L’Université de Limoges portée par l’Europe

L’Université de Limoges portée par l’Europe

Publié le 05/06/2019

Ruralite > Collectivités >

Recherche. Grâce à des fonds européens que l’Université de Limoges a décroché, des programmes de recherche scientifique et des cursus d’excellence notamment dans le domaine de la tumeur cérébrale ont été financés.

À l’heure où l’international , et plus particulièrement l’Europe, constitue une dimension centrale et structurante de la stratégie de l’Université de Limoges, celle-ci assure actuellement la gestion de 20 projets dans le cadre du programme Horizon 2020 (H2020). Ce sont 7 millions d’euros de fonds européens que l’Université de Limoges a décroché ces cinq dernières années pour des programmes de recherche scientifique ou des cursus d’excellence, aussi bien dans les domaines de la santé que de la littérature policière (Detect), des matériaux céramiques (Amitie), de l’électronique ou encore de la banque (Optbank).

20 projets sont menés dans le cadre du programme Horizon 2020, par l’Université de Limoges. (Ph. Université de Limoges)

Parmi ces projets, deux d’entre eux ont été présentés aux Limougeauds dans le cadre d’une conférence animée par les chercheurs eux-mêmes, mardi 21 mai à la Bfm de Limoges.

Sumcastec, un projet sur les tumeurs du cerveau

Éradiquer, ou tout du moins affaiblir les cellules souches cancérigènes agressives responsables des tumeurs cérébrales, tel est l’objectif de ce groupe de chercheurs piloté par les laboratoires de sciences Xlim et de médecine Captur.

« Nous souhaitons agir en amont des traitements traditionnels - chimiothérapie et radiothérapie - sur ces cellules responsables généralement des récidives puisque résistantes aux traitements. Le principe est de les exposer à des ondes électromagnétiques spécifiques les soumettant à des perturbations fortes destinées à les sortir de leur état agressif. Le but d’agir en amont est d’augmenter l’efficacité de ce principe physique mais aussi de pouvoir baisser les doses des traitements, expliquent Fabrice Lalloué, biologiste au sein du laboratoire Captur, et Arnaud Pothier, physicien chez Xlim. Le projet a démarré juste entre nous à Limoges il y a une quinzaine d’années puis nous avons réussi à convaincre l’Union européenne. »

Aujourd’hui, ces deux chercheurs limougeauds travaillent en partenariat avec des chercheurs italiens, britanniques et allemands.

Le montant global de la subvention européenne obtenue est de 4 millions d’euros, dont 995 000 e pour la seule Université de Limoges.

Polythéa, l’utilisation de la lumière en santé

Polythéa est un projet de formation de doctorants à la photothérapie, en cotutelle. Ce dispositif, piloté là encore depuis Limoges par le laboratoire de biologie-chimie-santé Peirene, s’inscrit dans un consortium de prestigieuses universités telles que Trinity College of Dublin en Irlande, Politechnika Wroclawska en Pologne...

« Il s’agit de développer des systèmes innovants permettant, sous l’action de la lumière, de produire des espèces toxiques capables de détruire, par exemple, des cellules tumorales ou des bactéries, sans toucher aux cellules saines », telle est l’explication de la photothérapie, sujet de thèse des dix doctorants participant à Polythéa.

« L’objectif est de former des jeunes doctorants à cette discipline pluridisciplinaire qu’est la photothérapie. Au-delà de leur expertise de base, ils seront formés à être polyvalents via notamment beaucoup de stages en entreprises », explique Stéphanie Lhez, la coordinatrice scientifique du projet. Le montant global de la subvention européenne obtenue est de 2,5 millions d’euros, dont 526 000 € pour l’Université de Limoges.

Sandra Driollet

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
faible pluie

15°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -