En Haute-Vienne, Édouard Philippe prend le pouls des départements ruraux

Publié le 27/12/2018

Ruralite >

Politique. Le Premier ministre était en visite en Haute-Vienne vendredi dernier, à Saint-Yrieix-la-Perche et à Limoges. Il a rencontré les élus et deux délégations de gilets jaunes.

Pour sa première visite en province depuis le début de la crise des gilets jaunes, Édouard Philippe, Premier ministre, était en déplacement en Haute-Vienne le 21?décembre dernier. À Saint-Yrieix-la-Perche comme à Limoges, des manifestations ont ponctué son parcours : gilets jaunes dans les deux villes et avocats devant la mairie de Limoges. Le chef du gouvernement, qui devait préciser les modalités du grand débat national annoncé par le Président de la République, n’a sans doute pas pu se rassurer sur la popularité des réformes engagées en venant dans la capitale du Limousin.


Lire la suite

L’audiovisuel public est l’affaire de tous

Publié le 15/12/2018

Ruralite >

Parlement. Alors que la loi de finances 2019 est en discussion, Marie-Ange Magne signe un rapport sur le budget de la culture et celui de l’audiovisuel public. La députée s’est notamment intéressée au devenir de la redevance télé.

Depuis 2014 et l’annonce par François Hollande d’une possible réforme de la contribution à l’audiovisuel public (Cap), plus connue sous le nom de « redevance télé », le sujet refait régulièrement surface. Pendant l’été, l’ex-ministre de la Culture, Françoise Nyssen, avait déclaré lors d’un déplacement à La Rochelle : « La redevance TV doit être déconnectée de la détention d’un téléviseur en 2020 ». Une proposition aussitôt écartée par les autres ténors du gouvernement d’alors. La péripétie n’a pas dû aider François Nyssen à conserver sa place lors du remaniement d’octobre 2018.

Marie-Ange Magne, députée de la 3e circonscription de la Haute-Vienne, à sa permanence parlementaire à Limoges le 26 novembre. (Ph. Stéphane Monnet)

Le sujet est sensible. Encore plus aujourd’hui avec l’ampleur prise par le mouvement anti-taxes des gilets jaunes. La députée du nord de la Haute-Vienne, Marie-Ange Magne, vient de s’intéresser de près à cette question. Dans le cadre de l’examen de la loi de finances 2019, elle a signé le rapport spécial consacré aux « médias, livre et industries culturelles, avances à l’audiovisuel public ». Derrière ce titre aride, l’élue s’est penchée sur les crédits affectés par l’État à tous ces domaines.

Lire la suite

Une vocation touristique à renforcer

Publié le 13/12/2018

Ruralite >

Économie. Réunis pour des assises dédiées à leur secteur, les professionnels du tourisme ont pointé les atouts et handicaps du département pour developper son attractivité.

Le Conseil départemental organisait récemment les assises du tourisme. Il s’agissait de recueillir les attentes et retours d’expérience des professionnels du secteur réunis en groupes de travail. La journée a rassemblé 120 acteurs du tourisme. Leurs remarques et propositions feront l’objet d’une présentation aux élus et de décisions politiques en février, lors de la séance plénière du Conseil départemental (voir encadré ci-dessous). En application de la loi NOTRe, les départements ont désormais compétence pour la gestion des équipements touristiques, l’élaboration du schéma départemental du tourisme ou celle des itinéraires de randonnée. En ouverture de la journée d’assises, Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental, a fait remarquer que s’il considérait que le département possédait « un potentiel fort à développer » en matière touristique, il y avait « un enjeu d’équilibre et de développement des territoires pour que les retombées bénéficient à l’ensemble de nos communes ». L’intervention des collectivités doit d’ailleurs favoriser cet équilibre : « Il n’y a pas de développement touristique sans investissement préalable des collectivités », notait-il avant de citer l’exemple de Saint-Pardoux qui a enregistré 350 000 visiteurs cette année. Pour le président du Conseil départemental, le territoire doit avant tout « proposer une offre de séjour plus longue ».

Château de Chalucet (Ph. S. Monnet)

Lire la suite

Pas d'écran noir lors du changement de fréquences de la TNT prévu le 4 décembre pour le Limousin

Publié le 03/12/2018

Ruralite >

Télévision. Dans le cadre d’une réorganisation des fréquences, une partie des foyers recevant les chaînes hertziennes devront mettre à jour leur poste.

Afin de rendre disponibles des fréquences hertziennes supplémentaires pour les opérateurs de téléphonie mobile, des opérations de maintenance sont effectuées sur les émetteurs dans toute la France métropolitaine. En Haute-Vienne (comme en Dordogne et dans les autres départements du Limousin), ce réaménagement de la TNT aura lieu dans la nuit du 3 au 4 décembre pour les émetteurs principaux. Il ne concerne que les foyers qui reçoivent la télévision avec une antenne râteau. Ceux équipés d’un autre dispositif (ADSL, satellite, câble...) n’auront aucune démarche à faire.


Pour accompagner les téléspectateurs qui rencontreraient des difficultés, plusieurs formules sont prévues :

  • Le numéro 0 970 818 818 met à leur disposition des conseillers pour les guider. Ce centre d’appel est ouvert du lundi au vendredi, de 8 h à 19 h (jusqu’à 22 h le 4 décembre) et est situé en France.
  • Le site recevoirlatnt.fr permet de confirmer en amont si l’on est concerné par les changements de fréquence. Il comporte un guide pas à pas pour la recherche de chaînes. Il indique les conditions d’obtention de l’aide à la réception et permet de la demander en ligne. Cette demande doit être faite dans les six mois suivant le changement de fréquences.
  • Sur le site du CSA (rubrique « informer » puis rubrique « comment recevoir la télévision et la radio ») chacun peut vérifier de quel émetteur il dépend et les dates d’intervention prévues.
  • En immeuble, il est recommandé de se rapprocher en amont du syndic pour vérifier que les démarches de réglages de l’antenne collective seront bien effectuées avant le 4 décembre.

Lire la suite

Offeshorespirit remporte Jeunes en scène

Publié le 28/11/2018

Ruralite >

Musique. Six jeunes groupes de Nouvelle-Aquitaine sont montés, samedi 24 novembre, sur la scène du Zénith de Limoges Métropole pour la troisième édition de Jeunes en scène, remportée par le duo Offeshorespirit.

Offeshorespirit (Hendaye) remporte la troisième édition de Jeunes en scène, au Zénith de Limoges.

Dirty Rodeo sur la scène du Zénith de Limoges

Lire la suite

Hors-Série

Hors-serie

Je commande le hors-série spécial championnat de tonte de moutons

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
assez ensoleillé

23°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -