Les chasseurs vont quitter le Safran

Les chasseurs vont quitter le Safran

Publié le 05/01/2019

Ruralite >

Les chasseurs ont largement approuvé, le 14 décembre, le projet de déménagement.

La Fédération départementale des chasseurs de la Haute-Vienne a tenu, le 14 décembre, une assemblée générale extraordinaire qui ne comportait qu’un seul dossier à l’ordre du jour : « Évoquer l’avenir de notre siège social et uniquement cela, a rappelé en préambule le président, Christian Groleau. C’est un sujet extrêmement important et c’est parce qu’il sort de l’ordinaire que nous avons voulu lui dédier une assemblée générale spécifique afin de prendre le temps de bien vous le présenter, de tout se dire, pour tout partager. »

 Assemblée générale extraordinaire de la Fédération départemen- tale des chasseurs de la Haute-Vienne, avec un seul dossier à l’ordre du jour : le déménagement du siège social fédéral. (Ph. Stéphane Monnet)

Films avec représentation en 3D du site retenu, interventions du trésorier, du président et des partenaires institutionnels, échanges avec la salle ; au terme d’une assemblée rondement menée, les chasseurs ont largement approuvé lors d’un vote à bulletin secret (98,7 % des voix) le projet proposé par le conseil d’administration : vendre les locaux du Safran et réhabiliter en « Maison de la nature » une grange qui domine le lac d’Uzurat.

Soutien de la mairie

« Lorsqu’on a décidé de vous soutenir, a rappelé Guillaume Guérin, premier adjoint à la mairie de Limoges, on savait pertinemment que si on affichait Fédération de chasse de la Haute-Vienne, ça serait une catastrophe, donc on a décidé de baptiser ça Maison de la nature ».

La grange d’Uzurat appartient à la mairie de Limoges. Elle serait louée à la FDC 87. Cette « longère limousine » de près de 700 m2 sur deux niveaux n’est pas utilisable en l’état et demande plus d’un million d’euros de travaux. Avec le mobilier, les parkings et les études, le projet total avoisine les 1,7 M€.

« C’est le coût maximal estimé du projet », a commenté Patrick Treillard, trésorier de la FDC 87, qui n’a pas caché que le choix des entreprises et le suivi du chantier seraient une préoccupation majeure : « L’expérience Safran nous oblige à être très exigeants et nous le serons. »

22 % de subventions

Il a ensuite détaillé le financement de l’opération. Il y aura un emprunt de 1,2 M€ sur 20 ans « à un taux compétitif » et des subventions publiques (22 % du coût total) : 170 700 euros du Conseil régional, 90 000 du Conseil départemental et 115 000 de la Ville de Limoges, la FDC 87 apportant sur fonds propres 131 300 euros.

Le projet de Maison de la nature tel qu’il a été présenté lors de l’assemblée générale extraordinaire du 14 décembre. La grange domine le lac d’Uzurat en zone nord de Limoges.

Le trésorier a encore précisé que « vivre au Safran coûte actuellement chaque année 127 500 euros aux adhérents. Demain à Uzurat, nous paierons 26 000 euros de moins ». À l’une des questions posées par la salle, Christian Groleau a répondu que la vente des locaux du Safran était bien avancée : « Nous sommes pratiquement assurés d’avoir la somme attendue. »

Le président avait insisté sur la nécessité de rendre la Fédération plus visible : « Ce sera un lieu où la chasse aura un rôle éducatif fondamental et où elle pourra ainsi montrer un visage dynamique, rassurant et tourné vers la sociétéNous serons le trait d’union entre deux mondes qui s’éloignent : ceux qui vivent le monde rural et ceux qui le rêvent, déconnectés des réalités de la nature mais qui voudraient nous dicter leurs règles. »

STÉPHANE MONNET

 

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -