Municipales 2020 : les 15 et 22 mars

Municipales 2020 : les 15 et 22 mars

Publié le 11/03/2020

Ruralite >

Quatre communes n'ont pas assez de candidats pour le premier tour mais pourront éventuellement en présenter au second. Soixante-six maires ne se représentent pas.

La campagne électorale pour les municipales a officiellement commencé lundi 2 mars. Les listes officielles des candidats avaient été arrêtées le 27 février. Cinq mille deux cent cinquante-cinq citoyens ont fait acte de candidature dans notre département. Quatre communes (voir carte ci-contre) ne présentent pas suffisamment de candidats, 106 au niveau national (dont 4 de plus de 1 000 habitants). En Haute-Vienne, Montemart (112 habitants) et Rempnat (149 habitants) n'ont enregistré aucune candidature pour 11 sièges à pourvoir. À Domps (118 habitants), Aurore Cyrille est la seule candidate. À la Croix-sur-Gartempe (188 habitants), il y a 6 candidats pour, là aussi, 11 sièges. Dans ces quatre communes qui comportent un nombre de candidats inférieur au nombre de sièges à pourvoir, il sera possible pour " des candidats non présents au premier tour de se présenter au second ", a indiqué Benoît d'Ardaillon, directeur de la Citoyenneté à la préfecture de la Haute-Vienne, qui espère que les résultats du premier tour susciteront les vocations qui manquent.

Un assouplissement

Votée le 27 décembre 2019, la loi " Engagement et Proximité " prévoit également un assouplissement pour les communes de moins de 1 000 habitants : jusqu'ici, il fallait un Conseil municipal au complet pour pouvoir élire un maire et des adjoints. Dorénavant, " dans les communes de moins de 100 habitants, le conseil municipal sera réputé complet s'il compte au moins 5 élus sur 7, dans les communes de 100 à 499 habitants, 9 élus sur 11, et pourra procéder à la désignation du maire et de ses adjoints. L'organisation d'élections complémentaires ne sera donc plus un préalable dans ce cas. "

À Saint-Hilaire-les-Places

Phénomène inverse, à Saint-Hilaire-les-Places (870 habitants et 684 inscrits sur les listes électorales), il y a 45 candidats. La maire sortante, Sylvie Vallade, repart mais se trouve confrontée à deux autres groupes de candidats (dans les communes de moins de mille habitants, on ne parle pas de listes, les suffrages étant décomptés individuellement). Gérald Batissou et Guilène Barthe sont donc en lice pour lui ravir cette mairie très disputée.

Le premier tour sera beaucoup plus tranquille pour les communes de moins de mille habitants où le nombre de candidats est égal au nombre de sièges à pouvoir (voir carte ci-contre). La possibilité de rayer des noms laisse tout juste planer un léger suspens sur les élus dès le premier tour qui doivent emporter la majorité absolue des suffrages exprimés et recueillir au moins un quart des voix des électeurs inscrits sur les listes électorales. Si tous les sièges ne sont pas pourvus, un deuxième tour doit être organisé.

En revanche, dans les communes de plus de mille habitants où une seule liste est présente (voir carte ci-contre), il n'y aura pas de second tour. La liste recueillera automatiquement 100 % des suffrages exprimés, les votes blancs et nuls étant comptés à part. Vingt-trois communes sont dans cette configuration et, dans la majorité des cas (Aureil, Bussière-Galant, Châlus, Chaptelat, Châteauponsac, Cognac-la-Forêt, Compreignac, Coussac-Bonneval, Eymoutiers, Flavignac, Isle, Nieul, Oradour-sur-Glane, Razès, Saint-Germain-les-Belles, Saint-Maurice-les-Brousses, Saint-Yrieix-la-Perche, Verneuil-sur-Vienne et Vicq-sur-Breuilh) il s'agit d'un maire sortant, hormis à Saint-Gence, Rochechouart, Jourgnac et Chaillac-sur-Vienne.

Vingt-trois maires d'une commune de plus mille habitants ont annoncé qu'ils ne se représentaient pas et 45 dans les communes sous le seuil des 1 000 habitants. Soixante-huit communes de la Haute-Vienne, au moins, sortiront donc de ces municipales avec un nouveau maire.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
en partie ensoleillé

16°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -