Du choix et un accompagnement à la carte

Du choix et un accompagnement à la carte

Publié le 02/03/2019

Agriculture >

Enseignement. Les 9 et 16 mars, l’EPLEFPA de Limoges Nord - Haute-Vienne organise ses portes ouvertes. Les spécificités de cet établissement basé sur deux sites répondent aux attentes d’un public large et diversifié.

Préparer un diplôme dans un établissement agricole permet de s’armer pour répondre au mieux aux besoins du terrain. De nombreuses spécialités existent qui ne sont pas proposées dans l‘enseignement classique. En plus, et c’est un choix, les effectifs des classes sont limités pour un meilleur accompagnement. Personne n’est laissé de côté et les professeurs sont là pour aider les élèves à décrypter l’information nécessaire à la réussite.

Le site des Vaseix avec le lycée, le CFPPA et ses différents centres techniques. (Ph. archives)

Afin de mieux faire connaître son panel de formations et leurs spécificités, l’EPLEFPA de Limoges Nord - Haute-Vienne ouvre ses portes le 9 mars sur le site des Vaseix et le 16 mars sur celui de Magnac-Laval. Deux dates ont été retenues car les deux établissements opèrent sur des secteurs d’enseignement différents. Mais des ponts entre les deux sites seront proposés pour faciliter l’appréhension des liens entre les différentes formations mises en place sur l’un et l’autre lieu, qu’elles le soient par apprentissage, scolaires ou continues.

Quelques nouveautés à noter

« Sur Magnac-Laval, nous proposons un Bac pro CGEA en apprentissage, une filière technico-commercial en animalerie et une classe de troisième. Cette classe de troisième s’adresse à des jeunes avec des besoins particuliers et a pour vocation de les aider à avancer. L’équipe qui travaille avec eux est très investie. Elle les accompagne afin de les aider à bâtir leur projet. Sur cet établissement, nous avons en outre remis en place une quinzaine de vaches limousines pour repositionner les jeunes autour de la gestion de troupeau. Même si elle a un coût, cette initiative plaît et mobilise. C’est important », souligne Max Delperié, le directeur de l‘EPLEFPA.

« Aux Vaseix, un Capa maréchal-ferrand va ouvrir à la rentrée par apprentissage. La formation sera dispensée en mixité de public élèves/apprentis avec une mixité d’enseignants, professeurs/formateurs de l’apprentissage. Enfin, la licence Audit et génétique conduite en lien avec l’université de Limoges va également ouvrir des places en apprentissage. Cette option séduit l’université car une autonomie financière est la bienvenue pour le fonctionnement des licences pro », ajoute-t-il. Sur ce site, il est également possible de préparer le bac général scientifique, des bacs techno et des bacs pro, aussi bien sur la filière agricole que sur le service à la personne ou encore sur les biotechnologies du vivant.

Armer les jeunes pour la vie

« Proposer un tel panel de formations est une richesse, surtout avec les mouvements observés en ce moment au sein du système éducatif qui découlent de la loi relative à la liberté de choisir son avenir professionnel. On va de plus en plus vers la notion de compétences transversales avec des formations qualifiantes en lien avec les besoins des entreprises. L’école doit créer de l’intelligence au travers des gestes et de la réflexion en s’appuyant sur des données essentielles. La nouvelle loi va permettre de travailler ainsi à tous les niveaux, même sur de petits parcours de formation. On entre dans une société qui va valoriser les acquis tout au long de la vie. C’est à ce monde là que l’on doit préparer les jeunes », indique Max Delperié.

Si l’ensemble des formations proposées sur l’EPLEFPA Limoges Nord - Haute-Vienne fait l’objet de « rénovations » du niveau national, « la réforme de la voie technologique et professionnelle vise à adapter le système aux enjeux d’avenir. Il s’agit de remuscler la formation pour mieux valoriser le travail continu et mieux réussir après », ajoute le directeur.

« La mise en musique de toutes les matières en situation doit interpeller les jeunes quant à l’utilité d’avoir des connaissances qui dépassent le domaine technique. La culture générale est essentielle à une bonne compréhension de la vie et au développement du libre arbitre. Les formations dispensées sur l’EPLEFPA, quelles qu’elles soient, tendent vers cet objectif. L’enseignement agricole est en outre spécifique dans la mise en place d’une pédagogie qui s’appuie sur les différents centres techniques, des outils pédagogiques grandeur nature qui se doublent de stages en entreprise. Ce type d’enseignement est possible parce qu’il y a des professionnels qui l’accompagne. Il nécessite aussi un travail pédagogique régulier entre les deux parties », conclut-il.

NATHALIE PÉNELOUX

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

17°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -