CHRONIQUE OVINE : Un quart de la mortalité des agneaux est liée à un défaut de tétée du colostrum

Publié le 15/12/2014

Agriculture > Ovins >

Les défauts de tétée du colostrum sont à l’origine de 24 % de la mortalité des agneaux, soit directement par épuisement de l’agneau, soit indirectement car les maladies infectieuses sont alors favorisées. Le colostrum fait office d’assurance vie pour le nouveau-né qui naît sans défense immunitaire. Il prévient les pathologies infectieuses dans le jeune âge : collibacillose, arthrite, pasteurellose… Ce premier lait est également riche en matière grasse, d’où son aspect parfois crémeux. Il fournit à l’agneau l’énergie nécessaire à sa survie dans les premières heures de vie.

Lire la suite

CHRONIQUE OVINE : Du tourteau de colza pour équilibrer la ration des brebis

Publié le 23/11/2014

Agriculture > Ovins >

Le tourteau de colza peut être utilisé seul comme correcteur azoté dans la ration des brebis quel que soit le fourrage de base. La ration bénéficie alors d’un apport supplémentaire en phosphore et la complémentation minérale doit être ajustée à la baisse. 

Lire la suite

CHRONIQUE OVINE : Diminuer la proportion de petits agneaux à l’agnelage

Publié le 21/11/2014

Agriculture > Ovins >

Un poids insuffisant des agneaux à la naissance est la principale cause de mortalité (Source : Massif mortalité -Ciirpo/UMT Santé des troupeaux de petits ruminants- 2011/2013). Jusqu’à 60 jours d’âge, ce critère représente plus de 16 % de la mortalité totale. 

Lire la suite

CHRONIQUE OVINE : Éduquer le chiot pour mieux le dresser

Publié le 09/11/2014

Agriculture > Ovins >

La phase d’éducation commence dès que le chiot est séparé de sa mère, à l’âge de deux mois. De 2 à 5 mois, le chiot s’attache à son maître. L’apprentissage de son nom, des interdits et des félicitations se fait de manière ludique. L’apprentissage du RAPPEL est initié. Le chiot doit apprendre à rester seul (chenil). De 6 à 8 mois, le chien est dans une période sensible qui peut être comparée à celle de l’adolescence : c’est le moment de mettre en place une hiérarchie claire. Il commence à manifester de l’intérêt pour les brebis : on dit « qu’il se déclare ». Des séances de dressage peuvent être initiées avec quelques animaux dans un filet. Le chien doit alors répondre aux ordres de base en présence d’animaux : RAPPEL, COUCHE et STOP.

Lire la suite

CHRONIQUE OVINE : Maïs, orge, triricale, quelle céréale acheter pour les brebis ?

Publié le 01/11/2014

Agriculture > Ovins >

Les céréales se caractérisent par une valeur énergétique voisine d’une unité fourragère avec de faibles écarts selon leur nature. L’avoine reste une exception avec moins de 0,8 UFL par kilo brut. La teneur en azote des céréales reste modeste et oscille entre 60 et 70 g de PDI. 

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -