Le ministre de l'Agriculture allonge le délai pour la réforme des Safer de la Grande Région

Publié le 21/03/2016

Agriculture >

Dans la liste des organismes impactés par la réforme territoriale et la mise en place de la Grande Région Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes, les Safer devaient « le cas échéant, adapter le territoire d’intervention et les modalités d’organisation, de fonctionnement et de financement de tout établissement ou organisme institué par la loi ayant un périmètre d’intervention régional ». Le ministre de l'Agriculture vient de publier un décret reportant le délai normalement fixé au 1er juillet 2016, pour les Safer "dont les zones d’action additionnées ne correspondent pas au périmètre des nouvelles régions, et pour lesquelles l’obligation de constitution au niveau régional ou interrégional va ainsi nécessiter un redécoupage partiel. Sont concernées les SAFER dont la zone d’action est incluse en tout ou partie dans le périmètre des nouvelles régions Aquitaine-Limousin et Poitou-Charentes et Pays de la Loire". Le nouveau délai est fixé au 1er juillet 2018. 

Téléchargez le décret du 18 mars 2016

Lire la suite

Anne Alassane, nouvelle chef du restaurant Lanaud

Publié le 14/03/2016

Ruralite >

Michaël Roper, Anne Alassane, Jean-Louis Vergne, président de la coopérative du Cul Noir, et Nicolas Coudert, éleveur, à la vente aux enchère Cul Noir. Anne Alassane, nouvelle chef du Lanaud, le restaurant du Limousine Park (ouverture prévue le 17 mars), a acheté le premier cochon lors de la vente aux enchères du porc Cul Noir organisée au SIA

Anne Alassane est originaire de Midi-Pyrénées. Après avoir passé une grande partie de son enfance en Afrique, elle rentre en France en 2002 et s’installe à Montauban. Elle rachète la ferme de ses grands-parents pour y mener des activités agricoles. C’est là que commence l’histoire d’amour avec la limousine puisqu’elle y élève des croisés limousins – montbéliards.

Passionnée, déterminée, énergique et riche de ses expériences, Anne Alassane jouera donc sa partition gastronomique afin de développer le Lanaud, le nouveau restaurant du pôle de Lanaud. Elle sera accompagnée de son conjoint Michaël Roper, un Américain doté de sérieuses références en pâtisserie.

Du bœuf, du veau, de la triperie, mais aussi des produits du terroir comme la pomme du Limousin, la châtaigne ou le safran… la carte fera la part belle aux produits.

Une grande tablée d’une cinquantaine de places, clin d’œil évident aux traditions agricoles, occupera la place centrale de la salle et sera entourée d’un espace de réception pour groupes et d’une trentaine de places « gastro ».

« Le Lanaud » doit ouvrir le 17 mars.

 

Lire la suite

Sécheresse 2015 : la Haute-Vienne reste dans l’attente

Publié le 26/02/2016

Agriculture >

La mission d’expertise des dégâts de la sécheresse de l’été dernier qui s’est rendue sur le terrain en février a rendu ses conclusions au ministre de l’Agriculture. Stéphane Le Foll a immédiatement décidé de revoir certains périmètres, notamment dans le Massif central. Pour la Haute-Vienne, le dossier est toujours « en cours d’expertise ».

En décembre 2015, suite au Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA), le ministère de l’Agriculture avait annoncé que de nouvelles expertises des dégâts de la sécheresse de l’été dernier seraient conduites sur le terrain. En février, une mission a donc été conduite en Auvergne-Rhône-Alpes et en Aquitaine - Limousin - Poitou-Charentes. Stéphane Le Foll a pris connaissance des conclusions de cette mission le 19 février et a immédiatement annoncé que certains périmètres seraient revus et précisé que « dans les prochains jours une nouvelle proposition de reconnaissance, sur la base du rapport et des données complémentaires disponibles, sera examinée et validée lors du CNGRA du 16 mars. L’ensemble des reconnaissances représentera une aide globale de près de 180 millions d’euros ».

Si le périmètre a été favorablement revu dans une dizaine de départements (Allier, Ardèche, Aveyron, Cantal, Corrèze, Hérault, Haute-Loire, Lozère et Puy-de-Dôme), la Haute-Vienne ne figure pas dans les annonces ministérielles. Localement, la DDT n’a fait aucun commentaire. Le communiqué de presse du ministère indique pourtant que « ces évolutions de zonage et/ou de taux de perte seront examinées et validées lors du CNGRA du 16 mars 2016, ainsi que les nouveaux dossiers ou les dossiers révisés (en cours d’expertise) des départements de l’Aube, l’Aude, l’Isère, la Haute-Marne, le Bas-Rhin, la Saône-et-Loire, le Tarn et la Haute-Vienne ».

Joint par L’Union Agricole, le ministère de l’Agriculture a précisé que « le dossier concernant la Haute-Vienne était encore en cours d’expertise » mais n’a pas souhaité donner plus d’informations ni communiquer d’échéances.

Lire la suite

Sécheresse : maintien de l’interdiction des vidanges et des remplissages des plans d’eau jusqu’au 30 novembre 2015

Publié le 19/11/2015

Agriculture >

La préfecture vient d'indiquer : "Les cours d’eau et les eaux souterraines du département de la Haute-Vienne présentent toujours des niveaux faibles et inférieurs à une situation normale.

Afin de préserver les milieux aquatiques et leurs peuplements piscicoles, l’interdiction des vidanges et des remplissages des plans d’eau est maintenue sur l’ensemble des communes du département jusqu’au 30 novembre 2015 inclus.

Cette mesure pourra être révisée en fonction de l’évolution de la situation."

Lire la suite

L'agriculture concernée par la la Stratégie nationale bas carbone (SNBC)

Publié le 18/11/2015

Agriculture >

Lors du Conseil des Ministres du 18 novembre 2015, la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a présenté une communication relative à l’adoption de la stratégie nationale bas carbone (SNCB) pour le climat. "Dans le secteur de l’agriculture, la SNBC a pour objectif une baisse de 12 % des émissions, grâce à la mise en oeuvre du projet agro-écologique. Cela passe notamment par la méthanisation, la couverture des sols, le maintien des prairies, le développement de l’agroforesterie et l’optimisation de l’usage des intrants" a indiqué Ségolène Royal.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -