Nous croyons à un avenir

Publié le 12/11/2015

Agriculture >

"C’est une équipe renouvelée du conseil d’administration et du bureau de la FDSEA qui a été élue le 4 novembre. En effet, nous sommes nombreux à avoir fait nos armes aux JA et à rejoindre aujourd’hui la FDSEA comme membres actifs.

Emmanuel Rabaud, nouveau président de la FDSEA 87

L’année 2015 que nous vivons a été le déclencheur. Les modalités d’application de la nouvelle Pac ne s’annoncent pas au mieux. Les prix de vente de nos produits ne couvrent pas les coûts de production (en raison du démantèlement des Organisations communes de marchés de cette nouvelle Pac). La sécheresse et la canicule ont fait des dégâts sur nos cultures et nos stocks. Le retour de la FCO a bloqué nos exportations de broutards et perturbe le marché. Et enfin l’OMS (Organisation mondiale de la santé) sort une étude reprise à longueur de journée par les médias où l’on nous dit que manger de la viande serait potentiellement cancérogène.

« L’agriculteur bashing », ce jeu à la mode où l’on s’acharne sur une personne ou une catégorie socioprofessionnelle, a de beaux jours devant lui.

Mais attention, le chaudron bout et beaucoup d’éleveurs se demandent s’il y a encore un avenir dans le métier. Quelle autre profession pourrait encaisser une telle enfilade de problèmes ?

Devant cette situation, les pouvoirs publics doivent proposer rapidement des solutions efficaces et cesser de faire des effets d’annonce sans lendemain.

La nouvelle équipe sera à l’écoute de tous les adhérents pour prendre en compte et porter leurs revendications légitimes.

Cette équipe aura pour mission de tout faire pour sortir notre agriculture du marasme actuel.

Nous avons tous à cœur de défendre notre métier, car nous croyons à un avenir, venez nous rejoindre."

Pour le bureau de la FDSEA, le président, Emmanuel Rabaud.

Lire la suite

Les maïs fortement touchés par la sécheresse

Publié le 09/09/2015

Agriculture > Cultures >

À Eyjeaux, Nicolas Ajuste a commencé l'ensilage de ses parcelles de maïs. Mais il ne se fait pas d'illusions sur les rendements et la qualité. FDSEA 87 et JA 87 se mobilisent pour que le caractère de calamité agricole soit reconnu sur le département lors de la commission nationale du 14 octobre.

Des analyses seront nécessaires pour adapter la ration et éviter les acidoses

Cette année est atypique. Les maïs peuvent être riches en grain mais pas toujours. Le charbon commun, un champignon parasite, s’est particulièrement développé suite à un stress hydrique survenu lors de la fécondation. Les maïs seront donc peu volumineux, hétérogènes et leur conservation devrait être perturbée par ce champignon. Quelques éléments de réponse ont été apportés sur le terrain à des agriculteurs par les techniciens de la coopérative Natéa.

 

Lire la suite

Rassemblement FDSEA-JA à Bessines

Rassemblement FDSEA-JA à Bessines

Publié le 17/08/2015

Agriculture >

Rencontre FDSEA-JA, abatteurs et GMS : pas de solution immédiate malgré des échanges fructueux

Rencontre FDSEA-JA, abatteurs et GMS : pas de solution immédiate malgré des échanges fructueux

Publié le 31/07/2015

Agriculture >

Jeudi 30 juillet, des représentants de la FDSEA et des JA de la Haute-Vienne avaient convié les sociétés d’abattages du département, la grande distribution et la restauration hors domicile pour échanger autour du marché de la viande bovine. Tous les abatteurs et de nombreuses grandes surfaces avaient fait le déplacement. Seule la restauration hors domicile n’était pas représentée.

Après une présentation rapide de la situation du marché, les débats ont été ouverts. L’objectif pour les représentants de la profession agricole était bien de discuter afin de trouver des ébauches de solution au malaise que rencontre aujourd’hui le monde de l’élevage. Régis Desbordes, qui conduisait cette réunion, indique que « les échanges ont été fructueux mais aucune solution n’a pu être trouvée immédiatement ». Une rencontre avec les professionnels de la filière, les pouvoirs publics et les élus des collectivités est souhaitée. L’objectif est d’aborder la question des appels d’offre qui, souvent, ne jouent pas en la faveur des produits locaux. À propos de la restauration hors domicile, « nous devons faire quelque chose et comprendre pourquoi les produits français n’y sont pas prioritaires », ajoute Régis Desbordes.

La question des 5 centimes de hausse au kilo par semaine annoncée le 17 juin a bien sûr été abordée. « Cet accord est respecté sur les vaches de boucherie mais pas sur les taurillons et les génisses, suite à une baisse de consommation liée à la chaleur et aux perturbations observées sur le marché grec », ajoute-t-il.

Les éleveurs demeurent vigilants. En plus des rencontres qui devraient avoir lieu rapidement, la FDSEA et les JA appellent à la mobilisation pour la semaine prochaine.

FDSEA 87 et JA 87 mènent des actions dans les grandes surfaces

Publié le 30/07/2015

Agriculture >

Les éleveurs du sud ouest haut-viennois étaient près d’une centaine à se mobiliser à l’appel de leurs représentants syndicaux FDSEA-JA mardi 28 juillet pour répondre au mouvement national de lutte pour leur revenu. La mobilisation va se poursuivre dans les jours qui viennent. Avis aux grandes surfaces et aux abatteurs !

Notre vidéo : action menée dans les GMS d'Ambazac.

Voir également la vidéo de la manifestation sur l'A20.

Mardi 28 juillet, les agriculteurs du sud ouest de la Haute-Vienne ont opéré des visites de grandes surfaces à l’appel de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs du secteur. Cette décision a été prise « suite à l’accord du 17 juin, pour répondre au mot d’ordre de la FNB d’aller voir en magasin ce qu’il s’y passe », a précisé Boris Bulan par téléphone.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

24°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -