L’enthousiasme est toujours au rendez-vous

L’enthousiasme est toujours au rendez-vous

Publié le 02/11/2019

Ruralite >

Insertion. La mission locale rurale de Haute-Vienne s’est engagée à faire découvrir des métiers aux jeunes d’une façon des plus originales : à travers la production de films via leur smartphone.
En blouse blanche : l’aide-soignante du Centre Hospitalier Jacques Boutard. Les jeunes réalisateurs sont : Flavie Ponsinet ; Marion Delatre ; Ophélie Pouffary ; Corentin Gaultier ; Steeve Jarry ; Océane Jovet ; Flavie Pinteaux ; Jérémy Buisson ; Clément Goubart ; Alix Leclair et  Edwige Jourdet. Les films sont disponibles sur https://mlr87-videos.blogspot.com (Ph. K. R.)

Après l’antenne de Saint-Junien et d’Aixe-sur-Vienne, les jeunes de Saint-Yrieix ont, eux aussi, joué aux enquêteurs-métiers. Comme nous vous l’expliquions dans le numéro du 27 septembre, ce projet s’intègre dans le cadre de l’appel à projets de la fondation Orange « Ensemble pour l’insertion des jeunes des missions locales », auquel la mission locale rurale de la Haute-Vienne a répondu. Elle a alors initié l’action « Report emploi  :  je filme un métier avec mon smartphone ». L’objectif est d’aider les jeunes à l’insertion professionnelle grâce à un outil simple et familier comme le smartphone. Pendant cinq semaines, les jeunes ont été acteurs de la démarche d’insertion et ont réalisé des reportages vidéos sous la forme d’enquête-métier.

Une expérience intense
C’est avec quelques appréhensions mais surtout un grand enthousiasme que Flora Martin, référente « garantie jeune » et Katia Radigue, chargée des relation entreprises ont accueilli le projet à Saint-Yrieix-la-Perche.  Les onze jeunes accompagnés ont réalisé trois films sur trois métiers différents : cordonnier (à la cordonnerie Philippe Couratin), aide-soignante (au Centre Hospitalier Jacques-Boutard) et projectionniste (au cinéma Arévi).
Les jeunes ont complètement adhéré à l’exercice « ils ont vraiment joué le jeu », racontent les encadrantes. De leur côté, la dynamique et l’innovation du projet les a totalement emballé : « C’est une autre vision, une autre façon de travailler, plus porteuse que de travailler entre quatre murs ». L’intervention sur le montage vidéo de Claire Belin, salariée d’Orange, aura été primordiale pour ce binôme, très peu aguerri sur le sujet.
Le groupe ayant travaillé avec le Centre Hospitalier a réalisé un deuxième film « de secours » (dans le cas où le centre hospitalier aurait refusé la diffusion du film sur la plateforme d’Orange). L’aide-soignante de l’association « Confiez-nous », s’est donc prêtée à l’exercice. C’est avec amusement que Katia Radigue et Flora Martin racontent cette anecdote à l’image de leur implication. L’aventure  a pris fin le vendredi 10 octobre et c’est avec fierté qu’elles regardent le résultat. Elles comptent bien organiser un temps convivial afin de visionner tous ensemble leur travail.

Une préparation pour l’emploi
Au-delà du côté novateur, les deux accompagnatrices constatent que « report-emploi » a permis d’avoir une approche différente de l’employeur : « Les jeunes ont pu se rendre compte que ce n’est pas si compliqué que ça de parler à un employeur, qu’ils ont été bien accueillis. Ça leur a permis d’avoir moins peur ». Cette rencontre a même débouché sur des stages, qui ont déjà débuté. Ce fut un vrai exercice pratique qui s’inscrit dans une démarche d’insertion professionnelle, de quoi inspirer les dynamiques conseillères pour de futurs projets.
Sandra Driollet

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
averses éparses

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -