Aide aux devoirs pour les lycéens

Publié le 23/09/2016

Ruralite > Collectivités >

Depuis le 12 septembre, la plateforme d'aide aux devoirs de la Région met à disposition de tous les lycéens de Nouvelle-Aquitaine un service de soutien scolaire gratuit par téléphone, du lundi au jeudi, de 17 h à 20 h (hors vacances scolaires).

Animé par une vingtaine d’étudiants en master, ce service propose aux lycéens néo-aquitains une aide en maths, français, physique, anglais et espagnol de la seconde à la terminale, toutes sections confondues. Il permet d’approfondir une notion mal comprise, de s'exercer sur une nouvelle méthodologie ou tout simplement de démarrer la rentrée du bon pied !

Un seul numéro à retenir : le 05 57 57 50 00. Ce service est également accessible via les Environnements numériques de travail (ENT), lea.aquitaine.fr pour les lycéens de l'ex-Limousin.

Lire la suite

Limoges métropole : Le passage en communauté urbaine entre les mains du maire de Limoges

Publié le 21/09/2016

Ruralite > Collectivités >

La loi NOTRe autorise les Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) comportant en leur sein une ancienne capitale régionale à accéder au statut de communauté urbaine, même si le seuil de 250 000 habitants n’est pas atteint. Les élus de Limoges Métropole viennent d’adopter deux délibérations qui enclenchent le processus, mais sa validation par le conseil municipal de Limoges qui, rassemblant les 2/3 de la population totale de l’agglomération, a droit de veto, n’est pas encore acquise. 

Alors que les opposants à un passage en communauté urbaine s’étaient fait connnaître, Fabien Doucet, élu à Panazol, demandait le vote à bulletin secret. Émile-Roger Lombertie (notre photo) a vraisemblablement voté contre aux deux délibérations lançant le processus de passage en communauté urbaine.

Le conseil communautaire de Limoges Métropole, réuni pour une séance extraordinaire, a adopté mercredi 14 septembre (31 voix pour, 23 contre) deux délibérations qui engagent la communauté d’agglomération sur la voie du passage en communauté urbaine (CU). Si les 19 conseils municipaux de l’agglo ont maintenant trois mois pour dire s’ils veulent suivre ou non ces délibérations communautaires, tous les regards sont désormais tournés vers Limoges. Le vote de la ville-centre, parce qu’elle concentre les 2/3 de la population de l’agglomération, sera décisif.

Dans ce contexte, les passe-d’armes ont été nombreuses ces derniers jours entre Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, et Émile-Roger Lombertie, maire de Limoges. Avant même la réunion du conseil communautaire, ils avaient chacun avancé leurs arguments. « Toutes les intercommunalités qui le pouvaient ont déjà franchi le pas », avait ainsi rappelé Gérard Vandenbroucke. « Et il y a un risque d’appauvrissement de notre communauté d’agglomération si nous ne le franchissons pas à notre tour. » 

Lire la suite

Les collèges commencent à utiliser Agrilocal

Publié le 02/09/2016

Ruralite > Collectivités >

Traiter les 34 collèges du Département de la même façon, telle est la volonté, à nouveau exprimée par le président du Conseil départemental de la Haute-Vienne à l’occasion de la rentrée scolaire. Comme l’an passé, Jean-Claude Leblois avait programmé deux visites : l’une dans un collège de Limoges et l’autre dans un collège situé en zone rurale : le collège Jean-Rostand de Saint-Sulpice-Laurière qui accueille 150 des 14 344 collégiens de la Haute-Vienne.

Lire la suite

L'université de Limoges crie au loup, la Région se veut rassurante

Publié le 08/07/2016

Ruralite > Collectivités >

Vendredi 8 juillet, en début d'après-midi, l'Université de Limoges a diffusé un communiqué au titre alarmant : "L’Université de Limoges en danger : La nouvelle Aquitaine revient sur les engagements financiers de la Région Limousin". Il y est indiqué que "de façon unilatérale, le Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine a décidé de rompre" le contrat d’objectifs et de moyens (COM) signé par Gérard Vandenbroucke, alors Président du Conseil Régional du Limousin.

Gérard Blanchard, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l'Enseignement supérieur et de la recherche, a immédiatement réagi à ce communiqué : "Ce communiqué est une suite de contre-vérités. L’Université de Limoges avait signé un Contrat d’objectifs et de moyens de 36 millions d'euros avec l’ancien Limousin. Sur 6 ans, 2015-2020, soit 6 millions par an.
Les trois régions ont fusionné. Elles avaient des méthodes de financement des universités différentes. L’université de Limoges était la seule à avoir un COM. Dans les deux autres régions, on fonctionnait sur des appels à projet, pluriannuel en Poitou-Charentes, annuel en Aquitaine.
La méthode d’appels à projet va être généralisée à la Grande Région. Pour l’université de Limoges, le passage va se faire progressivement pour être totalement en place en 2019.
Sur les allocations doctorales, il n’y a pas de suppression d’emplois. Évidemment que nous allons continuer à aider l’université de Limoges. Et si elle se débrouille bien, elle aura même plus d’argent. Il ne faut pas crier avant d’avoir mal. Il y a de très bons chercheurs à Limoges, on saura les aider. Certains appels à projet peuvent déboucher sur des enveloppes de 10 à 20 millions. Il ne faut pas se retrancher, mais s’ouvrir et être ambitieux. L’université de Pau, dans l’ancienne région Aquitaine, bien que petite, n’a jamais eu à se plaindre."

Lire la suite

CD 87 - Questions au préfet : un train nommé POLC

Publié le 08/07/2016

Ruralite > Collectivités >

Comme chaque année au mois de juin, le préfet de la Haute-Vienne, Raphaël Le Méhauté, intervenait devant l’assemblée départementale pour dresser un bilan de l’action de l’État en 2015 et répondre aux questions qui lui avaient préalablement été adressées par les conseillers départementaux. 

(De g. à d.) Laurent Lafaye, Annick Morizio, 1re vice-présidente, Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental, Raphaël Le Méhauté, préfet de la Haute-Vienne, et Arnaud Boulesteix.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

26°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -