Le Pacte territorial d’insertion est signé

Le Pacte territorial d’insertion est signé

Publié le 20/01/2017

Ruralite > Collectivités >

Social. Visant une meilleure coordination du travail des différents acteurs de l’insertion, le PTI doit favoriser l’accès des bénéficiaires du RSA aux dispositifs les plus adaptés à leur situation.

Treize partenaires ont signé le Pacte territorial d’insertion, une convention qui permettra aux acteurs de terrain de proposer un parcours d’accompagnement coordonné. (Ph. E. Dueso)

Alors que les parcours d’insertion peuvent impliquer des acteurs différents (Pôle Emploi, travailleurs sociaux, associations...), les publics suivis ont besoin de continuité et de clarté dans leur accompagnement. C’est pourquoi le Conseil départemental a rassemblé les partenaires engagés dans l’accompagnement des bénéficiaires du RSA, d’abord dans des groupes de travail puis autour d’une convention : le Pacte territorial d’insertion (PTI). Celui-ci est la déclinaison concrète du Programme départemental d’insertion qui « définit les orientations de la politique d’insertion départementale jusqu’en 2020 ». Treize partenaires ont signé le PTI. Parmi eux, la Chambre d’agriculture et la MSA qui « œuvre depuis de nombreuses années au profit de l’insertion », a rappelé Patrick Bourrat, président délégué de la MSA pour la Haute-Vienne. Celui-ci soulignait l’importance de l’accompagnement des créateurs d’entreprise, un des axes du Pacte territorial d’insertion et un enjeu majeur pour l’attractivité des territoires ruraux.

Accompagnement coordonné

Le PTI vise à mieux coordonner l’action de tous les partenaires, en particulier celle concernant le retour à l’emploi, priorité du Département qui y voit « le premier facteur d’insertion des publics en situation de fragilité ». L’insertion de clauses sociales dans les marchés publics réserve un nombre d’heures de travail aux personnes en insertion pour favoriser leur emploi. Le Conseil départemental les a intégrées dans ses marchés et a conventionné avec d’autres donneurs d’ordre publics (CHU) pour qu’ils fassent de même.

En zone rurale, l’ARPE (accompagnement renforcé pour l’emploi) est directement géré par les services du Conseil départemental. Chaque référent accompagne, à la fois sur les volets professionnel et social, un portefeuille d’allocataires jusqu’à six mois après leur retour en emploi.

Les publics accompagnés en zone rurale expriment souvent des difficultés quant à leurs déplacements. La « plateforme mobilité 87 » est un dispositif géré par différents partenaires qui vise à faciliter l’apprentissage de la conduite (auto-école sociale) et met à disposition des véhicules (deux ou quatre roues) à tarif réduit. Elle est présente dans les différents secteurs du département : Limoges, Bellac, Eymoutiers, Saint-Junien et Saint-Yrieix-la-Perche.

ESTELLE DUESO


En Haute-Vienne, le RSA concerne 9 472 foyers, pour une prestation moyenne de 500 euros par mois. Près de 80 % des bénéficiaires sont des personnes isolées dont presque 30 % sont des femmes seules avec un ou plusieurs enfants.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
pluie modérée

14°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -