Dominique Graciet élu président de la Chambre régionale d'agriculture ALPC

Dominique Graciet élu président de la Chambre régionale d'agriculture ALPC

Publié le 17/12/2015

Agriculture >

Le 15 décembre, la nouvelle Chambre régionale d’agriculture ALPC (CRA Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes) tenait sa session d’installation à proximité de Limoges sur le site de la race bovine limousine. 150 membres étaient conviés à jeter les bases de cette Chambre consulaire avec notamment l’élection d’un président et d’un bureau. Dominique Graciet, polyculteur-éleveur landais (maïs grain, asperges, bovins lait et canards gras) a été élu au premier tour avec 86 voix sur 130 votants.

La CRA ALPC est née à Lanaud sur la commune de Boisseuil. Les élus des trois anciennes Chambres régionales étaient convoqués à la session d’installation sous l’autorité de Pierre Dartout, préfet préfigurateur de la grande région.

Après leur installation, les membres ont procédé à l’élection du président. Trois candidats se sont présentés : Dominique Graciet des Landes sous l’étiquette FDSEA/JA, Philippe Coutant des Deux-Sèvres au titre de la Confédération paysanne et Bertrand Venteau de la Haute-Vienne pour la Coordination rurale. À l’issue du vote à bulletin secret des 130 élus présents ou représentés, Dominique Graciet a été élu au premier tour avec 86 voix. Philippe Coutant a obtenu 23 voix et Bertrand Venteau 15 voix. Il y a eu également 2 blancs et 4 nuls. Le résultat est logique car les listes FNSEA/JA avaient remporté dix départements sur douze. Ensuite, le travail de préparation, conduit depuis près d’un an, a permis de créer une bonne entente entre les représentants.

Un bureau de 20 membres

L’élection du bureau a suivi celle du président. Luc Servant, président de la Chambre d’agriculture de Charente-Maritime et de Poitou-Charentes est élu au poste de premier vice-président. Les dix autres présidents des Chambres départementales occupent un poste de vice-président. Huit autres membres ont complété le bureau au titre de secrétaire ou secrétaire adjoint. Un savant équilibre entre anciennes régions a été recherché avec 7 représentants d’Aquitaine, 7 de Poitou-Charentes et 6 du Limousin.

Un budget de 23 M€

Au 1er janvier 2016, la CRA ALPC devra être opérationnelle avec un budget. Celui-ci a été examiné après l’élection du bureau et certaines désignations. Il s’établit à hauteur de 23 millions d’euros dont 9 millions de crédit de transit (la CRA sert en quelque sorte de boîte à lettre pour des fonds de diverses origines pour financer des actions).

La nouvelle Chambre consulaire accueille les 74 agents qui étaient auparavant dans les trois CRA. Cela représente une masse salariale de 2,95 millions d’euros pour 71,7 équivalents temps plein.

Organisation nouvelle

L’organisation des services va s’articuler autour de quatre axes. Cette organisation devra être mise en place sur le début de l’année prochaine. La mission consulaire de représentation politique aura pour but de développer l’influence des Chambres d’agriculture de la Région ALPC au travers de représentations mais aussi d’une communication forte. Ce sera le premier axe. Le deuxième axe consistera à accompagner des politiques de développement et de services, à l’animation et la coordination des filières et à la mise en œuvre des politiques souhaitées par le réseau des Chambres.

Le troisième axe sera consacré à l’appui au réseau afin de développer la confiance et la coopération entre les douze Chambres d’agriculture.

Le dernier axe concernera l’administration du réseau afin de solidifier l’assise. Il s’agira entre autres de mettre en place des fonctions support au service du réseau, avec par exemple une mutualisation pour la comptabilité ou les ressources humaines.

À l’issue de la matinée, Alain Rousset, le futur président du Conseil régional ALPC, a rencontré les membres de la nouvelle Chambre régionale. Ainsi sa première sortie officielle après les élections a été en direction de l’agriculture pour souligner l’importance qu’il accorde à ce dossier.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal Union & Territoires


Consultez les annonces légales

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
beau temps

14°

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -