Saint-Sulpice-les-Feuilles

Publié le 17/01/2020

Ruralite >

Jeudi 9 janvier, Alain Jouanny, maire de Saint-Sulpice-les-Feuilles, accueillait Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne afin de lui présenter sa commune et les chantiers accomplis ou à venir.

Lire la suite

Tourisme : une SPL sans Limoges Métropole

Publié le 03/01/2020

Ruralite >

Les élus départementaux ont voté la poursuite de la création d’une SPL de développement touristique. Pierre Lefort a refusé de prendre part au vote.

En séance plénière, mardi 17 décembre, les élus départementaux ont voté la poursuite de la création d’une Société publique locale (SPL) de développement touristique, avec un refus de prendre part au vote, celui de Pierre Lefort, conseiller départemental pour Limoges 4.

	 Séance plénière départementale du mardi 17 décembre.  (Ph. S. D.)

Lire la suite

Vélos cognitifs

Publié le 20/12/2019

Ruralite >

Trois lieux de vie pour personnes âgées de la Mutualité Française Limousine ont été équipés de vélos cognitifs afin de lutter contre la perte d’autonomie.

Lire la suite

Repas sans viande obligatoire

Publié le 19/12/2019

Ruralite >

Alimentation. Le ministère confirme que l’expérimentation d’un repas végétarien par semaine dans les cantines est obligatoire depuis le 1er novembre.

[Mise à jour]

Suite à notre article du 13 décembre sur l’expérimentation d’un repas sans viande obligatoire, une fois par semaine, dans les cantines scolaires, la député de la Haute-Vienne, Sophie Beaudouin-Hubière avait réagi sur Twitter et réaffirmé que cette « expérimentation se passe sur la base du volontariat et une mesure ne s’applique que quand les décrets d’application sont promulgués, ce qui en l’espèce n’est pas le cas ».

Sollicité, le service de presse du ministère de l’Agriculture nous a répondu cette fois par écrit le 16 décembre : « Je vous confirme que l’expérimentation d’un menu végétarien hebdomadaire en restauration collective scolaire revêt bien un caractère obligatoire pour l’ensemble des restaurants collectifs de ce secteur, de la maternelle au lycée. Le caractère expérimental est lié à la limitation de l’application de cette mesure au seul secteur de la restauration scolaire, et non à toute la restauration collective, et à sa limitation dans le temps. La loi ne prévoyant pas de décret d’application pour cette disposition, elle s’applique donc à l’ensemble des restaurants collectifs scolaires. Enfin, la loi ne prévoit pas de sanction en cas de non-application de cette disposition. »

[/mise à jour]


La loi EGAlim prévoit bien un repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires à compter du 1er novembre 2019. (Ph. S. M.)

Lors de la remise des prix du festival de l’élevage de Panazol, vendredi 6 décembre, en présence de nombreux éleveurs, la députée Sophie Beaudouin-Hubière (LREM) a évoqué l’expérimentation inscrite dans la loi EGAlim d’un repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires. « Une expérimentation n’est pas une obligation, a-t-elle avancé, donc les élus ne sont pas obligés de rentrer dans le dispositif. Ils peuvent refuser de supprimer la viande dans les cantines. Ils peuvent par contre proposer des menus de substitution. »
Des propos qui ont réjoui les syndicats agricoles, sur leur page Facebook, les Jeunes Agriculteurs se sont empressés de relayer cette information. Malheureusement, lorsqu’on interroge le ministère de l’Agriculture, il vous renvoie sur l’article publié sur leur site internet, indiquant : « EGAlim : depuis le 1er novembre, un menu végétarien par semaine dans toutes les cantines scolaires » et précisant « conformément à la loi EGAlim, toute la restauration scolaire – de la maternelle au lycée – doit proposer au moins un menu végétarien par semaine depuis le 1er novembre 2019. C’est-à-dire un menu unique (ou un menu alternatif dans le cas ou plusieurs menus sont proposés) à base de protéines végétales pouvant également comporter des œufs ou des produits laitiers. » Exit la viande donc.


Lire la suite

Cuisinons ensemble de l'agneau

Publié le 05/12/2019

Ruralite >

"Cuisinons de l'agneau ensemble" est une opération organisée par le CFPPA Les Vaseux-Bellac pour valoriser la filière ovine. Le jeudi 11 novembre, les sept élèves de la nouvelle promotion du certificat de spécialisation « conduite de l’élevage ovin viande » (CS Ovin) étaient en tenue de cuisiniers pour préparer chacun une recette. Cette séance de cuisine a été guidée par le chef Emmanuel Ardillon, traiteur de la ville du Dorat.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -