Environnement : Faire la chasse au plastique

Publié le 02/03/2020

Ruralite > Collectivités >

Lors d'une visite de chantier du centre de tri de Limoges Métropole ont été présentées les nouvelles trieuses, capables de différencier les plastiques.

Mathieu Jarry, directeur de la propreté de Limoges Métropole, devant l'une des nouvelles machines capables de reconnaître les différents plastiques. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Limoges métropole : En retard sur le tri du verre

Publié le 24/01/2020

Ruralite > Collectivités >

Inciter ceux qui ne trient pas leur verre à le faire, tel est l’objectif du système Cliiink (un dépôt me rapporte) déployé sur limoges métropole.

Smartphone en main, Vincent Léonie, conseiller communautaire, teste le système de récupération de verre Cliiink, qui permet d’engranger des points pour chaque objet déposé. (Ph. S. M.)

Pour s’attaquer au retard pris par la communauté urbaine (mais cela s’applique aussi au département) sur le tri du verre, Limoges Métropole a mis en place des bornes de collecte verre qui permettent de « gratifier le geste de tri », selon les mots de Laure Poddevin, directrice régionale Citeo (fusion d’Éco-Emballages et Écofolio) pour la région Sud-Ouest.

Lire la suite

Haute-Vienne : 96% des logements éligibles à la fibre en 2024

Publié le 06/01/2020

Ruralite > Numérique >

Si vous êtes éligible à la fibre, les démarches pour être raccordé sont faciles. si vous ne l’êtes pas, savoir quand vous le serez est plus compliqué, selon que vous êtes en zone amii, rip ou amel.

Téléchargez notre dossier pour le département de la Haute-Vienne.

Lire la suite

Tourisme : une SPL sans Limoges Métropole

Publié le 03/01/2020

Ruralite >

Les élus départementaux ont voté la poursuite de la création d’une SPL de développement touristique. Pierre Lefort a refusé de prendre part au vote.

En séance plénière, mardi 17 décembre, les élus départementaux ont voté la poursuite de la création d’une Société publique locale (SPL) de développement touristique, avec un refus de prendre part au vote, celui de Pierre Lefort, conseiller départemental pour Limoges 4.

	 Séance plénière départementale du mardi 17 décembre.  (Ph. S. D.)

Lire la suite

« C’est un Boris Johnson ! »

Publié le 17/10/2019

Ruralite > Collectivités >

Plénière. Le Conseil départemental a voté une décision modificative de son budget (comprenant 3 millions de nouvelles dépenses). Les élus se sont à nouveau divisés sur l’abandon du projet de contournement est de Limoges.

À l’occasion du vote d’une décision modificative du budget, les élus du Conseil départemental, réunis en séance plénière, mardi 15 octobre, ont abordé certains sujets plus sous l’angle politique que financier.

Une motion d’urgence était tout d’abord examinée, dénonçant « la fin de l’attribution d’une couleur politique pour les candidats dans les communes de moins de 9 000 habitants ». Présentée par le groupe socialiste et apparentés, elle était reçue avec force cris par Yvonne Jardel (LR/UDI/Modem) qui jugeait la motion « parfaitement ridicule » avant de se ranger à l’avis de son collègue du même groupe, Rémy Virouleau : « C’est ma position personnelle, mais je trouve impensable que l’on puisse obliger un élu qui souhaite exprimer sa couleur politique à ne pas le faire. Je suis d’accord avec cette motion. »

Pour Sylvie Tuyeras (ADS/PC), cette « lubie » du gouvernement s’explique simplement : « Faute de trouver des candidats en nombre satisfaisant, la République en Marche supprime les étiquettes politiques pour dissimuler son incapacité à se faire correctement représenter lors de la prochaine échéance électorale. » D’après les chiffres qu’elle a donnés, en 2014, sur les 8 770 communes qui comptent entre 1 000 et 9 000 habitants, 8 300 comptaient un candidat avec étiquette, soit 95 %. La motion a été adoptée. Seul Pierre Lefort (non-inscrit) a voté contre.

Le lac de Saint-Pardoux a comptabilisé 380 000 visiteurs du 1er juin au 31 août 2019, a annoncé Jean-Claude Leblois. Sur les deux mois d’été, la piscine a accueilli 29 264 nageurs. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Trop de surfaces de toits sont inexploitées

Publié le 19/07/2019

Ruralite >

Énergie. Profitant de la construction d’un nouveau bâtiment, la SCI Br2 a installé sur Ester une centrale photovoltaïque de 36 kWc en s’appuyant sur le savoir-faire d’une jeune entreprise de Corrèze : Girerd-ENR.

Actionnaires de la SCI Br2, Frédéric Bordes et Gregory Charriéras exploitent des bâtiments industriels sur le parc technologique d’Ester. Récemment, ils ont eu à construire une extension pour l’un de leurs locataires. « On a tout de suite eu l’idée d’y intégrer une solution de production d’énergie solaire », s’est félicité Frédéric Bordes.

Sur le parc technologique d’Ester, à Limoges, un parc photovoltaïque de 250 m2 a été installé sur un bâtiment nouvellement construit. (Ph. Stéphane Monnet)

Sur le toit de ce nouveau bâtiment ont été installés 250 m2 de panneaux photovoltaïques. La puissance posée est de 36 kWc pour une production annuelle moyenne estimée de 40 000 kWh. Pour cette réalisation, le SCI BR2 s’est appuyée sur une start-up de Brive, Girerd-ENR. « L’électricité étant naturellement consommée au plus proche, a détaillé Tristan Girerd, fondateur de la société, si les panneaux sont en production, l’électricité consommée dans le bâtiment vient du toit. Sinon, on complète avec le réseau. Si l’électricité produite sur le toit dépasse la consommation du bâtiment, l’électricité supplémentaire est consommée par un voisin. » Comptablement, 100 % de l’électricité de cette centrale photovoltaïque est revendue à EDF.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
variable, orageux

15°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -