Renouveau et projet concerté

Publié le 06/12/2018

Agriculture >

Élection Chambres d’agriculture. Les élections auront lieu en janvier et les listes sont à déposer avant le 15 décembre, la première liste a été présentée à Saint-Jean-Ligoure.

Lundi matin, au Gaec du Bois-la-Porte, la liste « s’unir pour notre avenir » a présenté son programme. Régis Desbordes, exploitant à Meilhac et tête de liste, a fait la genèse de la constitution de cette liste qui sort des sentiers battus. En effet, cette liste ne regroupe que quatre membres de l’ancienne mandature sur les dix-huit. La mise en place a été réalisée suite à des rencontres avec des femmes et des hommes de tous les territoires qui n’avaient pas tous des appartenances syndicales. On leur a demandé les idées qu’ils pourraient apporter pour l’agriculture départementale et quelle vision ils avaient de celle-ci. Très rapidement, après les premiers travaux sur un projet départemental, des personnes ont eu la volonté d’accompagner ce projet en proposant leur candidature pour une liste ouverte.

La liste « s’unir pour notre avenir » lors de sa présentation devant des représentants du syndicalisme FDSEA-JA et de la Chambre d’agriculture au Gaec du Bois-la-Porte à Saint-Jean-Ligoure. (Ph. TG)

Lire la suite

Des avancées concrètes attendues

Publié le 23/11/2018

Agriculture >

Mobilisation. Une centaine d’agriculteurs a investi la ville de Limoges à l’appel de JA 87 avec le soutien de la FDSEA pour interpeller les pouvoirs publics sur les différents sujets chauds de l’agriculture, dont la question de l’énergie.

Lundi matin, une centaine d’agriculteurs venus des quatre coins du département se sont acheminés vers la préfecture. Quinze tracteurs étaient de la partie. Les principaux axes menant vers Limoges ont eu leur cortège escargot, mais sans générer de blocage.

Les tracteurs ont investi la ville de Limoges. Ils sont arrivés depuis Couzeix, Aixe-sur-Vienne, Saint-Junien, Panazol et Saint-Yrieix-la-Perche. Ici, les tracteurs venus de Panazol et Saint-Yrieix déboulent sur le Pont-Neuf. (Ph. NP)

Lire la suite

Le spectre du loup

Publié le 31/05/2018

Agriculture >

Courrier. La profession s’alarme d’une possible arrivée du loup dans le département.

Jean-Marie Delage, président de la Chambre d’agriculture de la Haute-Vienne, Karen Chaleix, présidente de JA 87, Claude Souchaud, président de la FDO et Boris Bulan, président de la FDSEA 87 ont envoyé au préfet de la Haute-Vienne la lettre suivante :

Lire la suite

« J’ai pensé que je pouvais être utile »

Publié le 19/05/2017

Agriculture >

Portrait. Jean-Philippe Viollet a pris sa retraite d’exploitant. Comme il l’avait annoncé, il a également démissionné de la totalité de ses mandats, que ce soit à la Chambre d’agriculture de la Creuse ou à sa Cuma.

Jean-Philippe Viollet est un homme « libéré de tout. Mon dernier mandat, je l’ai laissé le 10 mai. C’était à la Cuma de ma commune. Je suis maintenant totalement à la retraite, ce qui ne me fera pas payer l’impôt sur la grande fortune ».

Jean-Philippe Viollet, dans les locaux de L’Union Agricole, le 12 mai. « Je n’étais ni un agrimanager, ni un gueux. » (Ph. Stéphane Monnet)

Le dernier président de la Chambre d’agriculture du Limousin l’avait annoncé depuis longtemps : quand il prendrait sa retraite d’exploitant, il abandonnerait également ses différents mandats, à la Chambre d’agriculture de la Creuse, à la Chambre régionale du Limousin et à l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture (APCA)... « Ma carrière, je l’ai faite à mon rythme. Pour des raisons personnelles et de santé, j’ai décidé, puisque j’avais 60 ans, d’arrêter, de prendre ma retraite. Contrairement à d’autres, n’étant plus en activité, je ne voulais pas continuer à traîner dans les instances agricoles. Il faut savoir commencer, et il faut savoir s’arrêter. Je veux être fidèle à mes idées, je pensais déjà cela quand j’étais JA. Je trouvais qu’il y avait des gens trop âgés, donc j’avais dit : je ne ferai pas ça. Et je ne l’ai pas faite. » 

Lire la suite

ICHN et ATR : Un calendrier existe

Publié le 03/11/2016

Agriculture > PAC >

Emmanuel Rabaud, président de la FDSEA 87, a demandé à François Projetti, directeur général délégué de l’ASP (Agence de services et de paiement) des précisions quant au prochain calendrier de paiement des aides. 

ICHN 2015 

  • 80 % sont payés au 28 octobre.
  • Le reste sera versé vers le 15 novembre.

ATR 2016

  • Le premier versement a été fait le 15 octobre (4,3 milliards d’euros pour la France). Après, ce sera fait au fil de l’eau. 
  • Les nouveaux demandeurs et les dossiers complexes sont payés à partir du 27 octobre. 
  • Les procédures collectives (qui représentent 50 agriculteurs en Haute-Vienne) vont être payées les 4 et 8 novembre. 
  • L’avance de trésorerie remboursable de l’ICHN 2016 sera payée autour du 20 novembre.
Lire la suite

Dégâts de gibier : Une réunion historique

Publié le 03/11/2016

Agriculture > Cultures >

Depuis plusieurs mois, la FDSEA maintient une pression syndicale élevée sur les dégâts de sangliers. Ces derniers se sont multipliés et font peser une contrainte insupportable sur notre profession.

Une table-ronde de conciliation a été organisée le 26 septembre sous l’autorité de M. le préfet de la Haute-Vienne. Elle réunissait la fédération de la chasse, les syndicats représentatifs de l’agriculture et la Chambre d’agriculture. Au vu de l’enjeu pour toute la profession agricole du département, le président de la Chambre d’agriculture a porté la position unitaire des agriculteurs et les demandes dont nous étions convenus ensemble, entre professionnels, lors de la réunion préparatoire de la veille. 

Ces demandes sont exigeantes, à un niveau jamais porté auparavant par la profession mais la situation est grave et, sur certains secteurs, elle remet en question le maintien des exploitations. 

C’est pourquoi nous insistons sur la portée de ces mesures : elles doivent être départementales. C’est une nécessité à l’heure où l’on constate de fortes disparités de gestion cynégétique sur la Haute-Vienne. Dans certains secteurs, la cohabitation entre l’agriculture, activité économique, et la chasse, activité de loisirs, se passe bien. Dans d’autres, la pression des dégâts sur les cultures et les prairies est devenue intenable et les chasseurs ont perdu tout sens des priorités. 

Il faut ramener de la rationalité dans l’utilisation de l’espace rural. L’activité économique agricole, souvent fragilisée dans ces territoires, doit être préservée, tandis que le loisir ne peut passer en premier et n’exclut pas la responsabilité, notamment en matière de régulation, telle qu’elle est définie par la loi. 

M. le préfet de la Haute-Vienne a fait savoir durant la réunion qu’il partageait complètement cette vision des priorités et qu’il était mobilisé sur ce dossier pour que les agriculteurs cessent de subir les atteintes matérielles et morales dues à une gestion inadaptée du grand gibier. Des prélèvements plus importants sont absolument nécessaires et urgents, nous maintiendrons cette exigence. 

Face à notre détermination, la fédération de chasse se réunira en conseil d’administration pour examiner la suite à donner à nos demandes. Nous suivons ce dossier prioritaire et urgent de très près. 

Emmanuel Rabaud, président de la FDSEA 87.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -