Des festivals porteurs de dynamique

Des festivals porteurs de dynamique

Publié le 14/06/2019

Ruralite >

Les représentants des festivals et de la communauté de communes Elan ont présenté le programme estival. (Ph. N. P.)

La communauté de communes Elan, qui va de Saint-Priest-Taurion à Fromental et de Jabreille-les-Bordes à Vaulry, a choisi de mettre en réseau sept* festivals développés jusque-là individuellement sur ce secteur. Ce réseau nommé Ambiance Festival est aussi estampillé de la marque Monts du Limousin, au même titre que les acteurs du tourisme et des sports de nature.
La communauté de communes soutient ainsi le développement et le bon déroulement de ces événements organisés de juin à septembre. Un soutien logistique est assuré ainsi qu’un appui à la recherche de financements, qui est souvent difficile. La communication s’appuie sur une plaquette globale et, dès cette année, sur la mise en place de kakémonos à l’entrée des communes du territoire.
Cette volonté est née d’un constat. Chaque festival sollicitait l’appui de la collectivité autour de thématiques similaires, notamment la demande de subvention dans le cadre du programme Leader. Du coup, les mettre en réseau a facilité les démarches, cela augmente leur lisibilité sur la grande région et le développement des échanges entre les organisateurs booste les programmes.
Chaque festival a ses particularités mais tous ont pour objectif de répondre aux attentes des citoyens. Ainsi, Imagi’Nieul (marionnettes) veut être « un art du lien ». Des ateliers sont mis en place et les personnes qui y participent se retrouvent sur scène ensuite, indique Jean-Christophe Canivet, son responsable. Festi’Zac, dont c’est la deuxième édition, propose onze concerts de musique actuelle sur deux jours, dont quatre gratuits. « On recherche de la convivialité, un esprit familial, ouvert à tout public, qui soit axé sur le territoire. On a à cœur de travailler avec des circuits courts et de manière durable », note Éric Chevée, son représentant. Les préoccupations de Laurent Bourdier, pour le Buis Blues Festival, sont similaires. Il souligne en outre l’intérêt de travailler ensemble, ce qui permet de connaître des spectacles et de se les recommander... « Le lien entre les différents festivals créé des interactions, c’est très positif », dit-il. Pour Graines de rue, un festival dédié aux jeunes, Béatrice Lequertier souligne que sa réussite dépend beaucoup des bénévoles, « qu’il faut remercier car leur travail est très important ». Enfin, Bertrand Paris remarque que les Bandafolies  sont connues, elles attirent des gens qui viennent de loin. Leur financement est assuré par les partenaires qui apportent une aide financière ou matérielle. « C’est grâce à tous que le retentissement est ce qu’il est », conclut-il.
Une programmation riche
Les festivités ont débuté début juin avec la 21e édition de Graines de rue, organisée à Bessines-sur-Gartempe. Suivra ensuite Imagi’Nieul, festival de marionnettes (qui fête ses dix ans) les 5, 6, 19 et 20 juillet. Cette année, le fil conducteur sera l’eau. Les Bandafolies, bien connues des amateurs de bandas, auront lieu du 11 au 14 juillet à Bessines. Le Buis Blues Festival se déroulera du 21 au 24 août et se posera à Nantiat, Chamborêt, Thouron et Le Buis. Festi’Zac (musiques actuelles), proposé au domaine du Muret à Ambazac, clôturera en quelque sorte les festivités puisqu’il est programmé les 20 et 21 septembre. Le Festival 1001 notes, développé sur l’ensemble du département, fait partie des événements portés par Elan puisqu’il s’invite cette année deux fois à Saint-Priest-Taurion, les 3 et 9 août.
Nathalie Péneloux
* Le festival Liquid Dub (à Saint-Jouvent), n’a pas d’édition en 2019.

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

23°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -