Coronavirus : Des mesures de prévention

Publié le 06/03/2020

Ruralite >

Aucune contamination n'a été recensée en Limousin au 28 février mais le corps médical se prépare à une potentielle montée en puissance.

90 663 cas dans le monde, 80 261 en Chine et 3 125 morts (chiffres du 3 mars), tel est le bilan de l'épidémie du Coronavirus ou Covid-19. Trois cas ont été confirmés à ce jour en Nouvelle-Aquitaine. "Tous les rassemblements de plus de 5 000 personnes seront annulés", a annoncé l'Agence régionale de santé. Aussi, elle a mis en place deux axes politiques face au risque d'expansion du virus : s'assurer que le dépistage soit le plus précoce et efficace possible et s'assurer que l'ensemble du service de soin soit renforcé. " Pour l'instant rien n'est sûr selon les épidémiologistes mais il faut se préparer au pire", assure Michel Laforcade, le directeur général de l'ARS.

Lire la suite

Journée sécurité routière à Saint-Junien

Publié le 14/02/2020

Ruralite >

Une journée de prévention routière a eu lieu à Saint-Junien à destination de lycéens. Elle a été organisée par les élèves de l'IUT GEA de Limoges et la DDT et animée par Pascal Dragotto.

Lire la suite

Bilan de l'année judiciaire 2019

Publié le 07/02/2020

Ruralite >

L’audience solennelle de rentrée du tribunal de Limoges a été l’occasion de tirer le bilan de l’année écoulée et d’acter la disparition des tribunaux d’instance et de grande instance au profit du nouveau tribunal judiciaire.

Malgré l’absence des avocats, en grève contre la réforme des retraites, l’audience solennelle de rentrée du tribunal de Limoges s’est tenue lundi 20 janvier selon un déroulement des plus précis. Après l’installation de Delphine Birmelé, nouveau juge des contentieux de la protection, le procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud, lors d’une longue réquisition a dressé le bilan de l’année écoulée, tandis que le président du tribunal, Benoît Giraud, apportait lui aussi quelques précisions et quelques chiffres sur l’activité des juges. Il avait d’ailleurs ouvert les débats en rappelant que l’année 2020 s’ouvrait sur « la disparition des tribunaux de grande instance et des tribunaux d’instance au profit des tribunaux judiciaires, de l’intégration des greffes de commerce, greffe des conseils de Prud’homme au greffe des tribunaux judiciaires, de la disparition des juges d’instance au profit des juges des contentieux de la protection, dit JCP. »

Pour Benoît Giraud, cette réforme qui ne sera pas que de vocabulaire, « a du sens et constitue un véritable avantage pour nous, professionnels de la justice, et surtout pour les justiciables, elle va contribuer à assurer plus efficacement la permanence et la continuité du service de la justice » et va permettre de « rationaliser les moyens de la justice ». Pour le procureur, le juge d’instance avait remplacé en 1958 le juge de paix, il disparaît à son tour, mais « la proximité ne va pas s’effacer », a-t-il assuré.

Les avocats du barreau de Limoges, en grève, n’étaient pas présents pour le réquisitoire du procureur de la République de Limoges, Jean-Philippe Rivaud, lors de l’audience solennelle de rentrée du nouveau tribunal judiciaire. (Ph. S. M.)

Lire la suite

Des robes et des chaises vides

Publié le 23/01/2020

Ruralite >

Les avocats du barreau de limoges, en grève, opposés à la réforme des retraites, ont même boycotté l’audience solennelle de rentrée du tribunal.

« Moi je veux mourir sur scène, devant les projecteurs... » La voix de Dalida pour accueillir les personnalités venues assister, lundi 20 janvier, à l’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Limoges, voilà qui sortait de l’ordinaire.

Manifestation joyeuse des avocats devant l’entrée de la cité judiciaire à Limoges quelques minutes avant le début de l’audience solennelle de rentrée du tribunal. (Ph. S. M.)

En grève depuis deux semaines, opposés au projet de réforme des retraites, les avocats n’ont pas fait que reprendre le refrain en chœur, ils ont également boycotté « le rituel bien ancré », selon les mots du président du tribunal, Benoît Giraud, de l’audience solennelle de rentrée. « Nous restons dehors, a indiqué Me Frédéric Olivé, bâtonnier du barreau de Limoges. Nos robes sont installées de façon symbolique dans la salle d’audience pour montrer que nous souhaitons toujours être là, mais que pour l’instant nous n’y sommes pas. Lorsque les avocats auront disparu, il n’y aura plus de justice. C’est un mouvement historique. Il n’y a jamais eu, de mémoire, d’avocats de boycott véritable d’une audience solennelle de rentrée et c’est pourtant ce qui se fait sur toute la France aujourd’hui. » Le bâtonnier a encore estimé, outre la réforme qui menacerait directement la pérénnité de « 25 à 45 % des avocats de Limoges », que « depuis un an et demi nous sommes méprisés par les pouvoirs publics. On impose des réformes à pas forcés, qui ne profitent à personne ».

Lire la suite

Saint-Sulpice-les-Feuilles

Publié le 17/01/2020

Ruralite >

Jeudi 9 janvier, Alain Jouanny, maire de Saint-Sulpice-les-Feuilles, accueillait Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne afin de lui présenter sa commune et les chantiers accomplis ou à venir.

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -