Chronique ovine : Intervenir à l’agnelage si nécessaire

Publié le 02/10/2015

Agriculture > Ovins >

Des agneaux mal placés et un col non dilaté sont les deux principales causes d’agnelage difficile. Dans ce cas, une intervention trop tardive peut entraîner la mort de l’agneau ou bien un manque d’oxygène avec pour conséquence des difficultés respiratoires, un refus de téter, etc. 

Même si une aide est parfois nécessaire, la grande majorité des brebis mettent bas facilement seules.

Lire la suite

Chronique ovine : La troisième paupière, révélatrice de bonne santé

Publié le 24/09/2015

Agriculture > Ovins >

En cas de problème de santé sur un animal, l’examen de la couleur de la troisième paupière est l’un des premiers gestes à réaliser avec la prise de température. Rappelons que la température normale est de 39 °C chez l’agneau s’il n’a pas couru et si la température ambiante est modérée ; elle est de 38,5 °C chez l’adulte. Si cette dernière dépasse 40 °C, il y a infection. Si elle est inférieure à 36 °C, l’animal est en hypothermie.

Si la troisième paupière est rose comme sur cette photo, tout va bien.

Lire la suite

Chronique ovine : Pour diminuer la mortalité des agneaux, noter tous les morts

Publié le 18/09/2015

Agriculture > Ovins >

Afin d’identifier les solutions pour diminuer le taux de mortalité des agneaux, il est indispensable de disposer d’un bilan complet sur une campagne. Et pour cela, il faut commencer par noter tous les morts, y compris les avortons et les mort-nés, avec la date de la mort et la cause supposée (par exemple : très petit, problèmes respiratoires…).

Lire la suite

Chronique ovine : Rendez-vous au pôle ovin du Sommet de l’élevage !

Publié le 11/09/2015

Agriculture > Ovins >

Au cœur du Massif central, le Sommet de l’élevage est une vitrine exceptionnelle du savoir-faire français en matière de production et de génétique ovine. Avec plus de 400 animaux exposés pendant trois jours, la production ovine sera à l’honneur pour la 24e édition de ce salon.

Lire la suite

Chronique ovine : Bien choisir son chien de conduite du troupeau

Publié le 25/08/2015

Agriculture > Ovins >

Avec de l’investissement et de la rigueur, n’importe quel éleveur peut devenir utilisateur de chien de conduite. Mais tous les chiens ne peuvent pas devenir de bons chiens de troupeau. Faire le bon choix, c’est mettre toutes les chances de son côté pour avoir un partenaire de travail efficace pendant une dizaine d’années.

Pour un chiot de huit semaines, compter de 400 à 700 €.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

13°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -