Créer un gîte : L’accompagnement en amont est essentiel

Créer un gîte : L’accompagnement en amont est essentiel

Publié le 17/03/2017

Ruralite >

Gîtes de France Haute-Vienne. En prélude à l’assemblée générale qui s’est tenue jeudi 9 mars au Poudrier à Limoges, la visite d’un projet a permis de faire le point sur l’une des activités phares de l’association.

Dominique Terrade et Corinne Chadoin demeurent à Chavagnac, sur la commune de Meuzac. Après avoir aménagé la grange de leur propriété en maison d’habitation, ils projettent de réhabiliter l’ancienne résidence principale pour en faire un gîte. Pour donner du corps à leur projet, ils ont contacté l’association des Gîtes de France à Limoges, car « c’est une association connue et reconnue partout en France », note Dominique Terrade.

Marie Dumaitre, la directrice, les a rencontrés pour réfléchir aux différentes possibilités. « Ce projet illustre très bien l’activité de conseil que nous pouvons développer auprès des personnes intéressées », indique-t-elle.

Premier diagnostic

Une première visite permet de voir le site, le bâti, et bien sûr de mieux cerner les disponibilités du porteur de projet et ses objectifs. Un diagnostic est proposé et la décision finale se prend.

Cette activité de conseil est très importante au sein de l’association. « En 2016, nous avons eu 111 primo-contacts dont 77 ont abouti à une visite de terrain. Au final, 20 % des projets arrivent à terme », précise Marie Dumaitre. En effet, de nombreux freins existent, techniques ou financiers.

À Chavagnac, le projet a été facilement engagé. En plus d’être disponible à plein temps, Dominique Terrade possède des compétences en matière de rénovation. Sa compagne l’aidera sur ses moments de repos, dit-elle. Sans intermédiaire, le projet devrait évoluer rapidement. D’ailleurs, l’ouverture du gîte est déjà prévue pour juin 2018.

Accompagnement amont-aval

L’association assure donc un accompagnement en amont, sur la production de biens à louer, puis en aval, lors de la commercialisation.

Afin de permettre une valorisation optimale du bien proposé, le conseil en amont est très important. En fonction de la situation géographique du bien et des potentiels existants sur place, différentes thématiques peuvent être développées. On trouve les gîtes « famille », « de charme », « pêche » ou encore « motards », tournés vers une clientèle « affinitaire ». À Chavagnac, ce sera un gîte de charme (donc avec piscine) d’une capacité de 8 à 10 personnes.

N. P.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -