera. Or, le PS n’écoute plus la société et ne réfléchit plus sur le sens actuel des valeurs. Il est dès lors conduit soit à s’aligner sur les valeurs dominantes, et c’est le social-libéralisme, soit à cultiver la nostalgie en défendant des situations acquises ou des corporatismes plus ou moins justifiés », note l’auteur. Pour lui, tout n’est pas perdu : il reste « un projet à inventer ». 

Robert Savy est agrégé de droit public et de science politique. Il a été professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Limoges de 1966 à 1985, puis conseiller d’État. Il est entré au parti socialiste en 1971 dans le sillage de François Mitterrand qui, avec sa motion, appelait à l’unité de la gauche. De 1979 à 1986, il a été premier secrétaire de la fédération du parti socialiste en Haute-Vienne avant de devenir le premier président de la Région Limousin, siège qu’il a occupé pendant 18 ans. Il a aussi siégé à l’Assemblée nationale de 1988 à 1993.

Lire la suite

Aide aux devoirs pour les lycéens

Publié le 23/09/2016

Ruralite > Collectivités >

Depuis le 12 septembre, la plateforme d'aide aux devoirs de la Région met à disposition de tous les lycéens de Nouvelle-Aquitaine un service de soutien scolaire gratuit par téléphone, du lundi au jeudi, de 17 h à 20 h (hors vacances scolaires).

Animé par une vingtaine d’étudiants en master, ce service propose aux lycéens néo-aquitains une aide en maths, français, physique, anglais et espagnol de la seconde à la terminale, toutes sections confondues. Il permet d’approfondir une notion mal comprise, de s'exercer sur une nouvelle méthodologie ou tout simplement de démarrer la rentrée du bon pied !

Un seul numéro à retenir : le 05 57 57 50 00. Ce service est également accessible via les Environnements numériques de travail (ENT), lea.aquitaine.fr pour les lycéens de l'ex-Limousin.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

13°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -