La Dirco trop souvent victime d’accidents

La Dirco trop souvent victime d’accidents

Publié le 07/04/2019

Ruralite > Transports >

Transport. La Dirco Centre-Ouest a développé à Limoges une valise pédagogique pour expliquer la conduite à tenir quand il y a des agents en intervention sur une route. Elle va être déployée au niveau national.

(De g. à dr.) Deux représentantes des écoles de conduite : Heïdi Raymond du réseau ECF, Nathalie Augereau du réseau Aftral ; et trois représentants de la Direction interdépartementale des routes Centre-Ouest : Denis Borde, directeur, Muriel Passounaud, chef du service relations avec les usagers, Marylène Saint-Clair, relations usagers. (Ph. Stéphane Monnet)

Le 27 février, un fourgon de service de la Direction interdépartementale des routes Centre-Ouest est stationné sur la voie lente de l’A20 dans le sens Limoges-Paris dans le secteur d’Argenton-sur-Creuse. À 9h13, il est percuté par un poids-lourd et projeté 180 m plus loin.

« Ces quatre dernières années, nous avons subi sur les 11 Dirco une augmentation de 30 % des accidents d’agents de chez nous et de matériel, se désole Denis Borde, directeur de la Dirco Centre-Ouest. Cela représente entre 5 et 6 accidents par semaine, concerne 9 000 agents sur l’ensemble du réseau national. Aujourd’hui, on souhaite faire prendre conscience aux usagers que les agents de la Dirco ne sont pas des punching-balls. »

Depuis plusieurs années, la situation s’est tellement dégradée qu’en octobre 2015 une première tentative de sensibilisation des conducteurs avait été menée. L’État, la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), le Transport logistique de France (TLF), l’Association française du transport routier international (Aftri) et l’Organisation des transporteurs routiers européens (Otre) signaient la charte Ne rendons pas son métier mortel (NRPSMM). Cela avait notamment débouché sur des campagnes de presse.

Une valise pédagogique

Les accidents ne semblant pas vouloir baisser, et « même si nos agents ne sont pas forcément blessés physiquement, psychologiquement, c’est dur... », souligne Denis Borde. Un groupe local de travail a réfléchi aux solutions possibles. « Dans 70 % des cas, les accidents qui nous concernent impliquent un poids-lourd, constate encore Denis Borde. Et, au sein du groupe de travail, nous nous sommes aperçus que les conducteurs de poids-lourds étaient peu sensibilisés à nos métiers et aux risques encourus par nos agents aux abords des chantiers. »

L’idée germe alors de développer une valise pédagogique en direction des formateurs (deux organismes importants de formation, l’Aftral et l’ECF, sont associés aux travaux) afin que les formations initiales et continues dispensées aux conducteurs de poids-lourds disposent d’un volet spécifique consacré à la conduite aux abords d’un chantier, d’un accident ou d’un bouchon.

« Cette valise pédagogique a été conçue localement et testée sur le Limousin », se félicite Muriel Passounaud, chef du service relations avec les usagers de la Dirco Centre-Ouest. L’intérêt de cette valise a été reconnu au niveau national et elle va être déployée sur l’ensemble du territoire français. 

Outre les conseils de bon sens : adapter sa vitesse quand un chantier est signalé, désactiver son régulateur de vitesse, regarder la route le plus loin possible, la valise comprend des exemples d’accident. « Pour l’avoir testée : ça marche, constate Muriel Passounaud. Les chauffeurs en formation sont marqués par ces images, on leur montre le camion avant et après. » 

Stéphane Monnet

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

26°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -