Des robes et des chaises vides

Publié le 23/01/2020

Ruralite >

Les avocats du barreau de limoges, en grève, opposés à la réforme des retraites, ont même boycotté l’audience solennelle de rentrée du tribunal.

« Moi je veux mourir sur scène, devant les projecteurs... » La voix de Dalida pour accueillir les personnalités venues assister, lundi 20 janvier, à l’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Limoges, voilà qui sortait de l’ordinaire.

Manifestation joyeuse des avocats devant l’entrée de la cité judiciaire à Limoges quelques minutes avant le début de l’audience solennelle de rentrée du tribunal. (Ph. S. M.)

En grève depuis deux semaines, opposés au projet de réforme des retraites, les avocats n’ont pas fait que reprendre le refrain en chœur, ils ont également boycotté « le rituel bien ancré », selon les mots du président du tribunal, Benoît Giraud, de l’audience solennelle de rentrée. « Nous restons dehors, a indiqué Me Frédéric Olivé, bâtonnier du barreau de Limoges. Nos robes sont installées de façon symbolique dans la salle d’audience pour montrer que nous souhaitons toujours être là, mais que pour l’instant nous n’y sommes pas. Lorsque les avocats auront disparu, il n’y aura plus de justice. C’est un mouvement historique. Il n’y a jamais eu, de mémoire, d’avocats de boycott véritable d’une audience solennelle de rentrée et c’est pourtant ce qui se fait sur toute la France aujourd’hui. » Le bâtonnier a encore estimé, outre la réforme qui menacerait directement la pérénnité de « 25 à 45 % des avocats de Limoges », que « depuis un an et demi nous sommes méprisés par les pouvoirs publics. On impose des réformes à pas forcés, qui ne profitent à personne ».

Lire la suite

Haute-Vienne : 96% des logements éligibles à la fibre en 2024

Publié le 06/01/2020

Ruralite > Numérique >

Si vous êtes éligible à la fibre, les démarches pour être raccordé sont faciles. si vous ne l’êtes pas, savoir quand vous le serez est plus compliqué, selon que vous êtes en zone amii, rip ou amel.

Téléchargez notre dossier pour le département de la Haute-Vienne.

Lire la suite

Agenda : Limoges, le marché de Noël d’artisans et producteurs

Publié le 13/12/2019

Ruralite > Collectivités >

#Agenda jusqu'au 24 décembre de 9 h 30 à 19 h (fermeture à 18 h le lundi 24 décembre), retrouvez le marché d’artisans et producteurs au jardin d’Orsay à Limoges : 80 artisans et 30 producteurs pendant 13 jours.

Lire la suite

« C’est un Boris Johnson ! »

Publié le 17/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Plénière. Le Conseil départemental a voté une décision modificative de son budget (comprenant 3 millions de nouvelles dépenses). Les élus se sont à nouveau divisés sur l’abandon du projet de contournement est de Limoges.

À l’occasion du vote d’une décision modificative du budget, les élus du Conseil départemental, réunis en séance plénière, mardi 15 octobre, ont abordé certains sujets plus sous l’angle politique que financier.

Une motion d’urgence était tout d’abord examinée, dénonçant « la fin de l’attribution d’une couleur politique pour les candidats dans les communes de moins de 9 000 habitants ». Présentée par le groupe socialiste et apparentés, elle était reçue avec force cris par Yvonne Jardel (LR/UDI/Modem) qui jugeait la motion « parfaitement ridicule » avant de se ranger à l’avis de son collègue du même groupe, Rémy Virouleau : « C’est ma position personnelle, mais je trouve impensable que l’on puisse obliger un élu qui souhaite exprimer sa couleur politique à ne pas le faire. Je suis d’accord avec cette motion. »

Pour Sylvie Tuyeras (ADS/PC), cette « lubie » du gouvernement s’explique simplement : « Faute de trouver des candidats en nombre satisfaisant, la République en Marche supprime les étiquettes politiques pour dissimuler son incapacité à se faire correctement représenter lors de la prochaine échéance électorale. » D’après les chiffres qu’elle a donnés, en 2014, sur les 8 770 communes qui comptent entre 1 000 et 9 000 habitants, 8 300 comptaient un candidat avec étiquette, soit 95 %. La motion a été adoptée. Seul Pierre Lefort (non-inscrit) a voté contre.

Le lac de Saint-Pardoux a comptabilisé 380 000 visiteurs du 1er juin au 31 août 2019, a annoncé Jean-Claude Leblois. Sur les deux mois d’été, la piscine a accueilli 29 264 nageurs. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Toques et Porcelaine 2019

Publié le 24/09/2019

Ruralite >

La Ville de Limoges a organisé, les 20, 21 et 22 septembre 2019, la 8e édition de sa biennale Toques & Porcelaine. Limoges a investi cette année son centre-ville avec un parcours gourmand, un potager inspiré d’Alice au pays des merveilles et de multiples animations originales : marché de producteurs, démonstrations de chefs gratuites, ateliers culinaires, dégustation de vins ou spiritueux, dîner de gala exceptionnel, conférences, scène musicale...

Lire la suite

Remise des plateaux en porcelaine aux crèches municipales

Publié le 03/09/2019

Ruralite > Santé >

La Ville de Limoges, Ville santé citoyenne et signataire de la charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » et Ville créative de l'Unesco, est engagée depuis trois ans dans une démarche de réduction des perturbateurs endocriniens (PE) auprès des enfants visant à remplacer les assiettes incassables en mélanine par des plateaux en porcelaine, matériau inerte, non porteur de perturbateurs endocriniens. La remise officielle de ces plateaux en porcelaine a eu lieu jeudi 29 août à la crèche du Sablard.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

15°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -