Festival de l’agriculture de Panazol : un rendez-vous à ne pas manquer !

Festival de l’agriculture de Panazol : un rendez-vous à ne pas manquer !

Publié le 06/09/2019

Agriculture >

Festival. Lors d’une conférence de presse préalable au Festival de l’agriculture de Panazol, les élus et les professionnels ont souligné l’importance de ce rendez-vous de l’agriculture avec le grand public qui monte chaque année en puissance.

Le Festival de l’agriculture revient à Panazol les 7 et 8 septembre. Cet événement, qui fête sa 7e édition, a su faire son trou et prend, année après année, toujours plus d’ampleur. 
Gilles Deconchat, président du Festival (à gauche) et Olivier Robert, en charge de l’organisation du concours de bovins limousins (à droite) ont présenté l’édition 2019 à la mairie de Panazol où ils ont été reçus par Jean-Paul Duret, le maire (au centre). (Ph. N. P.)

Des partenaires mobilisés
Ce festival regroupe en un point l’ensemble des productions développées sur le département. En sollicitant la commune de Panazol pour l’organiser, « on a pu s’appuyer sur le marché du dimanche pour  assurer une continuité de  l’opération sur la journée afin de parler de notre métier au grand public », souligne Gilles Deconchat, le président du Festival.
Pendant les deux jours, le concours de bovins limousins fera l’attraction ainsi qu’un concours de porcs cul noir (7 éleveurs pour une trentaine d’animaux sont annoncés), une présentation d’ovins et de chevaux.
Séduits par le concept, les partenaires n’hésitent pas à s’impliquer. Ainsi, le Crédit Agricole Centre Ouest a augmenté sa participation financière et logistique. Le GLBV s’affirme depuis 3 ans (appui financier et mise en place du concours). Laville-Agri et Bouchaud deviennent partenaires officiels. Groupama, la Région Nouvelle-Aquitaine et Limoges Métropole, en plus de la ville de Panazol, sont aussi incontournables.
La mise en place compte beaucoup sur l’implication des uns et des autres et la solidarité. Il faut entre autres citer les Jeunes Agriculteurs ainsi que des élèves en formation aux lycées agricoles des Vaseix et de Saint-Yrieix-la-Perche ou à la Maison familiale de Beynac-Cussac.
La Chambre d’agriculture participe depuis toujours à l’opération. Outre la mise à disposition de deux salariés pour l’organisation de l’événement et sa communication, elle propose cette année un marché de producteurs qui sera installé derrière la mairie. Cette initiative doit répondre aux attentes des consommateurs, désireux de découvrir des produits issus du territoire. L’organisme consulaire profitera également de ces deux journées pour développer des animations dédiées aux enfants d’écoles primaires de l’agglomération de Limoges et du département.  

Un concours de bovins limousins à la hauteur
Le clou du festival sera une nouvelle fois le concours de bovins limousins. « Ce concours se développe, note Olivier Robert, éleveur sélectionneur en charge de son organisation. 25 élevages sont déjà inscrits pour 180 animaux annoncés. »
Le National limousin se déroulant quinze jours plus tard et les conditions climatiques étant difficiles (chaleur et manque de fourrages), les animaux adultes devraient être moins nombreux que lors des précédentes éditions, les éleveurs préférant  les ménager pour le grand rendez-vous de la race. Mais le spectacle sera quand même à la hauteur de ses ambitions !
Nouveauté cette année : « De plus en plus de partenaires souhaitent être mis en avant sur le festival. Aussi, ils participeront à la remise des plaques qui sera faite sur le podium, tout au long du concours », souligne Olivier Robert.  
Cette édition s’accompagnera de la remise du prix Gérard Vandenbroucke, « en hommage à un homme qui s’est beaucoup investi aux côtés des organisateurs du festival », indique Gilles Deconchat.   

Des élus plus que satisfaits
Jean-Paul Duret, maire de Panazol, a quant à lui assuré les organisateurs du soutien de la municipalité. « Je suis très heureux de voir que l’édition prend encore du volume. Si ce festival sera le dernier pour moi en tant que maire, je suis content d’avoir contribué à sa mise en place. Je n’ai pas de doute quant à sa pérennité car il a trouvé sa place, aussi bien au niveau de Panazol que de la communauté urbaine du grand Limoges », a-t-il indiqué.
Les organisateurs et les partenaires sont maintenant sur les starting blocks. Ils attendent de pied ferme les visiteurs, qu’ils espèrent nombreux !
Nathalie Péneloux

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

24°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -