Des abeilles pour mesurer la qualité de l’environnement

Publié le 01/07/2016

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole propose aux communes qui la composent d’installer des ruches sur leurs terrains. L’objectif est de mesurer la qualité de l’environnement en analysant la qualité du miel récolté et de proposer une animation pédagogique aux écoles communales.

Lire la suite

Limoges Métropole : Réduction de la fracture numérique en vue

Publié le 17/06/2016

Ruralite > Numérique >

Limoges Métropole va lancer des opérations de montée en débit (Med) sur Aureil, Boisseuil, Bonnac-la-Côte, Eyjeaux, Peyrilhac, Saint-Gence et Veyrac. Les débits devraient s’améliorer avant la fin 2017, alors qu’Orange, qui avait préempté la zone, prévoyait des changements à l’horizon 2022.

Téléchargez la délibération du syndicat mixte Dorsal

Lire la suite

Implantation de ruchers sur les communes de Limoges Métropole

Publié le 12/06/2016

Ruralite > Collectivités >

Limoges Métropole a lancé un programme d'installation de ruchers sur les communes de son territoire. Deux ruches ont ainsi été installées à Verneuil-sur-Vienne au niveau des Jardins Familiaux de la Route des Levades. D’autres communes ont également répondu favorablement à ces implantations : Veyrac, Saint-Gence, Le Vigen, Peyrilhac, Couzeix. es sites d’implantation ont été validés et les ruches seront mises en place dans le courant de l'année. Les premières récoltes auront lieu à l’automne. En 2017, il sera implanté deux ruches sur le territoire de Rilhac-Rancon.

Installation du 1er rucher à Verneuil-sur-Vienne. Crédit photo : Limoges Métropole.

Lire la suite

LGV : le secrétaire d'État botte une nouvelle fois en touche

Publié le 04/05/2016

Ruralite > Transports >

Le secrétaire d'État chargé des transports, Alain Vidalies, a rencontré mardi 3 mai des élus favorables au projet de LGV Limoges-Poitiers. Cette rencontre fait suite à l'annulation par le Conseil d'État du décret d'utilité publique.  Alors que les collectivités locales du Limousin (voir tableau de répartition) avaient voté 42 millions d'euros de crédits pour les études d'avant projet détaillé (ADP), le projet se trouve une nouvelle fois dans l'impasse.

En million d'euros

À l'issue de cette rencontre, le Secrétariat d'État aux Transports s'est bien gardé de prendre position et a publié le communiqué suivant :

Voir aussi : 

Les défenseurs du barreau LGV Poitiers-Limoges

L'ADE 86-87 défend les intérêts des agriculteurs impactés 

LGV Limoges-Poitiers : ce qu'a écrit la Cour des comptes

 

Lire la suite

Pourquoi vous n’aurez pas la fibre à Noël

Publié le 23/12/2015

Ruralite > Numérique >

La Région Limousin (avant de disparaître) a voté des financements pour les opérations de montée en débit. Dorsal, l’aménageur numérique des zones rurales du Limousin, veut y voir une étape avant le déploiement de la fibre optique jusqu’à l’habitant, seule technologie capable d’apporter une égalité de traitement entre internaute des villes et internaute des champs.

La présentation du plan France Très Haut Débit (THD) n’a pourtant pas changé : « Du point de vue technique, les réseaux de fibres optiques jusqu’à l’abonné (FttH) constitue le meilleur support pour le développement d’usages numériques innovants. Le Plan France très haut débit place donc la fibre optique au cœur des déploiements. » Mais face à la demande pressante des populations mal ou non desservies, les élus penchent de plus en plus pour des solutions de montée en débit et le rêve d’une France fibrée assurant des performances égales pour tous s’éloigne à nouveau. « Quand je rencontre les maires, confie Gérard Vandenbroucke, président du Conseil régional du Limousin, ils me disent qu’ils ne peuvent pas attendre 2025 ou 2030 pour l’arrivée de la fibre. Aujourd’hui, nous devons apporter au moins le haut débit à tous les habitants. La demande est trop forte, les frustrations importantes. Il n’est pas possible d’attendre la fibre. Et nous n’avons pas les moyens, ni logistiques ni financiers, de déployer rapidement la fibre partout. » Le Département a emboîté le pas de la Région et vient de voter une nouvelle enveloppe de 6 M€ pour la montée en débit.

Gérard Vandenbroucke (à droite), président du Conseil régional du Limousin et président de Limoges Métropole, avec Philippe Lacroix, maire d’Oradour-sur-Glane, lors d’une opération de montée en débit conduite par Dorsal et Axione Limousin. Cette opération a été financée à 70 % par la Région. Depuis, le Conseil régional a voté une nouvelle délibération pour que les collectivités qui s’engagent dans la montée en débit n’aient à financer que 25 % au maximum du coût total de l’opération.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

17°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -