27 août à Folles au lieudit Fursannes : fête de l'Agri'Culture

Publié le 26/08/2016

Agriculture >

Le mot du président

"C’est avec plaisir que les Jeunes Agriculteurs du canton de Bessines-Ambazac-Laurière recevront la 63e Finale départementale de labour.
Le site est situé à 35 minutes au nord de Limoges, sur la commune de Folles, au lieudit Fursannes. Un endroit idéal pour accueillir les visiteurs attendus nombreux.
Cette grande fête sera l’occasion pour nous, agriculteurs, de faire découvrir notre métier aux visiteurs tout au long de cette journée, avec diverses productions agricoles, grâce à un marché de producteurs, les Tracteurs Rouges, etc. Les agriculteurs seront aussi là pour répondre aux interrogations du public présent. Au-delà du concours de labour, nous allons aussi faire partager notre passion du métier par le biais de démonstrations de matériels agricoles anciens, etc. Ce sera aussi un moment de convivialité avec des animations telles que les stock-cars.
Cette journée de fête n’attend que vous ! Adultes et enfants seront comblés par le programme que nous proposons.
Alors venez nombreux !"

Loïc Goasguen, 
président des JA du canton de Bessines-Ambazac-Laurière.

Programme

  • 8 h 00 : Ouverture du site + début des essais officiels
  • 12 h 30 : Déjeuner
  • 13 h 45 : Départ des épreuves de labour
  • 14 h : Début des animations
  • 16 h : Tour des officiels
  • 18 h : Remise des prix
  • 20 h 30 : Dîner

Lire la suite

Médiévales et journées de la viande de Saint-Léonard-de-Noblat 2016

Médiévales et journées de la viande de Saint-Léonard-de-Noblat 2016

Publié le 24/08/2016

Agriculture >

Foire primée de Mézières

Publié le 19/06/2016

Agriculture > Ovins >

Depuis 10 ans, le comité de la foire de Mézières-sur-Issoire organise une foire primée au printemps et, comme tous les ans, ce rendez-vous a permis de gonfler la fréquentation du marché.

 

Lire la suite

Aquitanima 2016 : le concours interrégional limousin

Publié le 18/05/2016

Agriculture >

Christian Trentalaud se souvient de son premier concours limousin à Bordeaux. Il avait douze ans et c’était alors place des Quinconces, dans le centre. Par la suite, il est régulièrement venu à Bordeaux, d’abord pour épauler les éleveurs d’Aquitaine. « La participation des éleveurs du berceau n’est pas une nouveauté, constate l’éleveur de La Jonchère, en pensant à la fusion des régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. Mais on voit d’année en année, la qualité des animaux présentés à Bordeaux s’améliorer. Les Espagnols, par exemple, qui concourent depuis quelques années : la première année qu’ils sont venus, la qualité était médiocre, mais maintenant, dans le concours, on ne voit pas la différence. Ils se sont vraiment bien améliorés. »

Une qualité qui a contraint le juge unique du concours, le Corrézien Vincent Rome, à faire des arbitrages parfois délicats. Finalement, les Haut-Viennois rentrent de Bordeaux avec de nombreux prix. Ils ont raflé quatre prix spéciaux sur huit et décrochent la première place dans trois sections. La vache Gobi au Gaec Roulière Père et Fils (87) est couronnée meilleur animal du concours.

Une belle dynamique

Un voisin de Dordogne, Olivier Lasternas, du Gaec Lasternas à Saint-Cyr-les-Champagnes, est également reparti satisfait. « Suite à la présélection en ferme, on présentait 6 animaux, 5 titulaires et 1 supplément. Les 5 titulaires ont fait deux premiers prix, trois 2es places. C’est la récompense, je le dis souvent, du travail qu’on fait sur notre exploitation. À ce titre, je voudrais remercier mon épouse, mes enfants, qui nous accompagnent; on vit ça de l’intérieur, c’est terrible... Quand j’en parle, ça me prend aux tripes. C’est magique ! »

L’éleveur participait à sa 16e édition d’Aquitanima. Lui aussi a vu le concours évoluer. Impliqué dans l’organisation, il s’est félicité de la dynamique engagée : « Aujourd’hui, Bordeaux, c’est 90 animaux en concours, des animaux de toute la Grande Région, Midi-Pyrénées en plus, le Pays basque espagnol qui vient depuis une dizaine d’années. Ce qui fait plaisir, c’est qu’on a réussi à mettre en place une dynamique.On a les infrastructures pour, et Bordeaux c’est un point stratégique par rapport au commerce sur l’Espagne, le Portugal, c’est l’ouverture sur le Sud. »

Le palmarès du concours (.pdf) sur le site Aquitinama.fr

Lire la suite

Comice de Pierre-Buffière : la juge n’avait pas la langue de bois

Publié le 01/04/2016

Agriculture > Bovins >

Nicole Marcailloux, juge unique du concours de Pierre-Buffière, lors du classement de la section des génisses pleines.

Cette année, le comice se déroulait à Chabanas sur la commune de Pierre-Buffière. En fin de matinée un public nombreux a assisté à la présentation de la section des génisses pleines et celle des taureaux adultes. Nicole Marcailloux, la juge unique du concours, n’a pas eu la langue de bois, lors de son discours au début du comice, sur les commentaires qui sont parfois faits par les éleveurs à l’issue des concours.

Cliquez sur "lire la suite" pour voir le palmarès.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
faible pluie

15°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -