À compter du lundi 28 novembre 2016 : L’Aquapolis ferme pour une quinzaine de jours

Publié le 15/11/2016

Ruralite > Collectivités >

"La Communauté d’agglomération Limoges Métropole et la société Vert Marine (délégataire de service public) informent l’ensemble de la population qu’à compter du  lundi 28 novembre, L’Aquapolis sera fermé au public durant quelques jours pour des raisons techniques.

En effet, de 2002 à 2016, un arrêté ministériel obligeait les piscines publiques à effectuer une vidange complète des bassins au moins deux fois par an. La vidange est l’une des mesures de maîtrise de la qualité de l’eau à respecter par les piscines publiques. Pour garantir la propreté des bassins et la sécurité des usagers, il est nécessaire en effet d’effectuer une vidange des bassins afin de les nettoyer complètement. La première vidange de l’année 2016 avait eu lieu en février dernier. À compter de 2017 et suite à un nouvel arrêté datant de septembre 2016, le centre aquatique n’aura l’obligation de fermer ses portes pour raisons techniques qu’une seule fois par an.

Durant ces périodes de fermeture, tous les bassins seront vidangés, le centre sera totalement nettoyé (bassins, plages, vestiaires, douches, pédiluves…). Des formations à destination du personnel de l’établissement auront également lieu : formations extincteurs, évacuation, premiers secours, surveillance, vente ou encore Aquacycling pour les maîtres nageurs sauveteurs.

Aussi, le planning de fermeture sera le suivant :

  • Du lundi 28 novembre au dimanche 4 décembre inclus, l’établissement sera totalement fermé au public.
  • Du lundi 5 au dimanche 11 décembre inclus, les deux bassins, de 50 mètres et 25 mètres seront fermés au public, le reste de l’établissement sera totalement accessible.
  • Réouverture de l’ensemble de l’établissement à compter du lundi 12 décembre 2016.

Concernant l’accueil des scolaires, celui-ci ne pourra être assuré durant la fermeture technique, du 28/11 au 11/12.

Pendant la fermeture, le restaurant l'Aquabase reste ouvert de 12 h à 14h30."

Communiqué de Limoges Métropole

Lire la suite

« Je suis le fruit de ce partage »

Publié le 27/10/2016

Ruralite > Collectivités >

Alain Rousset a hésité à donner la parole à Otilia Ferreira (Modem, Charente-Maritime), il s’en est excusé après. Beaucoup d’élus avaient déjà parlé. 

Il était aux alentours de 22 heures, les élus de Nouvelle-Aquitaine se penchaient alors sur une motion d’Europe Écologie Les Verts, PRG et Socialiste réunis intitulée « La Nouvelle-Aquitaine terre d’accueil des réfugié-es ». Le FN proposait une motion absolument inverse, Jacques Colombier (FN, Gironde) insistant « Nous refusons catégoriquement l’accueil de nouveaux migrants. »

Les échanges avaient été acrimonieux quand Otilia Ferreira eut enfin la parole :
« Je vous parle sans notes, je vous parle simplement. Je vais vous raconter une toute petite histoire et je vous remercie monsieur le Président, et vous tous de me donner quelques minutes de ce temps si précieux ce soir.

Je vais vous parler de l’histoire du Portugal. Le Portugal a connu au siècle dernier une dictature qui a été une des plus longues de l’histoire de l’Europe, qui a duré presque 50 ans. Elle était portée par de l’obscurantisme. Cet obscurantisme se traduisait par la fermeture des frontières, par le parti unique, par la police politique, par des emprisonnements arbitraires, et par la censure, la censure culturelle utilisée comme outil de contrôle.

Lire la suite

Séance plénière de Nouvelle Aquitaine : Encore et toujours les finances de l’ex-Poitou-Charentes

Publié le 27/10/2016

Ruralite > Collectivités >

L’examen, en séance plénière lundi 24 octobre, de la décision modificative du budget 2016 a été l’occasion de parler à nouveau des comptes de l’ex-Poitou-Charentes. L’assemblée régionale a reconduit les taux de TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques).

Infographie : Nouvelle Aquitaine

Lire la suite

Travaux : Limoges privée de l’eau du barrage du Mazeaud

Publié le 11/10/2016

Ruralite > Collectivités >

Sur la commune de Saint-Léger-la-Montagne, il y a une enclave limougeaude : le barrage du Mazeaud, réserve d’eau brute de 6,5 millions de m3. Actuellement totalement vide, il subit des travaux de réfection. Sa remise en eau est prévue pour le début du mois de novembre afin qu’il soit à nouveau pleinement opérationnel en avril.

 

Lire la suite

Le Crépuscule des socialistes en Haute-Vienne, 1971-2016

Publié le 25/09/2016

Ruralite > Collectivités >

Robert Savy a été l’un des acteurs du renouveau du parti socialiste dès le début des années 1970 avec François Mitterrand. Il a ensuite été le témoin de son déclin progressif qui s’est soldé par la perte de la mairie de Limoges en 2014.

• Paru chez Geste éditions.

Avec son livre intitulé Le Crépuscule du parti socialiste en Haute-Vienne, Robert Savy fait entrer le lecteur dans les coulisses de la politique locale. Une réalité très contrastée y est dépeinte et à des moments de grand élan collectif désintéressé succèdent des périodes où la compétition pour le pouvoir passe avant les convictions.

À travers cette description historique et très concrète de la vie interne du parti socialiste en Haute-Vienne, il révèle quelques-uns des maux dont le parti souffre partout : des responsables dont la politique est devenue le métier, un parti dont la base populaire s’est éloignée… Pourtant, la gauche a besoin d’un grand parti socialiste immergé dans la réalité sociale de son temps, conclut l’auteur. En effet, « la fonction d’un parti politique n’est pas seulement de faire élire des candidats aux diverses fonctions politiques, de les soutenir les yeux fermés après leur élection ou de critiquer aveuglément ce que font les partis concurrents. Il devrait être l’inventeur et le promoteur d’un projet en accord avec les valeurs qu’il porte et les réalités du temps présent : à lui d’écouter les citoyens, d’analyser leurs attentes, d’en débattre avec eux pour élaborer le projet politique qu’il proposera et portera. Or, le PS n’écoute plus la société et ne réfléchit plus sur le sens actuel des valeurs. Il est dès lors conduit soit à s’aligner sur les valeurs dominantes, et c’est le social-libéralisme, soit à cultiver la nostalgie en défendant des situations acquises ou des corporatismes plus ou moins justifiés », note l’auteur. Pour lui, tout n’est pas perdu : il reste « un projet à inventer ». 

Robert Savy est agrégé de droit public et de science politique. Il a été professeur à la faculté de droit et des sciences économiques de Limoges de 1966 à 1985, puis conseiller d’État. Il est entré au parti socialiste en 1971 dans le sillage de François Mitterrand qui, avec sa motion, appelait à l’unité de la gauche. De 1979 à 1986, il a été premier secrétaire de la fédération du parti socialiste en Haute-Vienne avant de devenir le premier président de la Région Limousin, siège qu’il a occupé pendant 18 ans. Il a aussi siégé à l’Assemblée nationale de 1988 à 1993.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

26°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -