Remise aux normes pour l’Aurence et le lac d’Uzurat

Remise aux normes pour l’Aurence et le lac d’Uzurat

Publié le 10/12/2015

Ruralite > Collectivités >

En 1979, le cours de l’Aurence était barré pour créer une retenue d’eau dans la zone industrielle nord de Limoges. Depuis, le lac d’Uzurat a connu peu d’évolution. La jussie et la garousse (gesse commune) ont envahi les berges et menacent les poissons. Paul Duchez, président de la Fédération de pêche de la Haute-Vienne, avait déploré à de nombreuses reprises l’état général du lac.

« Nous avons pris le problème à bras le corps », s’est félicité Émile-Roger Lombertie, maire de Limoges, venu donner fin novembre les premiers coups de pompe annonçant la vidange partielle puis totale du lac. « Nous ne pouvions pas laisser un lac dans un tel état de non-entretien. »

Les travaux entrepris vont s’attaquer non seulement aux végétaux invasifs mais aussi à la restauration de la continuité de l’Aurence. « Il s’agit bien d’une remise aux normes actuelles de protection de la nature, de l’environnement, de restituer au plus près le cours naturel de l’Aurence. C’est un aménagement du lac, mais en même temps de toute la vallée de l’Aurence » a détaillé Émile-Roger Lombertie.

Dans un premier temps, le niveau de l’eau va être abaissé de 2 m (le lac a une superficie de 8,5 ha pour une profondeur maximale de 5 m). « Il ne faudra pas s’attendre à ce que ça baisse d’un seul coup, a expliqué Manuel Rodrigues, chef de projet à la direction de l’eau de la Ville. Ça va être long car dès qu’il pleut, le lac se remplit très vite. En marche normale, avec un débit normal, on pourrait atteindre les moins deux mètres dans les 15 jours, mais là il faudra peut-être un mois. »

L’idée est de mettre hors d’eau un maximum de plantes et de les exposer au gel afin d’en éradiquer un maximum. Les travaux de dérivation de l’Aurence seront ensuite conduits et le lac alors totalement vidangé pour un curage complet.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -