« Ma détermination est toujours intacte »

Publié le 18/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole. Le président de la toute nouvelle communauté urbaine, Gérard Vandenbroucke, a évoqué lors de la traditionnelle soirée de vœux, jeudi 10 janvier, son état de santé et les chantiers majeurs à venir.

Comme il l’a indiqué lui-même lors de la traditionnelle cérémonie des vœux de Limoges Métropole, Gérard Vandenbroucke, président de la désormais communauté urbaine, n’a pas porté ses problèmes de santé en étendard. Mais puisqu’il fallait souhaiter une bonne année et une bonne santé à chacun, il n’a pas éludé le sujet, estimant : « ma présence parmi vous pour ces vœux n’allait pas de soi. (...) Que 2019 vous épargne la maladie, si invalidante parfois, et éloigne tous ces ennuis du quotidien qui trop souvent repeignent en grisaille les couleurs de la vie. »

Gérard Vandenbroucke, président de la « jeune communauté urbaine » de Limoges Métropole, lors de la cérémonie des voeux, le 10 janvier au Zénith. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

130 dossiers examinés, 30 retenus

Publié le 10/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Développement. Limoges Métropole et Élan Limousin Avenir Nature signent avec la Région l’un des premiers contrats de solidarité et d’attractivité avec pour ambition de conforter Limoges comme pôle d’équilibre du territoire.

La contractualisation entre la Région et les territoires existe depuis longtemps. En 2005, en Limousin, on parlait de territoires de projets. Aujourd’hui, après la fusion, il a été décidé de revoir entièrement la politique contractuelle territoriale. Gérard Vandenbroucke, premier vice-président de Nouvelle-Aquitaine, avait la charge de ce dossier qui vient d’aboutir avec la signature des premiers « contrats de solidarité et d’attractivité. »

(De g. à dr.) Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole, et Bernard Dupin, président de la Communauté de communes Élan Limousin Avenir Nature ont officiellement signé le 9 janvier un contrat de solidarité et d’attractivité. (Ph. Stéphane Monnet)

Téléchargez la liste des projets retenus.

Lire la suite

Les élections étaient presque parfaites

Publié le 04/01/2019

Ruralite > Collectivités >

Collectivités. Le 1er janvier, Limoges Métropole est devenue une communauté urbaine. Deux vice-présidents et un secrétaire supplémentaires ont été élus le 21 décembre, lors de l’ultime conseil de la communauté d’agglomération.

Larrêté DCE/BCLI n°2018 signé du préfet de la Haute-Vienne est paru le 20 décembre. Son article premier est ainsi rédigé : « La communauté d’agglomération Limoges Métropole est transformée au 1er janvier 2019 en communauté urbaine. Elle prend la dénomination de “ Communauté urbaine Limoges Métropole “. Elle est régie par les statuts annexés au présent arrêté. »

Les élus de la communauté d’agglomération de Limoges Métropole, présents lors du dernier conseil, posent pour une photo souvenir.  Lors du prochain conseil, Limoges Métropole sera devenue l’une des douze communautés urbaines de France. Le maire de Limoges était présent au conseil mais s’est éclipsé avant la photo. (Ph. Stéphane Monnet)

Le 21 décembre, les élus de Limoges Métropole ont donc tenu leur dernier conseil communautaire en tant que communauté d’agglomération. Symboliquement, ils avaient choisi de se réunir à Limoges dans l’enceinte du Zénith, équipement intercommunautaire.

L’ordre du jour comportait plusieurs délibérations directement en lien avec le passage en communauté urbaine, dont l’élection de deux vice-présidents et d’un secrétaire supplémentaires. Les élections se sont tenues à bulletin secret, même si les postes avaient été attribués par avance. Dans son discours introductif, le président Gérard Vandenbroucke, non sans avoir rappelé qu’il regrettait « qu’on ait perdu deux ans » mais que « regarder dans le rétro n’a pas une grande importance, ce qui compte, c’est ce qu’on va faire demain », avait posé les règles des trois élections prévues  : « pour les nouvelles compétences transférées, elles seront exercées par celles et ceux qui les exercent au sein des collectivités d’origine. Dans un premier temps, ils continueront à les exercer. »

Lire la suite

Offeshorespirit remporte Jeunes en scène

Publié le 28/11/2018

Ruralite >

Musique. Six jeunes groupes de Nouvelle-Aquitaine sont montés, samedi 24 novembre, sur la scène du Zénith de Limoges Métropole pour la troisième édition de Jeunes en scène, remportée par le duo Offeshorespirit.

Offeshorespirit (Hendaye) remporte la troisième édition de Jeunes en scène, au Zénith de Limoges.

Dirty Rodeo sur la scène du Zénith de Limoges

Lire la suite

Le CDG apprécie ses nouveaux locaux

Publié le 27/11/2018

Ruralite > Collectivités >

Inauguration. Le Centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Haute-Vienne a inauguré le 16 novembre ses nouveaux locaux au premier étage d’un immeuble de Chéops à Limoges.

En inaugurant les nouveaux locaux du Centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Haute-Vienne (CDG), les élus et la représentante de l’État ont mis symboliquement fin le 16 novembre au CDG d’en haut et au CDG d’en bas. « Les nouveaux locaux vont améliorer les conditions de travail d’une manière remarquable, s’est félicité Jean-Louis Nouhaud, président du CDG. Les agents sont désormais sur le même palier. »

Devant les nouveaux locaux du Centre départemental de gestion (CDG), à Cheops (Limoges), on reconnaît (de g. à dr) Marie-Ange Magne et Sophie Beaudouin-Hubière, députées de la Haute-Vienne, Jean-Louis Nouhaud, président du CDG, Michel Hiriart, président de la Fédération nationale des centres de gestion (FNCDG), Pascale Silberman, sous-préfète de Bellac et de Rochechouart, Jean-Claude Leblois, président du conseil départemental de la Haute-Vienne, Marie-Françoise Pérol-Dumont, sénatrice de la Haute-Vienne, Gérard Vandenbroucke, président de Limoges Métropole. (Ph. Stéphane Monnet)

Lire la suite

Sur Limoges, la fibre est presque partout

Publié le 05/11/2018

Ruralite > Numérique >

Fibre. Orange continue de déployer la fibre optique sur Limoges Métropole (hors Couzeix et Chaptelat) et d’annoncer que tous les foyers seront raccordables en 2022. Pour l’heure, l’essentiel des prises se situe à Limoges.

Pour Orange, le calcul était vite fait : sur les 107 000 logements de la communauté d’agglomération Limoges Métropole (hors Couzeix et Chaptelat) qu’ils se sont engagés en 2011 à raccorder à la fibre optique, plus de 82 000 sont situés sur Limoges. « Sur la ville de Limoges, une grosse part du déploiement est désormais terminée, s’est félicité Franck Aupetit, délégué régional Orange, joint par téléphone le 30 octobre. Ce que nous appelons le réseau dans la rue sera quasi fini à la fin de l’année. »

Le réseau dans la rue correspond aux équipements nécessaires à l’arrivée de la fibre dans les différents quartiers, comme les armoires (techniquement appelées point de mutualisation), les points de branchement optiques (qui permettent à un fournisseur d’accès de se brancher sur le réseau de fibre pour amener la fibre jusque dans un domicile) et les nœuds de raccordement optique (NRO), généralement hébergés dans les centraux téléphoniques.

Sur le site reseau.orange.fr, il est possible de voir si son habitation est dans un quartier où la fibre a été tirée dans la rue, si son habitation est raccordable (il faut alors contacter un fournisseur d’accès pour voir s’il propose des offres Ftth). Il est également possible, si le foyer n’est pas raccordable, d’indiquer que l’on est intéressé par la fibre.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

10°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -