Les sports nature à pratiquer cet été

Les sports nature à pratiquer cet été

Publié le 17/07/2019

Ruralite >

Le vélo-rail, activité alliant tourisme, sport et amusement est proposé partout en France et surtout en Limousin à l’espace Hermeline à Bussière-Galant.

Une fédération des vélo-rails de France participe au développement du tourisme local. (Ph. S. M.)

Dans la série des activités nature et sportives à découvrir cet été, nous poursuivons avec le vélo-rail. Cette activité ludique, sportive et touristique est proposée en Limousin, à l’espace Hermeline, à Bussière-Galant. Juchés sur un vélo-rail, vous partez à la découverte du pays des feuillardiers sur une ancienne voie ferrée désaffectée. Durant presque deux heures vous cheminerez sur un circuit de douze kilomètres, en traversant les différents paysages de notre territoire, sur un parcours ombragé.

Comment cela fonctionne ?

Le vélo-rail, cyclo-draisine, ou rando-rail, est une sorte de draisine, c’est-à-dire un véhicule ferroviaire léger, équipé d’un pédalier et avançant par la force musculaire de ses occupants. 

Un ou plusieurs passagers prennent place sur des selles pour les personnes actionnant des pédales, et éventuellement sur des sièges pour celles qui ne pédalent pas, ce qui rend la machine accessible à tous, en particulier aux personnes handicapées en tant que passagers.

Il existe une quarantaine de réseaux de vélo-rails répartis sur le territoire français. Beaucoup se sont regroupés pour former une fédération des vélo-rails de France, qui participe au développement du tourisme local et à l’établissement des règles de sécurité liées à l’activité.

Les conditions d’accès

Pour des raisons de sécurité, les vélo-rails peuvent accueillir 4 personnes, voire une 5e s’il s’agit d’un enfant de moins de 8 ans. Il est conseillé d’apporter un siège auto pour les enfants de moins de 3 ans. Les enfants peuvent pédaler dès l’âge de 8 ans (ou d’une taille d’1,40 mètres minimum).

La présence d’un adulte est obligatoire sur un véhicule.

Le parcours est déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’une insuffisance cardiaque.

Les enfants en dessous de 3 ans sont acceptés à condition qu’ils soient assis sur les genoux de leur représentant légal pendant toute la durée du parcours.

L’activité est accessible pour les personnes à mobilité réduite et déficientes. Il est préférable d’avoir des chaussures fermées pour pratiquer l’activité. Toute personne ayant des tongs pourra se voir refuser l’accès.

Soirée spéciale

Samedi 20 juillet, l’espace Hermeline propose une balade gourmande sous forme de buffet où diverses animations sont prévues au cours de la soirée. R.-V. à 18 h 30, à l’espace Hermeline. Payant. Sur réservation au 06 86 98 42 28 ou 
05 55 78 86 12. Plus d’infos sur espace-hermeline.com. Une belle occasion de découvrir ou redécouvrir le vélo-rail !

Sandra Driollet


Le vélodrome communautaire Raymond Poulidor est le 7e vélodrome à être entièrement couvert sur le territoire français.

Le vélodrome de Limoges Métropole a été inauguré le 3 juillet. (Ph. S. M.)

Le nouveau vélodrome communautaire « Raymond Poulidor », réalisé par la Communauté urbaine Limoges Métropole à Bonnac-la-Côte, ouvre ses portes au grand public.

Afin de faire découvrir ce nouvel équipement sportif au plus grand nombre, des visites du site sont organisées le samedi 13 juillet, de 14 h à 17 h. La couverture des pistes ayant été mise en place il y a quelques semaines, le vélodrome sera accessible à tous dès le début du mois de septembre avec notamment l’apprentissage de la discipline auprès des scolaires et la possibilité pour tous de tester le nouvel équipement avec des baptêmes de piste (payant - sur réservation).

La visite ne nécessite pas d’inscription préalable. Des groupes seront formés au fur et à mesure de l’arrivée des visiteurs. Les départs des visites sont prévus toutes les 20 minutes.

Un site d’entraînement pour les sportifs et les amateurs

Le vélodrome (hors couverture) a ouvert sa piste aux pratiquants le 2 juin 2017. Dans un premier temps, seuls les clubs de cyclisme locaux, les coureurs cyclistes de comités départementaux et du comité régional Nouvelle-Aquitaine ont eu accès à la piste gratuitement.

Depuis près de deux ans, le vélodrome a ainsi accueilli plus de 2 268 cyclistes de 24 clubs différents issus de la Fédération française de cyclisme, de l’Union française des œuvres laïques et de l’éducation physique et du Roller skating de Limoges pour des séances d’entraînement, des compétitions, des stages de préparation et des séances de découverte.

Dans un second temps, le vélodrome devient donc accessible à un public plus large et permet l’apprentissage de la discipline auprès des scolaires et du grand public. Parmi la centaine d’équipements de ce type, le vélodrome communautaire « Raymond Poulidor » est le 7e à être entièrement couvert. La solution choisie, déjà utilisée aux USA, est une première en France. L’objectif principal de la construction de ce vélodrome est de répondre à la demande des différentes associations sportives et clubs du territoire et au-delà, mais également de mettre à la disposition de tous un site d’entraînement sécurisé, permettant à la fois le développement de la pratique du cyclisme sur piste et l’organisation d’activités à destination des enfants (scolaires, centres de loisirs, etc).

Le vélodrome, dans son ensemble, a été baptisé « Raymond Poulidor » afin de rendre hommage à la carrière de ce grand coureur cycliste haut-viennois. La piste de l’équipement a, elle, été baptisée « André Raynaud », haut-viennois également, star française du cyclisme sur piste du début du xxe siècle.

Sandra Driollet


De branches en branches

Les termes Accrobranche® et ACCRO-Branchés® (marques déposées à l’INPI), ne peuvent en aucun cas définir l’activité de parcs de loisirs ni de toute autre structure d’animation dans les arbres hormis celles affiliées au Réseau national Accrobranche®. (Ph. A. G.)

Parmi les nombreux choix que propose le territoire limousin, l’accrobranche est un des favoris. De nombreux parcours jalonnent le secteur.

Pour mieux savoir ce qui vous attend dans les parcs, nous vous présentons cette activité ainsi que les sites les plus connus de notre département.

Un peu d’histoire

On peut dater l’ancêtre des parcs acrobatiques dans les années 1930, dans les Dolomites italiennes où, afin de « traverser », de façon aérienne et plutôt sportive, d’une aiguille rocheuse à une autre, il arrivait que l’on tende entre ces deux pics une double corde, sur laquelle les téméraires pouvaient se coucher et « ramper » dans les airs. Cet aménagement et l’exercice qui suivait portaient le nom de « tyrolienne ».

En 1987, des élagueurs de la région d’Annonay, dans l’Ardèche, ont crée les « ACCRO-Branchés® ». Ils ont été parmi les premiers à développer une activité commerciale de grimpe d’arbre qu’ils ont nommé l’Accrobranche® pour tous les accrobranches.

La première structure permanente a vu le jour en 1989 au Fort des Rousses, dans le Jura. À partir de l’an 2000, les équipements se sont multipliés pour atteindre et dépasser bientôt les cinq cents structures sur le seul territoire français.

Le but du jeu

L’accrobranche, souvent pratiquée dans des « parcours aventure », consiste à évoluer sur des arbres ou sur d’autres supports. Les parcours sont composés de divers jeux placés en hauteur (à 1 ou 2 mètres du sol, d’autres vont jusque 30, 35 voire 40 mètres).

Vous pouvez rencontrer différents types de parcours. Les jeux de tyroliennes, de rondins ou de ponçage sont très communs. Ils doivent respecter certaines règles de sécurité, notamment en ce qui concerne le nombre de serre-câbles ou le nombre de personnes limite. Vous savez maintenant ce qu’est un parcours aventure et comment cette activité est née. Amusez-vous bien !

Quelques sites en Haute-Vienne :

  • Le parcours aventure espace Hermeline, à Bussière-Galant. Rens. : 05 55 78 86 12.
  • Arbre & Aventure au lac de Saint-Pardoux, à Razès. Rens. : 05 55 71 04 40.
  • Tarz’en arbre, au lac d’Uzurat, à Limoges. Rens. : 06 33 17 87 38.

D’autres sites sont à découvrir aux alentours comme le parc « d’arbre en arbre » du lac de Vassivière en Creuse.

Sandra Driollet.


Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

18°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -