Les élections étaient presque parfaites

Publié le 04/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Collectivités. Le 1er janvier, Limoges Métropole est devenue une communauté urbaine. Deux vice-présidents et un secrétaire supplémentaires ont été élus le 21 décembre, lors de l’ultime conseil de la communauté d’agglomération.

Larrêté DCE/BCLI n°2018 signé du préfet de la Haute-Vienne est paru le 20 décembre. Son article premier est ainsi rédigé : « La communauté d’agglomération Limoges Métropole est transformée au 1er janvier 2019 en communauté urbaine. Elle prend la dénomination de “ Communauté urbaine Limoges Métropole “. Elle est régie par les statuts annexés au présent arrêté. »

Les élus de la communauté d’agglomération de Limoges Métropole, présents lors du dernier conseil, posent pour une photo souvenir.  Lors du prochain conseil, Limoges Métropole sera devenue l’une des douze communautés urbaines de France. Le maire de Limoges était présent au conseil mais s’est éclipsé avant la photo. (Ph. Stéphane Monnet)

Le 21 décembre, les élus de Limoges Métropole ont donc tenu leur dernier conseil communautaire en tant que communauté d’agglomération. Symboliquement, ils avaient choisi de se réunir à Limoges dans l’enceinte du Zénith, équipement intercommunautaire.

L’ordre du jour comportait plusieurs délibérations directement en lien avec le passage en communauté urbaine, dont l’élection de deux vice-présidents et d’un secrétaire supplémentaires. Les élections se sont tenues à bulletin secret, même si les postes avaient été attribués par avance. Dans son discours introductif, le président Gérard Vandenbroucke, non sans avoir rappelé qu’il regrettait « qu’on ait perdu deux ans » mais que « regarder dans le rétro n’a pas une grande importance, ce qui compte, c’est ce qu’on va faire demain », avait posé les règles des trois élections prévues  : « pour les nouvelles compétences transférées, elles seront exercées par celles et ceux qui les exercent au sein des collectivités d’origine. Dans un premier temps, ils continueront à les exercer. »

Lire la suite

L’Odhac 87 inaugure des logements adaptés

Publié le 20/12/2018

Ruralite > Collectivités >

Logement. Après Saint-Victurnien et Arnac-la-Poste, et en attendant ceux de Flavignac, l’Odhac 87 a inauguré le 6 décembre, à Cieux, quatre logements adaptés pour les personnes à mobilité réduite.

Le 14 novembre, l’Office public de l’habitat (Odhac) de la Haute-Vienne inaugurait deux T3 de 80 m2 pour personnes à mobilité réduite (PMR) à Arnac-la-Poste. Le 7 décembre, trois nouveaux pavillons, également PMR, étaient cette fois inaugurés dans le centre-bourg de Cieux. « On a construit ici trois T2 de 65 m2 et un T3 de 83 m2, tous adaptés pour les personnes à mobilité réduite », s’est réjoui Gilles Bégout, président de l’Odhac 87.

 Gilles Bégout, président de l’Odhac 87, découvre le nouveau type de commandes centralisées installées dans les quatre logements adaptés inaugurés sur la commune de Cieux qui permettent notamment d’allumer le chemin lumineux entre la tête de lit et les toilettes. (Ph. S. M.)

Lire la suite

L’Ehpad de Boisseuil va sortir de terre

Publié le 19/12/2018

Ruralite > Collectivités >

Dépendance. Alors que le département manque de places disponibles en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), la première pierre de celui de Boisseuil a été posée le 7 décembre.

C’était en 2007, dans le bureau de Marie-Françoise Pérol-Dumont au Conseil général de la Haute-Vienne. La présidente demande au maire de Boisseuil  : « Est-ce que tu penses qu’à Boisseuil on peut mettre une maison de retraite ?

– Boudiou, c’est une chose extraordinaire que tu me proposes », a raconté Jean-Louis Nouhaud lors de la pose de la première pierre du futur établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Boisseuil, le 7 décembre.

Pose de la première pierre du futur Ehpad de Boisseuil, avec notamment (de g. à dr.) le sénateur Jean-Marc Gabouty, le maire de Boisseuil Jean-Louis Nouhaud, le président de la Mutualité française limousine Bernard Bertin, le délégué départemental de l’ARS François Négrier, le président du Conseil départemental de la Haute-Vienne Jean-Claude Leblois, et les conseillères départementales Annick Morizio et Sandrine Rotzler. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Bilan à mi-mandat pour le Département

Publié le 06/12/2018

Ruralite > Collectivités >

Politiques publiques. En réunion publique, les élus du Conseil départemental ont brossé à grands traits les dossiers relevant de leurs compétences pour donner une vision synthétique de l’action de leur collectivité.

Table-ronde consacrée à l’action sociale du département. De gauche à droite : Annick Morizio, Monique Plazzi, Jean-Claude Leblois, Gulsen Yildirim, Arnaud Boulesteix. (Ph. E. Dueso)

Le Conseil départemental de la Haute-Vienne se livrait le 28 novembre, devant une salle pleine à Boisseuil, à une exercice de « démocratie directe » comme l’indiquait son président, Jean-Claude Leblois. Tous les Haut-Viennois étaient invités à participer à la soirée de présentation des actions du Département et à poser leurs questions. Ils pouvaient également, s’ils ne souhaitaient pas s’exprimer publiquement, interroger les élus par écrit et recevoir ultérieurement une réponse.

Lire la suite

Le CDG apprécie ses nouveaux locaux

Publié le 27/11/2018

Ruralite > Collectivités >

Inauguration. Le Centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Haute-Vienne a inauguré le 16 novembre ses nouveaux locaux au premier étage d’un immeuble de Chéops à Limoges.

En inaugurant les nouveaux locaux du Centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Haute-Vienne (CDG), les élus et la représentante de l’État ont mis symboliquement fin le 16 novembre au CDG d’en haut et au CDG d’en bas. « Les nouveaux locaux vont améliorer les conditions de travail d’une manière remarquable, s’est félicité Jean-Louis Nouhaud, président du CDG. Les agents sont désormais sur le même palier. »

Devant les nouveaux locaux du Centre départemental de gestion (CDG), à Cheops (Limoges), on reconnaît (de g. à dr) Marie-Ange Magne et Sophie Beaudouin-Hubière, députées de la Haute-Vienne, Jean-Louis Nouhaud, président du CDG, Michel Hiriart, président de la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG), Pascale Silberman, sous-préfète de Bellac et de Rochechouart, Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental de la Haute-Vienne, Marie-Françoise Pérol-Dumont, sénatrice de la Haute-Vienne, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

26°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -